Dossier

Onze preuves que cette "Undecima" du Real Madrid est à part

Onze preuves que cette "Undecima" du Real Madrid est à part

Auteur : dimanche 29 mai 2016 09:21

Si chaque triomphe est unique, ce onzième sacre du Real Madrid en C1 l'est définitivement. Pour onze raisons. De Zinédine Zidane à Sergio Ramos, en passant par la ville de Madrid ou Ronaldo, tous ont accompli quelque chose d'exceptionnel, samedi à Milan.

Real = 18%

Le Real a remporté samedi soir sa 11e Coupe d’Europe des Clubs Champions / Ligue des champions. Un record absolu que la concurrence n'est pas près d'aller chercher puisque l'AC Milan, 7 victoires au compteur, est loin. Dans les statistiques et, surtout, sportivement parlant. Le Real a tout simplement remporté 18% des C1 mises en jeu depuis la naissance de la compétition en 1955.

Après Cruyff, Zidane…

Zinédine Zidane est devenu le deuxième Ballon d'Or à remporter la Ligue des champions en tant qu'entraîneur. Le précédent ? Johan Cruyff. Sacré trois fois avec l'Ajax Amsterdam (1971, 1972, 1973) et une fois avec le FC Barcelone (1992).

ZZ, c'est presque unique au Real

Zinédine Zidane est aussi le deuxième joueur-entraîneur du Real Madrid à gagner la C1 en short puis en costume. Dans l'histoire de l'institution madrilène, il succède à Miguel Muñoz et ses cinq sacres : trois comme joueur (1956, 1957, 1958) et deux comme entraîneur (1960, 1966).

Europe, capitale Madrid

C'était écrit depuis la fin des demi-finales : c'est désormais officiel. Madrid et la ville la plus titrée en C1. Grâce à ce onzième succès du Real, la capitale espagnole devance Milan (10 succès, 7 pour l'AC Milan, 3 pour l'Inter). Symboliquement, Madrid a pris seule les rênes au terme d'une finale disputée à… Milan.

Avec Ramos, le danger vient de l’arrière

En ouvrant le score, Sergio Ramos est lui aussi entré dans l'histoire de C1 puisque le défenseur est tout simplement devenu le quatrième défenseur buteur lors de deux finales de C1 différentes. Personne n’avait réussi depuis la naissance de la Ligue des champions en 1992/1993. Ses prédécesseurs se nomment Velibor Vasovic (Partizan en 1966, Ajax en 1969), Thomas Gemmell (Celtic, 1967 et 1970) et Phil Neal (Liverpool, 1977 et 1984).

Ramos, comme Eto’o et Messi

Sergio Ramos est également le troisième joueur à inscrire un but lors de chacune de ses deux premières finales de Ligue des champions, après Lionel Messi et Samuel Eto'o avec le FC Barcelone.

Des tirs au but : une première pour le Real en finale

Le Real Madrid disputait samedi soir sa quatorzième finale de C1. Un record absolu. Et, jamais, à ce stade de la compétition, le club merengue n'avait dû passer par l'épreuve des tirs au but. Il l'a fait pour la première fois à Milan. Et n'a manqué aucune tentative. Parfait.

Benzema et Varane bien entourés

Karim Benzema n'a pas réalisé une grande finale mais, à l'arrivée, a décroché sa deuxième Ligue des champions avec le Real Madrid. Il n'est pas le Français le plus titré dans l'épreuve puisque Raymond Kopa et ses 3 C1 - glanées avec la Maison Blanche - reste devant. Mais l'avant-centre rejoint une cohorte de happy few tricolores : Eric Abidal, Christian Karembeu, Didier Deschamps, Marcel Desailly… et Raphaël Varane, qui lui aussi aura le droit au titre.

Quand ça gagne, Ronaldo passe toujours par là

Cristiano Ronaldo n'a pas inscrit de but face à l'Atlético Madrid. Mais a tout de même fait trembler les filets en transformant le dernier tir au but de la soirée. Le Portugais avait marqué lors de ses deux premiers sacres, en 2008 avec Manchester United et en 2014 avec le Real Madrid. S'il n'a pas toujours été présent dans le jeu lors de ces soirées-là, il a su se faire une place sur la photo.

Pour Perez, ça fait quand même trois

Ses choix ont parfois laissé songeur. Comme son attrait pour le clinquant et les Galactiques. Mais, à l’arrivée, Florentino Perez pourra se targuer d’avoir glané (au moins) 3 Ligues des champions à la tête du Real. Les trois dernières : 2002, 2014 et 2016. Santiago Bernabeu est à l’origine des six premières. Lorenzo Sanz des deux suivantes (1998 et 2000). Après, tous les sacres européens sont signés Perez.

A cause du Real, l’Atlético réalisé un triplé inédit

Le bonheur des uns fait le malheur des autres : en s'imposant, le Real Madrid a plongé l'Atlético dans un abîme de tristesse. Et offert un record dont les Colchoneros se seraient bien passés : l'Atlético est devenu le premier club à perdre ses trois premières finales de C1. La Juventus et le FC Barcelone avaient triomphé à leur troisième tentative, en 1985 et 1992.

Source : Eurosport.fr

Publié dans : real madrid

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3909 18/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir