Interview

Ambroise Oyongo : « Brahimi, Mahrez et Feghouli font peur, mais...»

« On souhaite le retour de Etoo comme l’a fait Mbia »

Auteur : mardi 27 septembre 2016 15:40

Ambroise Oyongo Bitolo s’est exprimé hier sur les colonnes du Buteur à propos du choc tant attendu entre l’Algérie et le Cameroun, le 9 octobre prochain au stade Mustapha-Tchaker de Blida. Le latéral gauche des Lions Indomptables et de l’Impact de Montréal évoque cette rencontre et regrette le fait de commencer la campagne des éliminatoires par un périlleux déplacement à Blida. Entretien. 

Vous allez affronter l’équipe algérienne à Blida lors du premier match des éliminatoires de la coupe du monde. Vous attendez-vous à un match difficile ?
Evidemment. Ce sera un match difficile pour nous et pour l’équipe algérienne. C’est l’entame des éliminatoires et chacune des deux équipes va tout faire pour réussir un bon résultat. Les amoureux du football vont suivre cette affiche avec beaucoup d’attention. L’équipe algérienne est réputée être coriace chez elle et qui ne perd pas, il ne faut pas oublier ça. 
Vous allez affronter une équipe invincible chez elle. Vous le savez sans doute ?
Oui, on le sait et je l’ai dit. C’est une équipe difficile à manier chez elle surtout devant ses supporters. On sait que notre tâche ne sera pas de tout repos. On sait que l’Algérie est une des meilleures équipes du continent et qu’elle classé devant le Cameroun. Les chiffres parlent. L’équipe algérienne possède un bon groupe de joueurs mais le Cameroun aussi possède une bonne équipe et il faudra compter aussi sur elle. 
Vous dans les couloirs en défense, vous allez avoir en face de grands joueurs comme Mahrez et Brahimi, ça vous fait peur ?
Ce sont de grands joueurs qui sont d’un très bon niveau. Il faut les respecter. Oui, ils font peur quant on voit la qualité, mais on doit se préparer pour les affronter. Je vous ai dit que l’Algérie est une grande équipe et c’est grâce à ses joueurs. Mais le Cameroun aussi possède de bons joueurs. 
Vous paraissez confiant ?
Non, ce n’est pas le fait d’être confiant. Nous visons un bon résultat. On ne viendra pas en Algérie pour perdre, c’est clair. Je pense que l’Algérie va être plus confiante que nous avant ce match. C’est la meilleure équipe d’Afrique, cela justifie donc les résultats qu’elle a enregistrés. Pour le Cameroun, on cherche la perfection. On est en train de recomposer notre équipe et elle progresse de jour en jour. On va rester humbles, on continuera à travailler davantage pour essayer de réaliser de bons résultats. 
Depuis la venue de Hugo Broos, les choses ont un peu changé, n’est-ce pas ?
Oui, on a senti le changement. Il fait de bonnes choses pour la sélection. Il y a beaucoup de complicité entre les joueurs, la solidarité et l’envie de réussir. 
Le fait qu’il ait déjà travaillé en Algérie, un avantage pour vous ?
Oui, c’est un avantage pour nous. Hugo Broos a travaillé en Algérie et il connaît donc le niveau des joueurs. C’est un avantage donc pour essayer de prendre à défaut cette équipe algérienne. Mais aussi, il ne faudra pas compter sur ça seulement. On doit travailler et surtout respecter les consignes du sélectionneur national. 
Le retour d’un joueur comme Stéphane Mbia en sélection sera-t-il bénéfique pour les Lions ?
Oui, et comment ! Stéphane est notre capitaine. C’est un des leaders de cette jeune équipe. C’est un joueur qui a fait ses preuves en sélection et dans différents clubs. Il va donner un plus surtout par son expérience. C’est un retour qui fait plaisir aux joueurs et même aux supporters camerounais. 
A un moment donné, on a évoqué le retour de Samuel Etoo en sélection. Sans doute que vous les joueurs, vous avez aussi souhaité qu’il revienne sur sa décision ?
Oui, bien sûr. Samuel Etoo est un grand joueur. Sa présence sur le terrain suffit pour faire peur aux adversaires, tous sans aucune exception. C’est un joueur qui peut encore donner pour la sélection et on espère son retour pour donner un plus.
Le Cameroun est une équipe qui ne réussit pas beaucoup à l’Algérie. Psychologiquement, c’est un ascendant pour vous, n’est-ce pas ?
Non, on ne prend pas en considération ce genre de situation. Nous avons un match à disputer, on doit donc réussir un bon résultat. Les matchs qui se sont joués par le passé restent dans le passé. Maintenant, on est en 2016 et on joue une place pour la coupe du monde. Mais ce qu’il faut savoir, c’est qu’on fera tout pour garder l’histoire et ne pas la changer (rire). 
Tout le monde a qualifié ce groupe B de groupe de la mort avec trois grosses cylindrées, Nigeria, Algérie, Cameroun et Zambie…
Moi, je parle beaucoup plus de la Zambie car cette équipe a été oubliée. Je pense qu’elle peut réaliser la surprise car c’est une équipe qui est en stage en permanence. Dans ce genre de compétition, il ne faut sous-estimer aucune équipe pour ne rien regretter ensuite. Il faut récolter le maximum de points. Par ailleurs, je pense que le fait de jouer face à de grosses équipes permettra de grandir pour la coupe du monde et en prévision de la CAN surtout qui approche à grands pas. 
Ne pensez-vous pas que vous avez été malchanceux de commencer cette campagne des éliminatoires par un périlleux déplacement en Algérie ?
 Oui, je pense qu’on n’a pas été chanceux dans ces éliminatoires, mais on n’a pas d’autre choix que de se préparer pour essayer de damer le pion à cette équipe algérienne. C’est un périlleux déplacement pour nous car nous allons affronter une équipe très solide chez elle et, derrière elle, il y’aura beaucoup de monde. On va bien se préparer avant le match et vous allez voir un beau visage de cette équipe camerounaise.

Publié dans : Ambroise Oyongo

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Opposés à Liverpool en 8e de finale de la LDC, Brahimi et le FC Porto vont-ils se qualifier pour les quarts ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3933 12/12/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir