Interview

Real - Benitez : "On a une grosse marge de progression"

A l'occasion de sa conférence de presse avant la Ligue des Champions, Rafael Benitez a fait l'éloge du PSG, tout en rappelant que son équipe lui ressemblait de plus en plus

Auteur : lundi 02 novembre 2015 14:04

Quel est l’état de Karim Benzema ? 

Rafael Benitez : Il est dans les délais prévus mais il lui manque encore un peu de temps pour jouer un match de ce niveau. Il ne sera pas là mardi. 

Contre Las Palmas, vous n’avez pas pris de risque pour Keylor Navas. Est-ce que vous allez le faire contre le PSG ?

R.B : J’ai parlé avec lui et il m’a dit qu’il était prêt à disputer la rencontre. Le staff médical nous a donné le feu vert donc ça ira, on peut compter sur lui. 

James Rodriguez est également incertain ...

R.B : Cela ne fait pas longtemps qu’il a repris l’entraînement. Il s’est blessé avec la sélection et il lui manque un peu de rythme même s’il est dans de bonnes conditions. On ne sait pas cependant s’il pourra jouer 90 minutes. Il sera dans le groupe, ensuite il partira avec l’équipe de Colombie où j'espère qu'il fera de grands matches pour revenir dans une forme optimale à Madrid ensuite. 

On a l’impression que Ronaldo est un peu fatigué en ce moment, quelles sont vos impressions ?

R.B : Il est dans le même état qu’en début de saison. Nous avons des chiffres qui nous l’indiquent. On ne peux pas contrôler la sensation qu’il transmet aux autres. Face à Las Palmas, quand on mène 3-1, les joueurs dosent forcément leurs efforts car derrière il y a match de Ligue des champions. C’est le cas de Cristiano Ronaldo. 

On parle beaucoup du futur du Portugais. Est-ce que vous êtes inquiet quant à son avenir ?

R.B : Nous ne savons pas ce qu’il peut se produire à long terme. C’est un joueur indispensable pour nous. On espère seulement qu’il le sera encore pour de nombreuses années. 

Qu’est-ce qui a changé chez Varane pour qu’il soit indispensable à l’équipe ?

R.B : On savait que Varane avait un fort potentiel, ce n’est pas une nouveauté. Nous avons perdu Pepe pendant plusieurs matches ce qui lui a permis de grandir. S’il avait eu cette concurrence, ça aurait peut-être été un peu plus compliqué pour lui. Mais je suis satisfait de la manière dont il évolue (...) Pour Pepe, c’est l'un des joueurs que j’apprécie le plus, c’est un vétéran qui comprend bien ce qu’on lui demande. Quand il joue, il donne tout ce qu’il a et quand il est sur le banc, il aide les autres. C’est une bonne concurrence qu’il offre à Varane. 

Est-ce votre meilleure période à Madrid ?

R.B : Je n’espère pas. J’espère que ce sera à la fin de la saison, quand mon équipe luttera pour les gagner les titres, c’est à ce moment là que nous devrons être au top de notre forme (...) L’équipe me ressemble de plus en plus mais je ne suis pas encore satisfait. Ce serait préoccupant si c’était le cas. On a une grosse marge de progression. 

Avec les blessures, certains joueurs en ont profité pour jouer plus que prévu. Comment allez-vous faire pour les renvoyer sur le banc ? 

R.B : J’ai beaucoup d’expérience et quand on aura un groupe au complet je saurais dire qui va jouer ou non. Quand tous les joueurs seront présents, on trouvera des alternatives pour que ceux qui jouent soient les meilleurs possibles et que les autres apportent un niveau de concurrence élevé dans l’équipe. 

Est-ce que vous pensez qu’aujourd’hui le PSG fait partie du top 5 européen ?

R.B : C’est difficile de donner un chiffre mais c’est une équipe qui s’améliore de plus en plus. Avec Di Maria, ils ont une arme supplémentaire. C’est l’une des meilleures équipes d’Europe, c’est certain.

Une interview rapportée par Goal

Publié dans : Rafael Benitez

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3914 23/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir