Interview

Ebossé : «Lorsque j’ai marqué face au CRBAF, partout au Cameroun c’était l’explosion de joie»

De Douala (Cameroun), Albert Bodjongo Ebossé ouvre son cœur pour le Buteur : «C’est en battant l’USMA en 16e de finale que j’ai senti que nous finirions en finale»

Auteur : vendredi 04 avril 2014 10:27

«Je veux soulever la coupe, terminer meilleur buteur sera pour moi la cerise sur le gâteau»

«On a un bon groupe qu’il faut préserver, la stabilité fera notre force la saison prochaine»

«Si le FC Barcelone est actuellement au niveau qu’on lui connaît c’est grâce à sa politique de stabilité»

Juste après la qualification en finale, vous avez été autorisé à vous déplacer au Cameroun pour rendre visite à votre famille, comment vous portez-vous ?

Tout d’abord je vous remercie beaucoup d’avoir pensé à me contacter. Je vous assure que je vais très bien et ma famille aussi. Je ne vous cache pas que ce voyage jusqu’à chez moi m’a fait du bien et me servira beaucoup une fois de retour en Algérie. J’ai profité de ces quelques jours de repos car je sais qu’à mon retour on aura beaucoup de travail, ce qui nécessitera une concentration maximale, du coup j’essaye de profiter au maximum.

 

Tous vos proches sont très contents de vous, après cette brillante qualification en finale de la coupe d’Algérie, n’est-ce pas ?

Je peux vous assurer que ce n’est pas à Douala, ma ville, seulement qu’ils sont contents de moi et de la JSK mais c’est dans tout le Cameroun. Je vous fais savoir que la dernière demi-finale JSK- CRBAF jouée à Tizi devant un stade archicomble a été suivie en direct ici au Cameroun et après le coup de sifflet final, c’est l’explosion de joie à Douala comme partout au Cameroun. Mes amis et tous mes proches sont très contents de moi.  

Alors on peut dire que la JSK a gagné encore des supporters au Cameroun ?

Ce n’est pas nouveau chez nous. La JSK est un club très connu et médiatisé aussi au Cameroun, franchement je suis très fier de porter son maillot et je tâcherai de briller encore sous les couleurs Jaune et Vert.

Vous étiez l’auteur du deuxième but qui a qualifié la JSK en finale, avec du recul comment analysez-vous le dernier match ?

Ce fut un match très difficile. En tout cas on s’attendait à ce que l’adversaire joue d’une telle façon. Devant un stade archicomble on a compris que nous n’avions aucun autre choix que de gagner et qualifier la JSK à sa 10e finale. Dieu merci on a su garder notre sang froid et avons fait preuve de solidarité sur le terrain surtout qu’avec l’égalisation on devait garder notre concentration totale.

Vous allez jouer dans un mois votre première finale de votre première saison à la JSK, quels sont vos sentiments ?

Je ne peux qu’être fier et content en même temps de jouer ma première finale de coupe d‘Algérie avec mon club. Ce qui se réalise est du bonheur surtout que j’en suis à ma première saison seulement à la JSK. Je ressens une immense joie et je tâcherai de rester serein, concentré pendant toute cette période de préparation car on doit arracher ce trophée. Pour ne rien vous cacher, j’étais très optimiste bien avant.

Comment ça ?

Pour tout vous dire, j’avais senti cette finale il y a longtemps. C’est lorsque nous avons battu l’USMA à Alger en 16e de finale, que j’ai compris qu’avec cette équipe on peut aller encore loin dans cette coupe d’Algérie. Franchement, en battant le tenant, je me suis dis que c’est la voie qui nous mène directement en finale et nous voilà aujourd’hui à 90’ du bonheur et qu’il va falloir bien se préparer pour remporter le trophée.

Vous allez affronter le MCA que vous avez battu il a quelques semaines par le score de trois buts à zéro, comment se présente cette finale, selon vous ?

Vous savez la compétition n’est pas la même et du coup il y aura d’autres sensations et paramètres qu’il faudra prendre en considération. Je pense qu’il nous reste encore un mois pour se préparer donc je préfère ne pas trop commenter ce match, surtout que nous allons d’abord jouer deux ou trois matches de championnat avant de nous déplacer à Blida pour jouer la finale. La seule chose que je puisse vous dire c’est que nous sommes arrivés en finale, l’objectif est de monter sur la tribune pour chercher le trophée. C’est le rêve de tous les joueurs, pas seulement Ebossé.

Le championnat observe une trêve de deux semaines, comment comptez-vous gérer cette période ?

Effectivement nous allons passer deux semaines sans compétition mais il faut savoir que tout un programme de travail est établi par le staff technique pour combler le vide que laissera la compétition. Nous n’allons pas rester inactifs pendant toute cette période, nous allons donc nous préparer pour revenir avec la même dynamique et le même rythme dès la reprise.

Avant la finale, la JSK jouera deux matches de championnat respectivement face au RCA et au CABBA, l’objectif est de préserver la deuxième place ?

Tout à fait, on profitera de cette mini-trêve pour bien préparer les deux prochaines sorties. Ça va être deux matches importants pour nous dans la mesure où nous devons préserver notre 2e place au classement général. Pour ne rien vous cacher, même en championnat, nous avons encore un objectif à atteindre celui de terminer la saison sur le podium. J’estime que c’est une période importante qui nous attend, on doit bien la gérer pour terminer en apothéose.

Après une absence de quelques années, la JSK vise aussi son retour sur la scène continentale pour arracher une qualification pour la coupe d’Afrique, quel est votre commentaire ?

Bien évidemment qu’en plus de la coupe d’Algérie, qui constitue un objectif principal, nous voulons aussi terminer le championnat dans une place qualificative à la compétition africaine. Tous les joueurs rêvent de ça et je vous assure qu’on mettra du cœur pendant cette dernière étape pour concrétiser tous nos objectifs.

Sur le plan personnel, vous êtes à votre 11e but en championnat, 2 en coupe, terminer meilleur buteur de la saison est aussi un objectif que vous souhaiteriez atteindre, n’est-ce pas ?

Pour l’instant je ne m’occupe pas trop de mes objectifs personnels, pour nous le collectif passe en priorité et nous mettons toutes nos énergies au bénéfice de l’équipe. On doit terminer la saison avec un titre et si sur le plan personnel je termine meilleur buteur, croyez-moi que ça sera la cerise sur le gâteau, comme on dit.

Revenons à certaines informations qui ont circulé ces derniers temps et qui font état d’intérêts que vous portent certains clubs étrangers, quel est votre avis à ce propos ?

Honnêtement je ne suis au courant de rien. Pour l’instant je me concentre uniquement sur mon travail à la JSK surtout que nous avons des échéances importantes à jouer. Je ne manque de rien à la JSK, le club avec qui je suis encore lié sous contrat. Je dois aller jusqu’au bout de ma mission avec ce club qui me permet de découvrir de nouveaux horizons. Je suis très à l’aise dans ce club et je n’irai nulle part.

Depuis votre arrivée, vous êtes la coqueluche des supporters kabyles qui vous respectent et qui souhaitent vous voir à la JSK pour une longue période ?

Oui, pourquoi pas. Je vous ai dis que je ne manque de rien ici et c’est grâce aux supporters, aux membres du staff technique et du staff administratif que je me suis vite familiarisé dans cette nouvelle famille. Que les supporters kabyles se rassurent, je n’irai pas ailleurs. Si je me suis dirigé tout droit vers le virage pour dédier mon but au public c’est parce que le 12e homme est en train de jouer un rôle important en cette fin de saison.

Tous ceux qui suivent de près la JSK, attestent qu’avec un peu plus de temps entre vous les joueurs, l’équipe fera encore mal, pensez-vous qu’il va falloir assurer la stabilité pendant longtemps ?

Exactement, le secret ou plutôt la clé de la réussite d’une équipe réside dans la stabilité de son staff et son effectif. Je suis d’accord qu’avec le maintien de l’équipe actuelle, je suis persuadé que nous serons meilleurs à l’avenir. Prenez seulement l’exemple du FC Barcelone, si aujourd’hui ce club a atteint le niveau qu’on connaît, c’est parce qu’il y a une stabilité qui a été assurée.

Quand comptez-vous rallier la ville de Tizi Ouzou ?

Je rentre vendredi. Les responsables sont au courant que je vais rater les deux premières séances d’entraînement avec le groupe. Toutefois, je vous informe que je suis un programme de travail en solo depuis que je suis arrivé ici et à mon retour en Algérie je vais directement reprendre avec le groupe.

La JSK a prévu de jouer un premier match amical ce samedi face à l’IRB Lakhdaria, pensez-vous pouvoir jouer ?

Tout dépendra de mon état de forme après un long voyage. Je préfère attendre jusqu’à mon retour pour voir, C’est au staff technique d’en décider en fonction de ma fraicheur physique.

Publié dans : Ebossé

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3910 19/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir