Interview

Marcelo Lippi se confie au Buteur: «Les Algériens doivent éviter de perdre s’ils veulent passer au second tour»

Dans un entretien exclusif, l’ancien sélectionneur de la Squadra Azzura, Marcelo Lippi, a ouvert son cœur au Buteur pour évoquer plusieurs sujets, surtout la Coupe du monde qui se déroule actuellement au Brésil.Appréciez !

Auteur : Brahim Hanifi mardi 17 juin 2014 01:53

Dans un entretien exclusif, l’ancien sélectionneur de la Squadra Azzura, Marcelo Lippi, a ouvert son cœur au Buteur pour évoquer plusieurs sujets, surtout la Coupe du monde qui se déroule actuellement au Brésil, non sans parler du football italien et de l’EN qui jouera aujourd’hui face à la Belgique. En entraîneur connaisseur, l’ancien champion du monde avec l’Italie en 2006 a évoqué les chances des Verts au Mondial. L’actuel entraîneur de Guangzhou Evergrande a répondu avec plaisir à toutes nos questions. 


Bonjour M. Marcelo Lippi. Nous sommes des journalistes du quotidien algérien Le Buteur et nous aimerions vous poser quelques questions…
Bonjour, Je suis à votre disposition et posez moi toutes les questions que vous voulez.
Tout d’abord, qu’est-ce qui a motivé votre choix d’aller entraîner en Chine ?
Beaucoup de facteurs m’ont poussé à aller travailler en Chine et à accepter l’offre de la formation de Guangzhou Evergrande. Il faut savoir que le projet sportif des responsables de ce club m’a beaucoup plu. Les dirigeants de l’équipe de Guangzhou Evergrande ont mis à ma disposition tous les moyens pour mener à bien ma mission à la tête de la barre technique de ce club.  Comme tout le monde le sait, j’ai entraîné plusieurs clubs en Europe. Et j’ai aussi coaché la sélection italienne. Je voulais donc vivre une nouvelle expérience en Chine. Je suis content d’avoir remporté avec l’équipe de Guangzhou Evergrande la Ligue des champions asiatique.
Depuis votre arrivée à Guangzhou Evergrande, les résultats du club se sont nettement améliorés. Quel est le secret de cette réussite ?
Il n’y a pas de secret, mis à part le travail et le sérieux. Lorsque je suis venu à Guangzhou Evergrande, j’étais  déterminé à  réussir mon passage en Chine. Nous avons travaillé très dur pour réussir de belles choses et améliorer les résultats de l’équipe. Notre travail a fini par payer, et nous en sommes bien contents.
Peut-on revoir, un jour, M. Lippi à la tête de la barre technique de la Squadra Azzura ?
Non, non, ce n’est plus possible. Mon expérience à la tête de la barre technique de l’Italie était la dernière. Je n’entraînerai plus jamais la Squadra Azzura.
Et les clubs de la Série A ?
C’est pareil. Je ne pense pas que j’occuperai un jour le banc d’une formation de Série A.
Parlons du Mondial. Comment expliquez-vous l’absence de plusieurs joueurs à ce rendez-vous pour cause de blessure ?
C’est vraiment regrettable de voir de grands joueurs rater la Coupe du monde, pour cause de blessure, à l’instar de Falcao, Montolivo et Reus. C’est bien dommage !
Qui voyez-vous remporter la Coupe du monde ?
Le Brésil est le favori n°1. C’est une grande nation de football qui renferme dans ses rangs de très grands joueurs. En plus, le Brésil est poussé par ses millions de supporters. Cela ne pourrait que motiver les joueurs à décrocher le sacre mondial. Il y a aussi l’Allemagne, l’Espagne et l’Argentine qui ont les moyens de remporter la Coupe du monde.
Ne pensez-vous que le Mondial brésilien avantagera les sélections sud-américaines par rapport aux sélections européennes ?
Non, je le pense pas. Toutes les sélections ont leurs chances de remporter le Mondial. Il est vrai que le fait de jouer dans votre continent vous donne un avantage psychologique, du moment que vous serez poussés par vos supporters, mais je pense que les sélections européennes ont les moyens de faire face aux Sud-Américains.
Pensez-vous que la Squadra Azzura fait partie des favoris pour remporter le Mondial ?
Je ne le pense pas ! Le dernier succès réalisé face à Angleterre va faire du bien au moral des joueurs. Mais les Anglais n’ont pas constitué une référence pour mesurer la force de la Squadra Azzura. Il faudra continuer à travailler pour avancer. Je pense qu’il existe des équipes beaucoup plus fortes que l’Italie au Mondial. Mais les italiens ont des traditions en Coupe du monde. Ils peuvent donc aller loin dans cette compétition.
L’actuelle Squadra Azzura est différente de celle de 2006, n’est-ce pas ?
Oui, bien sûr. L’équipe de 2006 est différente de celle d’aujourd’hui sur tous les plans. Il est vrai que des joueurs comme Del Piero, Canavaro et Nesta n’ont pas d’égal dans le foot italien, mais l’actuelle équipe a les moyens d’aller loin en Coupe du monde et remporter la cinquième étoile du foot italien.
L’Algérie est dans le même groupe que la Belgique, la Russie et la Corée du Sud. Comment voyez-vous les chances des Verts ?
L’Algérie a hérité d’un groupe difficile. La Russie possède une bonne équipe qui est entraînée par un grand entraîneur, en l’occurrence Fabio Capello. D’ailleurs, depuis sa prise en main de cette équipe russe, cette dernière a beaucoup progressé. Pour la Corée du Sud, il est vrai qu’elle est peut-être moins forte sur le papier, mais la réalité du terrain est différente. Rappelez-moi s’il vous plaît la troisième équipe…
La Belgique…
Oui, la Belgique a beaucoup progressé ces dernières années. Elle possède de très bons joueurs qui évoluent dans les plus grands championnats européens. La mission de l’Algérie sera difficile au Mondial.
A votre avis, l’Algérie pourrait-elle se qualifier au second tour du Mondial ?
Sincèrement, il m’est difficile de répondre à cette question, car je ne connais pas bien votre équipe, même si elle est composée de joueurs qui évoluent en Europe. Mais je pense que sa mission sera difficile face à la Russie, la Belgique et la Corée du Sud.
Le premier match face à la Belgique sera important pour les Verts, n’est-ce pas ?
Le premier match d’une compétition comme le Mondial est toujours important pour toutes les équipes. Une victoire permet d’avoir un ascendant psychologique sur l’adversaire. Mais la défaite pourrait aussi faire très mal. Je pense que l’Algérie doit éviter la défaite face à la Belgique, si elle veut passer au second tour du Mondial.
Aviez-vous regardé les deux derniers matchs amicaux de l’EN face à l’Arménie et la Roumanie ?
Malheureusement non !  Sur quel score se sont achevés ces deux matchs ?
L’Algérie a battu l’Arménie 3-1 et la Roumanie 2-1…
Cela prouve que vous avez une solide équipe qui peut aller loin en Coupe du monde.
Battre ces deux sélections en amical constitue-t-il une référence ?
Si le sélectionneur algérien a choisi ces deux sélections pour préparer le Mondial, c’est qu’il pense que ça va aider son équipe à faire face aux autres adversaires du Mondial. Le sélectionneur sait ce qu’il faut à son équipe, avant la Coupe du monde. Je pense qu’il a voulu mettre ses joueurs en confiance, avant le Mondial.
Connaissez-vous des joueurs algériens ?
Oui, je connais Zidane…
Et les joueurs qui évoluent en Europe et en Série A ?
Depuis que je suis en Chine, je ne regarde que rarement le championnat italien. Mais je sais que Ghoulam évolue à Naples, car j’ai vu la finale de la Coupe d’Italie entre Naples et la Fiorentina.
Que pensez-vous de lui ?
C’est un joueur qui a beaucoup de qualités. Le fait qu’il évolue dans un grand club comme Naples est la preuve parfaite qu’il possède beaucoup de talent.
Avez-vous été contacté par la FAF pour entraîner l’EN ?
Oui, j’ai reçu un contact, mais les choses n’ont pas évolué.
Pour quelle raison n’y a-t-il pas eu des  négociations entre vous et la FAF ?
Pour la simple et unique raison que je ne voulais pas entraîner une sélection. 
Le Buteur et El Heddaf organisent chaque année la cérémonie du Ballon d’Or algérien. Est-ce que M. Lippi pourrait être notre invité l’année prochaine ?
Je ne vous cache pas que c’est vraiment difficile pour moi d’assister à un tel événement, à cause de mes obligations en Chine. Mais je serais très content d’être parmi vous au Ballon d’Or algérien.
Merci M. Lippi d’avoir aimablement répondu à nos questions.
Merci à vous de m’avoir donné l’occasion de parler aux Algériens.
 

Publié dans : algerie mondial lippi

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3909 18/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir