Ballon d'OR

Une journée pas comme les autres avec Bilal Ribéry

Il a distribué des cadeaux aux petits enfants.

Auteur : Hamza Rahmouni mardi 23 décembre 2014 23:12

Comme à chaque fin d’année, Le Buteur et El Heddaf, qui organisent la cérémonie de remise du Ballon d’Or récompensant le meilleur joueur de l’année, réservent une surprise de taille aux Algériens. Lors de l’édition de l’année écoulée, deux stars du football mondial avaient marqué leur présence à cette cérémonie pour remettre le Ballon d’Or à Islam Slimani, attaquant et buteur de la sélection nationale. Vous vous souvenez sans doute de la star du Camp Nou et du Barça, le Brésilien Rivaldo, et du chouchou de San Siro, l’Argentin Javier Zanetti. Avant eux, c’était une des légendes du football, un révolutionnaire sur le terrain, qui a fait les beaux jours de l’Ajax d’Amsterdam et de la sélection oranje ainsi qu’au Barça comme joueur puis comme entraîneur, de remettre le Ballon d’Or à Sofiane Feghouli, l’attaquant du FC Valence, qui a reçu son trophée des mains de Yohan Cruyff. La liste des invités d’honneur est très longue. On rappellera Fabio Cannavaro, champion du monde 2006, qui a remis le trophée à Ryad Boudebouz, une cérémonie à laquelle a assisté également la légende espagnole Butragueno. Hier, à l’occasion de la 14e édition, Le Buteur et El Heddaf ont réservé une autre surprise aux Algériens. De gros calibres ont marqué leur présence durant cette cérémonie. Il s’agit de l’ancien capitaine emblématique du Milan AC et de la Squadra Azzura, Franco Baresi, celui que tous les Rossonories portent tout haut. Mais il n’était pas le seul à marquer sa présence puisque la star principale de cette cérémonie était incontestablement l’ex-attaquant de l’Olympique de Marseille et de l’équipe de France, actuellement au Bayern Munich, Franck Ribéry, qui a remis le Ballon d’Or à Yacine Brahimi. Hier, une équipe de journalistes Buteur et d’El Heddaf ont passé une journée entière avec celui qui fait les beaux jours du club bavarois.

Arrivée à Alger à 14h…
Il était prévu que Franck Ribéry atterrisse à Alger à 13h25, pour lui permettre de se reposer, avant de découvrir la capitale. Seulement, vol qui devait emmener Ribéry de France jusqu’à Alger a quitté le sol français avec une demi-heure de retard. C’est ainsi que notre invité a atterri à l’aéroport international d’Alger Houari-Boumediène à 14h. Tout a été mis en place pour faciliter les formalités dounières et de policie à la star du Bayern. Une fois arrivé au salon d’honneur, c’est le rédacteur en chef du Buteur, Ali Hamouche, qui l’a accueilli. Le responsable du journal a tenu à lui souhaiter la bienvenue : «Bonjour Franck, vous êtes le bienvenu.» Ribéry a répondu par des remerciements accompgné d’un très large sourire.

… sa femme Wahiba était présente
Franck Ribéry n’est pas venu seul. Il était accompagné de son épouse madame Ribéry Wahiba. Comme tous les Algériens le savent, la femme de l’attaquant du Bayern de Munich est originaire d’Oran. Elle a, en effet, tenu à être présente pour visiter le pays de ses origines afin de se ressourcer. A l’aéroport d’Alger, elle était toute souriante.

Ils ont été enchantés par le climat d’Alger
Accompagné du rédacteur en chef du Buteur, Franck Ribéry et son épouse ont quitté ainsi le salon d’honneur pour aller rejoindre le Multivan Volkswagen qui a été mis à leur disposition. Mais avant de quitter l’aéroport, nos deux invités n’ont pas manqué de dire qu’il a fait beau hier à Alger. Franck et Wahiba ont été impressionnés par le climat d’Alger.

Fier de ses liens avec l’Algérie

Franck Ribéry est fier de ses liens avec l’Algérie. Il l’a clairement montré lors de la journée qu’on a passée avec lui. Franck s’est d’ailleurs montré joyeux d’être ici au pays, lors de l’interview exclusive qu’il nous a accordée. Pour sa deuxième visite au pays, après celle effectuée il y a quelques années, la joie de Franck ou Bilal, comme aiment à l’appeler les Algériens, était indescriptible.

Il a écourté ses vacances au Touquet juste pour l’Algérie
Ressetant quelque chose pour l’Algérie, Franck Ribéry tenait à être présent, pour partager, en compagnie du Buteur et d’El Heddaf, les moments forts de cette 14e édition du Ballon d’Or. Alors qu’il avait tracé son programme de vacances, il y a quelques mois, Ribéry a accepté volontiers d’honorer cette cérémonie par sa présence. Emu, il a décidé d’écourter ses vacances qu’il passait au Touquet, en France. Il a ainsi décidé de sacrifier une journée de ses vacances pour venir en Algérie et y passer quelques heures. Pour lui, il n’était pas question de rater cette belle occasion de visiter Alger.  

Destination, l’hôtel Hilton
Une fois dans le Multivan mis à sa disposition, Franck Ribéry, Wahiba et le rédacteur en chef du Buteur ont quitté l’aéroport d’Alger. Les deux journalistes du Buteur et d’El Heddaf chargés de couvrir la visite de Ribéry étaient eux aussi présents et ont suivi le joueur dans un autre véhicule. Sous escorte policière, Franck Ribéry est ainsi arrivé très vite à l’hôtel Hilton.  

Accosté à la réception pour des photos souvenir
Juste devant l’entrée de l’hôtel, Ribéry a quitté le Multivan vers 14h20. Il prend ses bagages et se dirige vers la réception de l’hôtel. A ce moment-là, du monde attendait la star du Bayern de Munich. Une seule phrase revenait sur toutes les lèvres : prendre une photo avec Franck. La star de cette cérémonie a ainsi pris quelques photos avec ceux qu’on considère comme les plus chanceux qui l’attendaient à la réception de l’hôtel Hilton, avant de prendre la destination du salon VIP de l’hôtel. Au côté du rédacteur en chef du Buteur et des journalistes du journal, Ribéry et son épouse sont restés pendant un moment, avant de rejoindre l’hôtel.

Une fois dans la chambre, il admire la baie d’Alger
Une fois dans sa chambre avec son épouse, Franck Ribéry s’est empressé de se mettre au balcon. Il a ainsi jeté un premier coup d’œil sur la côte algérienne, qui ressemble beaucoup à celle de Marseille où il a passé presque quatre ans. Il a été très impressionné par le beau paysage, sachant surtout que l’hôtel Hilton offre une belle vue sur la baie d’Alger.

Le point de presse de Franck a suscité l’intérêt de tous les médias
Lors de la visite de Franck Ribéry, une conférence de presse était au programme, comme ce fut le cas avec l’ancien sélectionneur des Pharaons d’Egypte, Hassan Shehata, alors que l’Italien Franco Baresi a été le dernier à animer ce point de presse. Concernant Franck Ribéry, il faut savoir qu’il a suscité l’intérêt de toute la presse. Un nombre assez important de journalistes et de caméramans étaient présents pour couvrir cet événement.     

Il a reporté le déjeuner pour la conférence de presse
Tenant à s’exprimer sur sa visite en Algérie, Franck Ribéry a tenu à s’adresser au peuple algérien à travers la presse locale. Ainsi, la conférence de presse était prévue juste après le déjeuner. Mais après le retard, Franck Ribéry a décidé tout d’abord de répondre aux sollicitations de la presse locale. Un geste qui démontre le respect du joueur envers la presse algérienne et le peuple, notamment.

Destination, palais des Raïs
Après une courte pause où le joueur s’est relaxé, la première visite du joueur était le palais des Raïs, connu sous le nom du Bastion 23, situé en plein cœur d’Alger longeant le front de mer. Il était environ 15h lorsque Ribéry a pris place dans la voiture réservée, toujours accompagné de son épouse, Wahiba. Sous escorte policière, le cortège a dû mettre un quart d’heure de l’hôtel Hilton jusqu’au Bastion 23, malgré les bouchons sur l’autoroute vers Alger. A son arrivée, il a été accueilli par les responsables.

Impressionné par l'architecture
Sous les caméras d’El Heddaf TV qui détiennent l’exclusivité de l’événement, Franck Ribéry et son épouse, sans oublier la star italienne Franco Baresi qui se trouvait dans une autre voiture, sont arrivés à bon port. C’est le guide du Bastion 23 qui a fait visiter les lieux à Ribéry et sa femme, ne manquant pas de leur fournir les explications nécessaires sur ce palais, notamment son histoire. Les visiteurs ont été impressionnés par l'architecture.  

Lui et son épouse ont écouté avec beaucoup d’intérêt toutes les explications du guide
Franck et Wahiba Ribéry ont écouté les explications du guide avec beaucoup d’intérêt. Outre le fait d’avoir été impressionnés par l’architecture, nos invités ont eu toutes les informations nécessaires sur ce palais qui fait partie du patrimoine et l’histoire d’Algérie.

Il a admiré la baie d’Alger à partir de la terrasse  
La visite s’est terminée lorsque la délégation s’est dirigée vers la terrasse du palais. C’était l’occasion alors pour Franck Ribéry et son épouse d'admirer la beauté de la côte d’Alger. A ce moment-là, le rédacteur en chef du Buteur, Ali Hamouche, lui lança : «Franck, tu vois là où il y a la tour, c’est l’hôtel où tu résides…». A partir du Bastion 23, on pouvait facilement apercevoir l’hôtel Hilton, là où Ribéry a pris ses quartiers.

Il a signé le Livre d’Or
Avant de quitter le Bastion 23, Ribéry a signé le Livre d’Or du palais qui a vu de nombreuses personnalités, qu'elles soient sportives ou politiques, défiler dans ses couloirs. Après l’avoir signé, Franck a fait appel à son épouse Wahiba pour qu’elle écrive, elle aussi, un petit mot.

Seconde destination, le CPMC de Mustapha-Pacha
En quittant le Bastion 23, la prochaine destination de la famille Ribéry était le CPMC de Mustapha-Pacha. Franck et Wahiba allaient ainsi rendre visite aux enfants malades au service de cancérologie. Du Bastion 23 à l’hôpital, le cortège a mis cinq minutes, grâce à l’escorte policière.

Il a distribué des cadeaux aux petits enfants
Une fois à l’hôpital Mustapha-Pacha, Franck Ribéry et Wahiba sont allés rendre visite aux enfants du service de cancérologie. Accompagné de Rafik Saïfi, l’idole de la jeunesse algérienne, Ribéry a distribué des cadeaux en compagnie de sa femme, afin de redonner le sourire aux petits malades. En apprenant qu’il allait rendre visite aux enfants, Ribéry était tout content. Il a même insisté pour y aller.

Touché et peiné par l’état des petits enfants malades
La visite rendue par Franck Ribéry et son épouse aux enfants du service de cancérologie n’a duré que quelques minutes. Contre toute attente, elle n’a duré que cinq minutes, avant que la star du Bayern de Munich ne quitte l’hôpital précipitamment. Il était, en effet, très touché et peiné par l’état des enfants. Quant à son épouse, elle avait les larmes aux yeux.  Cette visite à l’hôpital a été interrompue, sur demande de Franck Ribéry. Ce dernier a demandé à son conseiller de quitter la salle et de ne pas visiter les deux autres salles qui étaient au programme de sa virée. Il était très touché de voir ces enfants. Il a même confié à un responsable : «Je n’en peux plus, on part !» Le joueur et son épouse ont été conduits vers la voiture qui les attendait dehors. Ribéry a été accosté par de nombreux jeunes qui étaient à l’hôpital, juste pour prendre une photo.  

Son retour à l’hôtel Hilton s’est fait en quelques minutes, malgré les bouchons
En quittant l’hôpital, le cortège n’a mis que quelques minutes pour rejoindre l’hôtel Hilton, lieu de résidence du couple. En effet, avec les policiers qui étaient sur place, le cortège est vite passé notamment sur l’autoroute de l’est d’Alger qui connaît trop de bouchons aux alentours de 18h30.

Il a filmé tout le trajet de l’hôpital jusqu’à l’hôtel
Dans le Multivan, Franck Ribéry a filmé tout le trajet de l’hôpital Mustapha-Pacha à l’hôtel Hilton. Il a pris son téléphone pour tout filmer, histoire de garder des souvenirs. Franck Ribéry n’a pas été surpris par les bouchons.  

Il a insisté sur le fait de prendre une photo avec les policiers qui l’ont escorté
Une fois à l’hôtel Hilton, Franck Ribéry a surpris plus d’un en se dirigeant vers les policiers qui ont escorté la délégation. Ces derniers voulaient prendre une photo avec lui et Franck a tenu à répondre à leur sollicitation. Il voulait les remercier à sa manière. Un geste qui a beaucoup plu aux policiers.

Désormais, il connaît l’USM El Harrach !
Avant d’arriver à l’hôtel Hilton, le cortège s’est arrêté pendant quelques secondes sur l’autoroute, tout près d’El Harrach. Le stade du 1er-Novembre de Lavigerie était bien visible et la star du Bayern n’a pas manqué de demander des informations sur le stade. Le chef du service photo et caméra du Buteur, Yacine Selhani, qui est issu de ce quartier, lui a répondu : «Ici, c’est Guantanamo, c’est le surnom de ce stade.» Par la suite, son conseiller lui a expliqué que ce stade est réputé pour être le plus chaud du pays. Franck Ribéry a beaucoup apprécié. Désormais, Franck Ribéry connaît l’USM El Harrach puisque son conseiller lui a expliqué que c’était un club de banlieue. Ribéry a répondu par un large sourire. Il était très content surtout qu’il s’agissait du seul stade qu’il a pu voir en Algérie.

19h45 : RDV à la chambre 1217
Le rendez-vous était donné à l’équipe du Buteur pour interviewer le joueur. Il était, en effet, 19h45 lorsque nous étions déjà dans sa suite au numéro 1217. Avec le caméraman Cherif ainsi que Yacine Selhani, l’interview a commencé et n’a duré qu’un quart d’heure, selon l’accord qui a été conclu dès le départ. Ribéry a revêtu un costume pour rejoindre la salle où a eu lieu la cérémonie.

20h20 : Il quitte l’hôtel Hilton par une porte dérobée, destination le salon Sirya pour la cérémonie
Après l’interview, le moment était venu pour que le joueur quitte l’hôtel Hilton, destination la salle Sirya située à la Safex. Avec le beau monde qui l’attendait à la réception de l’hôtel, il a été décidé qu’il quitte l’hôtel par une porte dérobée sous escorte en compagnie bien sûr de son épouse qui s’était aussi préparée pour la cérémonie.

Il entre sur scène en portant le Ballon d’Or
Une fois la cérémonie commencée, les présentateurs ont annoncé que le coup d’envoi sera donné par une star planétaire. Pour les nombreux Algériens qui suivaient cette cérémonie en direct à la Télévision algérienne, personne ne connaissait l’identité. Sauf que quelques minutes plus tard, Franck Ribéry est entré sur scène avec le Ballon d’Or à la main. Il venait ainsi de donner le coup d’envoi de cette 14e édition du Ballon d’Or.

Applaudissements pour la chanson de cheb Wahid puis les larmes de Wahiba
Après le début de la cérémonie, cheb Wahid a été appelé sur scène pour chanter. Il avait notamment composé une chanson dédiée à l’Equipe nationale algérienne qui avait connu un grand succès pendant la Coupe du monde. Franck et Wahiba ont applaudi, avant que la dame ne verse des larmes, au moment où l’épouse du défunt Nabil Hemani était montée sur scène pour recevoir un prix symbolique à la mémoire de son mari décédé en juin dernier. Wahiba n’a pas pu retenir ses larmes.

23h45 : Il remet le Ballon d’Or à Brahimi
Le moment fort de cette émission, c’était à 23h45 lorsque Franck Ribéry a annoncé le vainqueur du Ballon d’Or, en l’occurrence Yacine Brahimi. C’est lui qui lui a remis ce trophée aux côtés de l’Italien, Franco Baresi. Un moment unique pour Yacine Brahimi qui venait de recevoir le trophée des mains d’un nomminé pour le Ballon d’Or FIFA.

00h30 : Il quitte l’hôtel Hilton pour regagner la France
Juste après la remise du trophée, Franck Ribéry a quitté immédiatement la Safex en compagnie de son épouse pour l’hôtel Hilton. Il devait ainsi récupérer ses bagages, avant de se rendre à l’aéroport pour repartir en France. Bilal n’oubliera pas de sitôt les belles heures qu’il a passées à Alger.
 

 

Publié dans : brahimi. Franck Ribéry Shehata

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quel est votre pronostic pour le match MCA - JSK?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3880 20/10/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir