Dossier

Le top 10 des transferts improbables dans le foot

Le top 10 des transferts improbables dans le foot

Auteur : jeudi 11 septembre 2014 16:24

À l'image d'un Mathieu Valbuena annoncé proche d'un accord avec le Dynamo Moscou, certains joueurs épousent des trajectoires de carrière pour le moins étonnantes. Pour des raisons économiques, familiales et parfois personnelles, les joueurs de football décident, à un moment de leur carrière, de faire passer le projet sportif au second plan. Internationaux, en passe de l'être ou proche de leur fin de carrière, nous avons recensé dix exemples de professionnels, pour le moins subjectifs, qui ont fait des choix de carrière pour le moins surprenants.

Nicolas Anelka, de Chelsea au Shanghai Shenhua en janvier 2012

Titulaire sous les ordres de Carlo Ancelotti, Nicolas Anelka n'entre pas dans les petits papiers de son nouvel entraîneur André Villas-Boas. Invité à s'entraîner avec la réserve de Chelsea, l'attaquant français s'engage pour deux ans avec le club chinois en décembre 2011. Il y deviendra entraîneur adjoint en avril 2012 avant de résilier son contrat en janvier 2013.

Nenê, du PSG à Al-Gharafa en janvier 2013

Incontournable au PSG juste avant l'arrivée des investisseurs qatariens, Nenê voit progressivement son statut régresser. Après avoir souvent ciré le banc au début de la saison 2012-2013, le milieu offensif brésilien perd patience. En froid avec le directeur sportif Leonardo, le joueur alors âgé de 31 ans préfère le Qatar au Brésil et rejoint Al-Gharafa pour un contrat rémunérateur de 4,5 millions d'euros annuels jusqu'en 2015.

Guillaume Hoarau, du PSG à Dalian Aerbin en janvier 2014

Sous contrat jusqu'en juillet 2013, Guillaume Hoarau voit logiquement son temps de jeu se réduire avec l'arrivée de Zlatan Ibrahimovic. Apprécié du vestiaire, il devait logiquement aller au bout de son bail. Mais il n'a pu résister à l'offre chinoise très lucrative du Dalian Aerbin. Il s'y engagera pour trois ans en janvier 2013. Déçu, il reviendra un an plus tard en France, à Bordeaux.

Didier Drogba, de Chelsea au Shanghai Shenghua en juin 2012

En fin de contrat à Chelsea, Didier Drogba quitte Londres sur une héroïque victoire en finale de Ligue des champions et 157 buts inscrits en huit saisons. Il rejoint Nicolas Anelka en Chine où il toucherait un salaire de 3,5 millions d'euros annuels. L'histoire se termine cependant six mois plus tard…

Bernard Lama, du PSG à West Ham en janvier 1998

Titulaire indiscutable du PSG depuis 1992, la carrière de Lama prend soudainement un autre virage. Celui qui était considéré comme le meilleur gardien du monde se blesse en fin d'année 1996 avant d'être contrôlé positif au cannabis lors d'un contrôle en février 1997. Suspendu, il perd sa place au PSG qui lui préfère Revault. À six mois de la Coupe du monde en France, Lama ne joue plus et part à West Ham, en Angleterre, où il ne joue que douze matchs.

Pelé, de Santos au New York Cosmos, en juin 1975

Tout était parfait pour le roi Pelé. Après dix-huit ans de carrière exclusivement passés à Santos, l'homme aux 1.000 buts prend sa retraite. Mais quelques mois plus tard, le footballeur brésilien manque d'argent. Il décide alors de rechausser les crampons aux États-Unis.

Rivaldo, de l'AEK Athènes à Bunyodkor en août 2008

Au total, de 1991 à 2014, Rivaldo aura effectué 15 transferts pour jouer dans 14 clubs différents. Parmi ces mouvements, l'attaquant brésilien a surpris le monde du football en quittant l'AEK Athènes pour filer… en Ouzbékistan. Là-bas, un chèque de 10 millions d'euros sur deux ans. Le tout, à 36 ans.

Samuel Eto'o, de l'Inter à l'Anzhi Makhachkala en août 2011

Il avait beau expliquer avoir rejoint l'Anzhi pour «amener ce club le plus haut possible», Samuel Eto'o a surtout quitté le haut niveau européen en août 2011 pour devenir, à l'époque, le footballeur le mieux payé du monde dans la région instable du Daguestan, en Russie. L'international camerounais avait en effet paraphé un contrat de 3 saisons avec un salaire de 20 millions d'euros annuels, sans compter ses multiples avantages matériels…

Osvaldo Ardiles, de Tottenham au PSG en juillet 1982

Le milieu de terrain international argentin évolue à Tottenham depuis quatre ans lorsque la guerre des Malouines éclate au printemps 1982. Affecté par ce conflit entre l'Angleterre et son pays natal, Osvaldo Ardiles est prêté pour la saison 1982-1983 au Paris Saint-Germain, où il effectue 17 apparitions.

Julien Faubert, de West Ham au Real Madrid en janvier 2009

Contre toute attente, le milieu droit français Julien Faubert débarque dans le club champion d'Espagne en titre pour un prêt de six mois. Une opération qui coûte 1,5 million d'euros au Real Madrid, qui a la possibilité de lever une option d'achat fixée à 6 millions. L'éphémère numéro 18 des Merengues ne disputera que 52 minutes en deux matchs avant de retourner de l'autre côté de la Manche…

 

Publié dans : Samuel Eto'o Nicolas Anelka

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Opposés à Liverpool en 8e de finale de la LDC, Brahimi et le FC Porto vont-ils se qualifier pour les quarts ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3933 12/12/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir