Dossier

FC Barcelone - Umtiti, Digne, Gomes, Suárez : le profil type de la recrue du Barça a bien changé

FC Barcelone - Umtiti, Digne, Gomes, Suárez : le profil type de la recrue du Barça a bien changé

Auteur : mardi 26 juillet 2016 11:29

Cet été, le Barça a changé de stratégie. Habitué à recruter des stars ou du moins, des joueurs confirmés sur le plan international, le club catalan a choisi de modifier ses plans pendant le mercato estival. Pas de noms ronflants permettant de faire vendre des maillots mais des joueurs plus "modestes" incarnant le futur du club. Il suffit de jeter un œil au recrutement effectué par la direction des Blaugrana ces deux dernières saisons pour comprendre que la donne n'est plus la même : Luis Suárez, Ivan Rakitić, Claudio Bravo ou encore Jérémy Mathieu en 2014, Arda Turan et Aleix Vidal la saison passée. Soit autant de joueurs expérimentés, parfois même âgés, prétendant dans la plupart des cas à une place dans le onze ou, a minima, à concurrencer sérieusement les titulaires en place. Cet été, ce n'est pas la même histoire.

Un profil identique

Depuis l'ouverture du marché des transferts en juin, le Barça a recruté quatre joueurs. Les internationaux français Lucas Digne et Samuel Umtiti, le prometteur Denis Suárez et le milieu portugais André Gomes, vainqueur de l'Euro il y a un peu plus de deux semaines. Tous possèdent un profil similaire. Ils sont jeunes - entre 22 et 23 ans -, ont un fort potentiel et affichent au moins une sélection avec les A au compteur. Et surtout, ils arrivent pour jouer les doublures. Contrairement aux années précédentes, Barcelone n'a pas visé des joueurs susceptibles de briguer directement une place de titulaire. Les Catalans ont au contraire adopté l'attitude inverse. Ils ont misé sur des talents en devenir qui pourraient un jour prendre la place des cadres en place. Un choix parfaitement cohérent. Car avec son effectif rempli de stars et un onze quasi inchangé, le club savait pertinemment que les recrues ne disputeraient qu'une petite partie des matches lors de la saison à venir. Un peu comme Didier Deschamps lorsqu'il a dû composer son groupe pour l'Euro, le Barça a préféré jeter son dévolu sur des joueurs susceptibles d'accepter ce rôle de remplaçant. Une manière aussi de signifier que la direction a tiré des leçons du passé. A tour de rôle, Cesc Fàbregas, Alexis Sánchez ou encore Pedro ont tous eu du mal à s'asseoir sur le banc sans faire part de leurs états d'âme.

Des paris sur l'avenir

L'âge semble donc avoir été le principal critère de recrutement des Blaugrana. D'une part parce qu'avec du temps devant soi, il est plus aisé de ne pas jouer les premiers rôles tout de suite. Et d'autre part parce que les Catalans avaient besoin d'anticiper l'avenir et l'éventuelle perte de vitesse de certains de ses cadres. Lucas Digne (23 ans), qui sort d'une excellente saison avec la Roma, aura devant lui l'impeccable Jordi Alba. Parmi les recrues, l'ancien du PSG est peut-être dans la situation la plus inconfortable dans la mesure où son concurrent direct n'a que quatre ans de plus que lui et un talent qui semble nettement supérieur. Samuel Umtiti (22 ans) sera pour sa part le numéro trois derrière Piqué et Javier Mascherano, qui devrait a priori prolonger son aventure en Liga. Pour autant, le club se devait de trouver un successeur à l'Argentin, qui a aujourd'hui 32 ans. Les qualités physiques et l'excellente relance du joueur formé à Lyon pourraient lui permettre de s'installer assez rapidement dans l'équipe de départ. André Gomes (23 ans dans une semaine), annoncé titulaire par certains médias, ne détrônera pas le trio Busquets - Rakitić - Iniesta dans l'immédiat. Et ce, même si sa cote est énorme en Espagne depuis 2014, année durant laquelle il a fait ses débuts à Valence. Mais son profil de relayeur en fait un sérieux candidat pour s'installer au cœur du milieu dans le futur. Enfin, Denis Suárez, c'est le talent brut. Même si l'Espagnol évolue à un poste de milieu offensif où la concurrence est infernale à Barcelone, il sait aussi que c'est précisément à cet endroit-là du terrain qu'il sera possible d'exposer son talent plus fréquemment en cours de saison, voire de match, en grattant du temps de jeu.

Un onze (presque) inchangé

Il faut bien l'admettre, le Barça version 2016-2017 aura un air de déjà-vu. Hormis au poste de latéral droit, où Aleix Vidal devrait palier le surprenant départ de Daniel Alves à la Juventus, le onze titulaire des Catalans restera inchangé. Ivan Rakitić, que certains se sont empressés d'annoncer partant après l'arrivée d'André Gomes, conservera à coup sûr sa place dans l'entrejeu. Les ter Stegen, Piqué, Mascherano, Alba, Busquets, Iniesta, Neymar, Messi et Suárez débuteront également la large majorité des matches sur la pelouse. Quid d'Arda Turan ? Le Turc est annoncé partant, lui qui n'a que très peu joué depuis qu'il a pu être aligné par son club en janvier dernier. En rejoignant la Catalogne, il espérait sûrement progressivement se faire une place au milieu. Mais d'autres options lui ont été préférées. Or, l'ancien de l'Atlético, critiqué pour ses performances, file sur ses 30 ans, un âge auquel on aspire à faire des saisons pleines. Un souci auquel le Barça ne sera pas confronté avec ses quatre nouveaux talents. Les plus tatillons ne manqueront en revanche pas de souligner que ce rôle de doublure en devenir était auparavant dévolu à des jeunes issus du centre de formation. Barcelone semble en effet avoir un peu plus de mal ces derniers temps à sortir des titulaires en puissance. Un constat qui a certainement forcé ce changement de stratégie.

Source : Eurosport.fr.

Publié dans : fc barcelone

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Opposés à Liverpool en 8e de finale de la LDC, Brahimi et le FC Porto vont-ils se qualifier pour les quarts ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3937 16/12/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir