Dossier

Les 10 plus mauvaises décisions d'arbitrage de la Coupe du monde

Les arbitres de la Coupe du monde ont un travail difficile à accomplir, et ils doivent en plus faire face à des circonstances jamais faciles

Auteur : dimanche 01 juin 2014 09:38

 

Les arbitres de la Coupe du monde ont un travail difficile à accomplir, et ils doivent en plus faire face à des circonstances jamais faciles. Si le match est bon, personne ne les remarque. En revanche, s'ils prennent une mauvaise décision qui affecte le score final, personne ne l'oublie, et surtout pas les supporteurs de l'équipe perdante.  

Angleterre - Argentine, 1986

L'un des incidents les plus célèbres de l'histoire de la Coupe du monde. Les Anglais peinaient à tenir bon lors du quart-de-finale qui se jouait à Mexico lorsque la sortie aérienne de Diego Maradona sur Peter Shilton a vu le légendaire joueur argentin effleurer le ballon de la paume de la main pour le loger dans les filets, ce malgré la présence du gardien anglais. En dépit des protestations de la défense anglaise, le but inscrit de la « main de Dieu » a été validé.

Angleterre - RFA, 1966

Il s'agit probablement du but le plus controversé de toutes les Coupes du monde. Le score était de 2 partout lorsque Geoff Hurst a tiré. Le ballon a touché le bas de la barre transversale avant de retomber sur la ligne et de ressortir. L'Angleterre a célébré ce but, et, après délibération avec le juge de touche, l'arbitre Tofik Bakhramov a accordé le but. Les tests scientifiques menés depuis lors semblent indiquer que le ballon n'a probablement pas franchi la ligne. À ce jour, le débat continue de faire rage.

Croatie - Australie, 2006

Le joueur croate Josip Šimunić a reçu trois cartons jaunes avant que l'arbitre anglais, Graham Poll, ne brandisse le carton rouge lors d'une partie extrêmement importante en poule. Ayant déjà reçu un carton jaune, le défenseur en reçut un second à la 90e minute de jeu après avoir commis une faute, mais Poll ne l'a pas renvoyé du terrain. Après le coup de sifflet final, Šimunić a poussé Poll qui a alors brandi alors un troisième carton jaune avant de lui montrer le carton rouge.

RFA - France, 1982

Le gardien allemand Harald Schumacher a gagné sa place au panthéon des moments les plus infâmes de la Coupe du monde en se montrant sans pitié pour l'équipe adverse. Le score était de 1-1 lors de la demi-finale qui a vu Patrick Battiston avancer vers le but adverse et Schumacher sortir de sa cage pour venir percuter l'attaquant français de plein fouet. La mâchoire cassée, Battiston a quitté le terrain sur une civière, mais ni même un coup franc ne fut concédé à l'équipe de France. Le match s'est terminé aux tirs au but, dont Schumacher est ressorti en héros.

Brésil - Suède, 1978

L'arbitre gallois, Clive Thomas, a causé un tollé lorsqu'il a sifflé la fin du match entre le moment où le corner a été tiré et celui où le joueur brésilien Zico a marqué le but. La partie s'est donc terminée sur un match nul (1-1).

Corée du Sud - Italie, 2002

À la fin du match, tous les regards se sont portés sur l'arbitre équatorien, Byron Moreno, qu'on a dit affecté par les cris des supporters coréens. Non seulement il a attribué un penalty douteux à la Corée à la quatrième minute de jeu - que le gardien italien sauva - mais il a renvoyé Francesco Totti sur le banc de touche après lui avoir montré un deuxième carton jaune pour simulation, alors même qu'il y avait faute sur le joueur italien. Damiano Tomassi s'est vu refuser un but en or et le pays hôte remporta la partie.

Corée du Sud - Espagne, 2002

Une fois de plus, les co-organisateurs du tournoi ont eu beaucoup de chance en quart de finale après que deux buts de l'Espagne eurent été refusés et que la partie se fut terminée aux tirs au but. Juste après la mi-temps, Kim Tae-young a logé le ballon dans les filets de son équipe suite à un coup franc de l'Espagne, mais le but n'a pas été accepté car Fernando Morientes avait été jugé hors-jeu. Puis, à la deuxième minute des prolongations, Morientes s'est vu refuser une tête lorsque l'arbitre assistant a jugé, à tort, que le ballon n'avait pas franchi la ligne. Le tir au but raté de Joaquin a signé la défaite de l'Espagne.

Argentine - France, 1930

La France perdit le match 1-0 face à son adversaire sud-américain, mais le match joué en Uruguay s'est terminé par une controverse car l'arbitre a sifflé la fin du match 6 minutes trop tôt. Après les protestations des joueurs français, il a rappelé les joueurs sur le terrain pour qu'ils terminent la partie, ce même si certains d'entre eux avaient déjà filé sous la douche.

Argentine - Mexique, 2010

Non seulement Carlos Tevez était hors-jeu lorsqu'il a marqué le premier but de la rencontre qui opposait l'Argentine au Mexique, mais il était le joueur le plus proche du but adverse lorsqu'on lui a passé le ballon. L'attaquant a même admis par la suite que le but n'aurait jamais dû être validé. Il a déclaré : « Je sais que j'étais hors-jeu, je sais que j'ai été égoïste mais tant que l'arbitre juge qu'il y a but, c'est tout bon pour moi et l'équipe. »

Publié dans : coupe du monde

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Opposés à Liverpool en 8e de finale de la LDC, Brahimi et le FC Porto vont-ils se qualifier pour les quarts ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3935 14/12/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir