Ligue 1 & 2

USMA : Bouderbal «On ne lâchera rien cette saison»

«D’abord la qualif’ en UAFA Cup, on pensera ensuite à Al-Masry»

Auteur : Adel Cheraki jeudi 06 septembre 2018 08:14

Auteur du premier but, Rafik Bouderbal a été incontestablement l’un des grands artisans de la victoire de son équipe avant-hier face au CABBA. L’attaquant franco-algérien est revenu sur sa performance et celle du groupe juste après le coup de sifflet final avant d’évoquer le prochain rendez-vous des Rouge et Noir en UAFA Cup, mais aussi le tirage au sort des quarts de finale de la Coupe de la CAF. Interview.

«D’abord la qualif’ en UAFA Cup, on pensera ensuite à Al-Masry»

Pour commencer, un commentaire sur la victoire décrochée contre le CABBA…
Je dirais qu’elle est amplement méritée. Il fallait relever la tête après la défaite que nous avons essuyée à Bechar, en s’imposant avec l’art et la manière. La page a été définitivement tournée. Gagner fait toujours du bien et un tel succès ne fera que nous mettre en confiance avant d’enchaîner avec d’autres rencontres toutes aussi importantes les unes que les autres.  Savourons ces moments comme il se doit avant de nous remettre au travail et préparer la suite du parcours.
Cette victoire a permis à l’USMA d’être seule à la première place. Qu’avez-vous à nous dire à ce sujet ?
Le fait que nous soyons leaders de la Ligue 1 Mobilis après quatre journées ne fera que nous motiver pour garder ce statut le plus longtemps possible. Nous savons que ce ne sera pas facile à cause de notre programme chargé, mais nous allons continuer à nous battre à fond afin de le préserver. Il y a du talent et de la qualité qu’il faut dans ce groupe pour briller encore plus, il suffit juste que nous gardons les pieds sur terre et gérer étape par étape.
L’USMA a affiché ses ambitions, désormais vous serez attendus à chaque sortie, que ce soit à domicile ou en déplacement. Comment comptez-vous gérer cette situation ?
Nous l’avons toujours été, pas uniquement cette saison. C’est normal, nous défendons les couleurs d’un grand club et il faut s’adapter à toutes les situations et les scénarios. Nous sommes engagés sur plusieurs fronts, mais nous essayerons tout de même d’honorer nos couleurs dans toutes les compétitions, locales ou internationales.
Sur un plan personnel, vous avez brillé face aux Bordjiens avec notamment un but à clé. Votre sentiment ?
J’en suis content car nous avons réussi à rendre nos supporters heureux. Ils ont été déçus par la défaite que nous avons concédée contre la JSS, à présent tout est rentré dans l’ordre et on ne pouvait pas espérer un meilleur scénario. En ce qui concerne mon but, c’est mon premier, c’est normal donc qu’il soit spécial à mes yeux. J’espère qu’il fera appel à d’autres même si mon objectif principal est d’aider mes coéquipiers à gagner, peu importe le nom de celui qui marque.
Dimanche, vous allez disputer le match retour du premier tour de l’UAFA Cup, qu’avez-vous à nous dire à ce sujet ?
C’est vrai que nous avons pris une option à Karbala, mais nous ne sommes pas encore qualifiés. Il faut donc se méfier de cette équipe irakienne des Forces Aériennes. Ses joueurs n’auront rien à perdre, ils tenteront le tout pour le tout, ce qui nous compliquera un peu plus la mission. Nous jouerons à domicile et devant nos supporters, il faut en profiter pour bien finir le boulot. Nous sommes décidés à bien faire et ce sera à nous de nous montrer encore une fois à la hauteur.
En Coupe de la CAF, vous affrontez Al-Masry en quart de finale. Votre réaction à propos du tirage au sort ?
À ce stade de la compétition, nous n’aurons plus droit à l’erreur, peu importe le nom de notre adversaire. Nous allons jouer en Egypte, ce qui nous fera éviter un long déplacement, mais en même temps ce sera comme un derby. Tout comme nous, les Egyptiens viseront une place en demi-finale. Je pense que notre expérience sera notre atout n°1, il faut savoir s’en servir. La première manche sera déterminante, c’est important de bien la négocier. On verra en suite ce que le destin nous réservera.

Les Irakiens en colère après la délocalisation du match

Présent hier à l’aéroport international d’Alger, nous avons saisi cette occasion pour nous rapprocher des membres de la délégation irakienne et le moins qu’on puisse dire, c’est que ces derniers n’ont pas apprécié le fait que le match qui opposera les Rouge et Noir à leur équipe soit délocalisée. A ce sujet, des dirigeants de ce club des Forces Aériennes nous ont confié que le mieux aurait été qu’ils en soient informés avant leur venue en Algérie car le coach et les joueurs ont préparé ce rendez-vous sur une pelouse naturelle alors qu’il se jouera finalement sur du tartan. Ils n’auront ainsi que quelques jours pour s’adapter à ce genre de terrain. Ç’a été une mauvaise surprise pour eux qui se lanceront donc dans une course contre la montre pour faire les retouches nécessaires après que cette partie a été délocalisée du stade du 5-Juillet à Bologhine.

Ils sont depuis hier à Alger
C’est hier que la délégation des Forces Aériennes est arrivée à Alger en provenance d’Istanbul où s’est déroulé un stage bloqué de quelques jours dont le but était de préparer cette seconde manche du premier tour de l’UAFA Cup. Pour rappel, le match aller s’est terminé sur le score d’un but à zéro en faveur des Algérois, un but signé Aymen Mahious.

La délégation scindée en trois groupes
La délégation irakienne a été scindée en trois groupes. Le premier a été composé de plusieurs dirigeants et ses membres sont arrivés à Alger mardi tandis que les deux autres ont débarqué hier. Une partie des joueurs ont débarqué dans la capitale vers 10h tandis que les autres ont complété le groupe en milieu d’après-midi, à 15h. C’est aujourd’hui qu’ils effectueront leur première séance d’entraînement. Les Irakiens ont pris la direction de l’hôtel Dey où ils seront hébergés lors de leur séjour en Algérie.
 

 

Publié dans : USMA Bouderbal

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Sans Ronaldo, le Real Madrid peut-il remporter un titre cette saison ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4263 13/11/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir