Interview

Feghouli : «Ma mise à l’écart de l’EN a été difficile à accepter pour moi»

«J’ai compris que dans le football, il n’y a pas de loyauté !» «Moi refuser la sélection ? Jamais !»

Auteur : Saïd Fellak mardi 04 septembre 2018 09:20

L’arrivée d’un nouveau coach à la tête de la sélection nationale fut salvatrice pour Sofiane Feghouli. Ce dernier, longtemps ignoré par l’ancien sélectionneur, Rabah Madjer, retrouve désormais les Verts, 11 mois plus tard. Rencontré hier à l’aéroport d’Alger à son arrivée au pays, le sociétaire de Galatasaray a accepté volontiers de répondre à nos questions, même les plus pertinentes, et de nous faire part de ses ambitions avec l’EN. Entretien !

Après 11 mois, vous retrouvez de nouveau la sélection nationale. Quelles sont vos sensations ?

Tout d’abord, je suis très heureux de revenir en Algérie, comme d’habitude. C’est toujours très spécial. Je remercie le sélectionneur national d’avoir fait appel à moi. C’est un honneur de faire partie de cette liste.

Par le passé, vous avez beaucoup encensé Djamel Belmadi. Maintenant que la FAF a décidé de lui confier les rênes de la sélection, on imagine que vous êtes satisfait, non ?

Vous savez, Djamel Belmadi, c’est quelqu’un de compétent. Je pense que c’est un bon choix de l’avoir nommé à la tête de la sélection. Après, bien évidemment, c’est les résultats qui vont plaider pour lui. Pour ma part, je vais me battre sur le terrain pour que l’Algérie gagne. Malheureusement, l’EN n’a pas obtenu les résultats escomptés. Maintenant, le sélectionneur m’a fait appel et il peut compter sur moi. Je donnerai le meilleur de moi-même pour lui rendre sur le terrain la confiance qu’il a placée en moi. Je suis impatient déjà de jouer ce match face à la Gambie.

Sous l’ère Rabah Madjer, vous étiez mis à l’écart, mais cela n’a pas empêché les Algériens de demander votre retour en sélection. On imagine que cette pression populaire pour exiger votre retour vous a fait plaisir…

Vous savez, les fans algériens m’ont toujours soutenu tout au long de ma carrière et d’ailleurs je les en remercie. Après, je dois dire que je n’ai aucun esprit de revanche à ma non convocation dernièrement. J’ai toujours gardé la même motivation et la même détermination. Que ce soit, 90’, 45’ ou même 5’, je vais rentrer sur le terrain et je vais mouiller le maillot. Maintenant, place au travail, même si on a peu de temps réellement pour bien préparer ce déplacement en Gambie.  C’est aux joueurs de se responsabiliser et de faire le job. On doit ramener un résultat car c’est le plus important. La manière attendra.

Les conditions risquent d’être compliquées en Gambie, vous le savez bien…

Oui, on sait ça, mais à mon sens, on n’a pas à évoquer ni la chaleur ni autre chose. Il faut gagner et montrer un bon état d’esprit, c’est ça le plus important.

Vous avez dit ne pas avoir de revanche à prendre, mais beaucoup disent que vous avez quand même mal vécu cette période durant laquelle vous n’étiez plus convoqué. C’est vrai ?

J’ai vécu des moments extraordinaires en sélection. J’ai 28 ans. J’ai beaucoup d’objectifs et d’ambitions avec l’EN. J’aimerais dans ma carrière essayer de gagner une Coupe d’Afrique. Je sais que c’est difficile, mais j’y crois. Après, oui, ça été difficile pour moi de ne pas venir en sélection. Mais bon, je suis payé par mon club, je fais mon boulot avec mon club. Je ne suis pas appelé, c’est dommage pour moi, mais il y a tellement de bons joueurs en sélection. Je ne suis pas indispensable à cette équipe. Ça été parfois très difficile à accepter pour moi cette mise à l’écart. Cela fait dix ans que je suis dans le milieu professionnel et je connais très bien les gens qui sont dans ce milieu. Il y a peu de loyauté dans le football et il y n’a que le terrain qui parle. Maintenant, place au travail et au terrain justement, puisqu’il n’y a que ça qui compte.

Au mois de juin dernier, Madjer avait décidé de vous convoquer pour les deux matchs prévus face au Cap-Vert et le Portugal, sauf que vous n’avez pas répondu favorablement à sa convocation. Sur les réseaux sociaux, vous vous êtes expliqué en disant que vous étiez blessé, mais cela n’a pas empêché de créer la polémique. Avec du recul, qu’avez-vous à dire sur cet épisode qui a fait couler beaucoup d’encre ?

J’ai déjà répondu sur les réseaux sociaux et je n’ai vraiment pas envie de revenir là dessus. Cette histoire fait désormais du passé. J’avais joué durant quatre mois avec une blessure au tendon d’Achille et je devais du coup passer sur le billard…

Il n’y a pas eu donc refus de la convocation ?

Jamais. Il n’y a pas de place aux mauvaises langues. Je coupe court à toutes ces rumeurs.

Revenons à ce match face à la Gambie, prévu samedi prochain à Banjul. Comment le voyez-vous ?

Je me rappelle très bien que mes débuts en sélection nationale, je les ai faits en Gambie justement. En plus, j’ai de bons souvenirs là-bas, puisque j’avais marqué un but. J’y vais donc avec beaucoup d’ambitions et dans l’espoir de revivre le même scénario. C’est un match qui fut comme un déclic pour nous à cette époque. C’était une autre génération de joueurs. C’était un match qui nous avait beaucoup servi et qui nous a propulsés par la suite. Maintenant, à nous les joueurs de répondre présents afin de ramener un bon résultat de ce déplacement. J’espère que les supporters vont nous soutenir, la presse aussi. Là, c’est le drapeau et on a besoin d’être unis autour d’un même objectif. Evitons la polémique inutile. Belmadi vient d’arriver, il va essayer de faire son travail. C’est quelqu’un de compétent et de professionnel.

Sofiane, tout le monde se souvient de la conférence de presse que vous avez animée au mois d’octobre dernier. Beaucoup assurent que certains de vos coéquipiers n’ont pas vraiment apprécié vos propos ce jour-là et on avance même que vous seriez en conflit avec ces mêmes joueurs. Qu’en est-il au juste ?

Ecoutez, cela fait partie du passé. Nous avons un nouveau sélectionneur désormais, rien ne sert de revenir sur ce qui s’est passé. C’est comme se tirer une balle dans le pied. Concentrez-vous sur les choses positives. On a de bons joueurs, un sélectionneur compétent. La sélection a connu quelques moments difficiles. Il faut faire profil bas et se mettre au travail. On espère désormais que la ferveur va revenir autour de la sélection parce qu’on en a besoin pour aller chercher les victoires. C’est ça qui compte le plus.

Avez-vous été contacté par Belmadi au téléphone ?

Non. On a une semaine pour travailler et pour discuter de ce qu’il veut mettre en place, lui et son staff. On va échanger avec tous les joueurs dans la bonne humeur et l’envie de bien faire les choses.

Optimiste alors pour l’avenir ?

Oui, bien évidemment. Optimiste et déterminé aussi.

On finira par cette question. Ces derniers jours, en Turquie, on a beaucoup évoqué votre avenir et surtout votre possible départ de Galatasaray…

(Il nous coupe) Ecoutez, je ne suis pas là pour parler de mon club. La priorité aujourd’hui, c’est la sélection. Je suis très bien en Turquie et au sein de mon club. Il y a eu beaucoup de rumeurs. Je ne peux pas faire de démenti à tous les journaux. Maintenant, le mercato est terminé et les choses vont aller mieux. Inch’Allah, je vais faire une grosse saison et je tiens à dire que je suis très content de jouer pour ce grand club qui est Galatasaray.

Publié dans : Feghouli

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que le carton rouge contre Ronaldo en Ligue des Champions face à Valence soit mérité ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4214 25/09/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir