Interview

Vainqueur de la Super Coupe du Portugal Slimani évoque son avenir et promet « Mon objectif est de marquer plus de 15 buts cette saison !»

« Mon avenir ? Je suis concentré sur mon début de saison, après on verra » « J’ai une préférence pour le Malawi, on connait cette équipe mieux que la Tanzanie"

Auteur : Moumen Ait Kaci Ali jeudi 13 août 2015 00:39

Félicitations Islam pour ce nouveau sacre avec le Sporting, une réaction ?
C’est une magnifique consécration qui vient confirmer notre excellent travail de préparation effectué depuis quelques semaines maintenant. C’est un titre attendu depuis plusieurs années et cela m’honorer m’honore d’avoir contribué à cette victoire face au Benfica Lisbonne qui nous offre le premier trophée de la saison.
Un titre attendu depuis 7 ans, et c’est aussi votre second de suite, cela s’inscrit dans cette belle saison que vous avez terminée l’année passée ?
C’est un titre historique obtenu contre le Benfica ! Maintenant, il faut se remettre au travail. Il faut bien savourer ce succès et penser à bien préparer la nouvelle saison. C’est mon deuxième titre, j’espère que j’en gagnerai d’autres inch’Allah.
 Parlez- nous un peu de la préparation d’avant saison avec Jorge Jesus ?
On a effectué une très bonne préparation avec quelques matchs amicaux de niveau qu’on a pu bien négocier pour surtout progresser sur le plan physique et technique. On a sorti de très bons matchs et là je crois qu’on a réussi à enchaîner par cette Super Coupe. Donc, il faut juste rester sobres et continuer à bosser.    
Sur le plan personnel, on remarque que vous avez aussi réussi à planter quelques buts en amical en prenant surtout part à tous les matchs de votre équipe, comment vous sentez-vous?
Je me sens très bien et prêt à débuter la saison. Contrairement à la saison écoulée j’ai bénéficié d’une meilleure préparation d’avant saison parce que vous n’êtes pas sans savoir que la saison écoulée j’étais un peu fatigué, après ma Coupe du Monde au Brésil avec l’Algérie. Il me fallait un peu de temps pour récupérer, et là, cette saison, j’ai démarré à temps la préparation avec mes camarades donc voilà, je me sens déjà d’attaque pour la nouvelle saison.
Passons au chapitre de l’EN, l’Algérie affrontera le vainqueur de la Tanzanie contre le Malawi, dans ce dernier tour des barrages avant la phase de poules des éliminatoires CM 2018, un mot sur ce tirage ?
Vous savez, sur papier on est les favoris, c’est clair mais en Afrique les surprises restent de mise et pour les éviter il faut absolument se préparer mentalement pour aborder ce dernier tour avec tous nos atouts. Il ne faut sous-estimer personne.
Avez-vous une préférence ?
Ecoutez, on a joué contre le Malawi donc j’ai une préférence pour cette équipe qu’on a affrontée à deux reprises. Après, la Tanzanie aussi n’est pas un adversaire inconnu. L’Algérie a affronté cette équipe il y a à peu près 5 ans.
Vous préférez le Malawi par rapport à l’ascendant psychologique que vous avez sur cette équipe que vous avez battue à deux reprises récemment ?
Pas uniquement par rapport à cet aspect. Le Malawi est un pays qu’on connaît pour y avoir joué, on sait comment ils évoluent, on a déjà voyagé là-bas donc ça va nous permettre de mieux et vite s’acclimater aux conditions de jeu. Et puis je ne pense pas qu’ils ont tout changé en moins d’un an, date de notre dernière confrontation contre eux.
Vous pensez déjà à ces éliminatoires CM 2018 ?
Franchement, disputer une autre Coupe du Monde, la troisième de suite pour le pays, serait vraiment grandiose mais il ne faut pas oublier les éliminatoires de la CAN 2017, donc, à présent, préparons bien le déplacement au Lesotho, ensuite on aura le temps de connaître notre adversaire pour le mois de novembre, contre le Malawi ou la Tanzanie. Et puis, d’ici là on sera bien préparés parce qu’on aura joué deux matchs avant ce rendez vous.
Ce match du Lesotho sera précédé par un stage en Afrique du Sud, cet adversaire est bien à la portée des Verts…
C’est vrai mais comme je viens de le dire, ce n’est jamais facile de jouer une équipe africaine chez elle surtout lorsqu’on a affaire à un adversaire inconnu comme le Lesotho. Personne ne connaît cette équipe, ce sera donc difficile. Je préfère jouer une grande équipe africaine que de jouer le Lesotho ou les Seychelles qui n’ont rien à perdre contre nous.
On appréhende beaucoup la méforme de certains joueurs de l’EN et la situation sportive d’autres, comment allez-vous gérer tout ça ?
Moi, je n’ai aucune crainte là-dessus parce que ce handicape est valable pour tout le monde, on est en début de saison c’est le cas aussi de notre adversaire je pense, après, même si ce n’est pas le cas pour le Lesotho, je crois qu’on saura relever ce défi et aller chercher un bon résultat.
Islam, on vous annonce partout, en Angleterre, en Italie et même en Allemagne, cela ne vous perturbe pas ?
Non. Alors là, pas du tout ! Je suis au Sporting cœur et âme. Je fais mon boulot convenablement et rien ne peut me perturber. La presse fait son travail et moi je reste loin de tout ça. Je fais ma préparation avec mon club, et après on verra ce qui va se passer.
La saison passée, malgré le fait que vous ayez raté tout le début de saison, vous avez réussi à marquer 15 buts, quel sera l’objectif de Slimani pour cette saison ?
C’est clair que je voudrais améliorer mes statistiques en marquant le plus grand nombre de buts possible. Passer ce cap des 15 buts cette année serait déjà une performance.
Vous faites partie de ces joueurs de l’EN fortement courtisés cet été, comment vous vivez ça ?
Cela donne de la valeur à notre équipe nationale mais il ne faut pas se prendre la tête. Il y a deux ou trois ans, personne ne parlait de nous comme c’est le cas, cette saison. Je dirais que le joueur algérien est plus valorisé. On est médiatisés comme on le mérite, parce que je pense qu’on a prouvé que nous possédons le même niveau technique que les joueurs européens et sud américains. Croyez-moi, personne ne nous fait de cadeau et, si on parle de nous, c’est parce qu’on est performants. Il y a plusieurs joueurs algériens qui évoluent à l’étranger qui restent encore aussi pas trop médiatisés.
Dahmani, l’ex-joueur du CRB a parlé de vous, il vous a présenté comme l’exemple à suivre en mettant en exergue votre progression, appelant les jeunes à saisir leur chance en sélection, un commentaire ?
C’est vraiment gentil de sa part, après, il a raison, je suis d’accord avec lui. En Algérie, il y a un énorme potentiel, il faut juste d’abord donner la chance à ces jeunes et, bien entendu, à eux de la saisir. Ça ne vient pas comme ça, il faut forcer le destin et croire en ses capacités.
Le Chabab s’est renforcé, cet été, et jouera le Mouloudia à Bologhine, ce jeudi ; un petit message à passer avant ce grand derby pour clôturer cette interview ?
Oui, j’ai suivi la préparation du Chabab de Belouizdad et je crois vraiment qu’on a mis en place une bonne équipe capable d’éviter le scénario de la saison passée. Pour le derby de ce jeudi, que le meilleur gagne et que le fair-play l’emporte. Maintenant, une victoire du Chabab me ferait plaisir (rires).

Publié dans : islem slimani

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3908 17/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir