Interview

Hanni lâche ses vérités : «Ma mise à l’écart de la sélection m’a fait très mal»

«Mahrez mérite son transfert à Man City, il a démontré

Auteur : Moumen Ait Kaci Ali lundi 16 juillet 2018 11:56

Ecarté par Rabah Madjer lors du dernier stage des Verts, Sofiane Hanni revient pour la première fois en exclusivité au Buteur sur cette mise à l’écart et donne son avis sur les raisons des échecs à répétition de l’EN depuis maintenant plus de deux ans. Transféré en Russie le mois de janvier passé, l’ancien capitaine de l’Anderlecht nous parle de cette Coupe du monde qu’il qualifie d’étrange et de son avenir avec le Spartak Moscou. Entretien !

Tout d’abord, Sofiane comment se déroule votre entame de préparation avec le Spartak ?

Tout se passe bien, on a repris les entrainements il y a un peu plus d’une semaine maintenant et là nous sommes en stage d’avant en Autriche où on travaille pour préparer la nouvelle saison. On est engagés en Europa League mais avant cela, on a un tour préliminaire à jouer en Ligue des champions. On va tout faire pour pouvoir se qualifier, car ça sera magnifique pour moi de pouvoir jouer la Ligue des champions une seconde fois consécutive.  

On a entendu dire que vous étiez courtisé par des clubs anglais cet été, confirmez-vous l’information ?

Non, je suis au Spartak Moscou depuis uniquement six mois et je suis concentré à fond sur mon club.  Je n’ai rien entendu parler, maintenant je fais mon travail au quotidien et si quelque chose doit se passer et bien on verra tout cela au moment que les choses se présentent, sinon je suis très bien au Spartak où je veux absolument réussir mon début de saison.

Parlons un peu du Mondial russe, puisque vous évoluez dans ce championnat, comment vous expliquez ce Mondial qualifié de réussi de la Russie ?

C’est surtout grâce à la ferveur des supporteurs russes et cette dynamique engendrée par le fait de penser qu’ils évoluent à la maison. Cela a transcendé cette équipe qui a montré un très bon visage. En Russie, on ne s’attendait pas beaucoup à cette grande réussite de l’équipe nationale. Comme quoi lorsqu’on joue chez soi et qu’on donne le maximum, cela finit par payer où on a pu voir une équipe solidaire qui avait envie de faire quelque chose devant son public.

D’aucuns regrettent l’absence de l’Algérie et pensent qu’on aurait pu peut-être réaliser de belles choses surtout que les équipes africaines et arabes n’ont pas pesé, qu’en pensez-vous ?

Franchement, cela fait très mal de voir les autres nations jouer un Mondial devant la télévision et constater qu’une grande nation qui est l’Algérie absente de cette Coupe du monde surtout lorsqu’on voit qu’au final, il n’y a aucune équipe africaine ou arabe qui a réussi à passer le tour des poules. Donc ça reste frustrant et on se dit forcément que la place de l’Algérie était en Russie mais bon on n’a pas fait ce qu’il fallait pendant les matchs des éliminatoires, c’est pour cela que nous sommes très déçus. 

Vous avez été formé en France et vous avez éclaté en Belgique, êtes-vous étonné du progrès de l’équipe belge ?

Je ne suis pas du tout étonné, la Belgique possède l’une des meilleures générations de son histoire et il ne faut pas oublier que cela fait déjà un bon moment que les joueurs belges évoluent dans les plus grands clubs européens, vous comprenez qu’ils sont habitués à des matchs de ce grand niveau. Vu leur potentiel,  ils auraient mérité de soulever cette Coupe du monde.

Que pensez-vous de la dernière demi-finale qui a vu la France s’imposer contre la Belgique qui a pourtant dominé les débats ?

C’est vrai. La Belgique a fait le match qu’il faut mais je pense qu’ils n’ont pas eu la réussite de la France qui a réussi à ouvrir le score sur corner avant de fermer le jeu et préserver cet avantage jusqu’au bout.  La Belgique n’a pas eu de chance et la France a tout le mérite d’avoir su défendre son acquis.

Très franchement, auriez-vous misé ou présagé une finale Croatie-France ?

Jamais ! Si on m’avait demandé avant le coup d’envoi de la Coupe du monde mon avis, je n’aurais jamais imaginé une telle finale. C’est une Coupe du monde un peu étrange avec l’élimination des grands pays favoris se faire éliminer dès les quarts de finale, donc c’était vraiment étrange. Maintenant dans le football, on dit que tout se mérite, donc la France et la Croatie sont en finale, c’est qu’ils doivent sûrement le mériter.

Revenons à l’Equipe nationale, vous n’avez pas été convoqué pour le dernier stage qui a vu l’Algérie perdre à deux reprises contre le Cap-Vert et le Portugal, quelle a été votre réaction ?

Ecoutez, ça fait toujours mal de ne pas être sélectionné surtout que j’étais régulièrement retenu. Cela m’a fait mal car depuis que j’ai intégré la sélection il y a deux ans maintenant, c’est la première fois qu’on ne m’appelle pas. Ce n’est pas évident de l’accepter, c’est comme une Coupe du monde, c’est toujours dur et frustrant de voir son pays ou ses coéquipiers jouer sans être sur le terrain pour pouvoir les aider.  En tant que joueur, c’est toujours une période pénible à vivre mais bon maintenant, c’est comme ça, quoi qu’il arrive, moi je reste à la disposition de la sélection de mon pays. Le sélectionneur fait ses choix, il faut respecter.  Le plus important est que l’Equipe nationale regagne les matchs. Pour ma part, je reste toujours un candidat pour la sélection et quand on fera appel à moi, je donnerai le maximum pour aider mon pays parce que c’est le drapeau et le maillot le plus important et le plus cher pour moi.

Le staff technique conduit par Madjer a été remercié, c’est le quatrième entraineur limogé depuis Rajevac, ne craignez-vous pas que cette instabilité influe sur le rendement de la sélection ? 

Vous savez, ce n’est pas mon rôle de parler du départ d’un staff ou de l’arrivée d’un autre entraineur. Après, ce que vous dites est vrai, chaque équipe a besoin d’une certaine stabilité pour avancer, seulement, nous en tant que joueurs, on doit se focaliser sur le terrain et en ce moment, ne nous sommes pas irréprochables.  Alors, le mieux pour nous est de faire en sorte de bien honorer le pays et après chaque personne connait le rôle qu’elle doit assumer.

On parle de Vahid Halilhodzic, Hervé Renard, Djamel Belmadi et d’autres, avez-vous une préférence pour le futur sélectionneur ?

Encore une fois, je pense que ce n’est pas du ressort des joueurs de parler de la désignation du prochain sélectionneur. Comme je viens de le dire, on n’est pas irréprochables et le mieux pour nous est justement de bien nous comporter lors des prochains matchs pour devenir irréprochables sur le terrain. Après, je pense aussi qu’on n’a pas le droit de mettre toutes les responsabilités sur le dos d’une telle personne ou telle personne. Les premiers responsables, c’est nous. On doit se remettre en cause et se poser la question et se dire si on a assez donné pour la sélection. Et là, je pense qu’en ce moment, on doit avoir le courage de reconnaitre que chacun de nous doit donner plus pour l’Equipe nationale. On est les acteurs sur le terrain et on se doit de mieux faire.  Donc voilà ma réponse est claire, la meilleure façon de s’en sortir est de nous remettre en cause et ne pas jeter la responsabilité sur un tel ou un tel.

Sofiane, votre camarade en sélection Mahrez vient d’être engagé par Manchester City, une réaction par rapport à cela ?

Ça me fait énormément plaisir de voir Riyad signer à Manchester City.  Après ce qu’il avait vécu en janvier dernier, j’étais presque sûr qu’il allait signer dans un très grand club parce qu’il mérite bien. L’heure n’avait pas sonné en hiver et là après avoir bien continué à travailler avec Leicester et confirmer son talent sur le terrain, à mon avis, il aurait mérité ce transfert bien plutôt, c'est-à-dire il y a six mois ou peut-être un an ou deux ans mais dans le football par moment, il faut être patient et quoi qu’il arrive, on finit toujours par avoir ce qu’on mérite. Franchement, c’est est un bel exemple pour les jeunes. Il montre qu’en partant de rien, on peut arriver très haut.  Il a aussi démontré par ce transfert et le temps que ça a pris qu’il faut savoir être patient dans une carrière et ne jamais s’affoler en travaillant tous les jours.  Je suis très content pour lui et je le félicite énormément. 

Publié dans : Hanni

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que le carton rouge contre Ronaldo en Ligue des Champions face à Valence soit mérité ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4215 26/09/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir