Afrique

TP Mazembe - MCA / Casoni «On affronte le favori du groupe avec l’ambition de se qualifier »

«On connaît les faiblesses du TPM, à nous de nous appuyer là où ça fait mal»

Auteur : R. B. mardi 17 juillet 2018 11:41

Comme le veut la réglementation en vigueur, Bernard Casoni a animé hier matin une conférence de presse d’avant-match au cours de laquelle il est revenu sur cette affiche face au TP Mazembe, capitale pour la qualification au prochain tour de la C1. «Nous avons quatre points et le TPM en à six. Nous allons donc affronter le premier du groupe. Nous avons repris l’entraînement depuis environ un mois. Nous avons disputé des matches amicaux mais face au TP Mazembe, ce sera notre premier rendez-vous officiel. A nous d’être au rendez-vous. On sait qu’on va jouer une grande équipe qui a l’habitude de gagner des titres. Mais cela ne va pas nous empêcher d’aborder cette affiche avec l’ambition de nous qualifier.»

«On connaît les faiblesses du TPM, à nous de nous appuyer là où ça fait mal»
Voulant s’inspirer des Bleus qui excellent dans l’art de faire mal à leurs adversaires, malgré l’infériorité technique des Français, Bernard Casoni affirme qu’il connaît tout sur cette équipe du TP Mazembe. «Bien évidemment qu’on a décortiqué des matches de notre futur adversaire. On connaît les points forts et faibles du TPM que je préfère garder pour mes joueurs. A nous de faire en sorte de nous appuyer là où ça fait mal. L’équipe congolaise aussi connaît tout sur nous. Alors la vigilance doit être de mise.»

«A nous de montrer nos qualités sur le terrain pour déjouer tous les pronostics»
Casoni met l’accent sur le fait que la formation congolaise est actuellement en plein championnat et donc très compétitive, ce qui n’est pas le cas des Vert et Rouge qui abordent leur premier rendez-vous officiel depuis plus deux mois. «On va se retrouver face à un adversaire très compétitif qui dispute actuellement le championnat. Nous concernant, on joue chaque match pour le gagner. Mais il faut savoir aussi que chaque rencontre a sa propre vérité. A nous de montrer nos qualités sur le terrain pour déjouer tous les pronostics.»

«Ce ne sera pas un match à couperet car une défaite ne sera pas synonyme d’élimination»
A sa manière, Casoni veut dépassionner les débats, en précisant qu’une défaite en terre congolaise ne remettra nullement en cause les chances de qualification de l’équipe au second tour. «Il faut savoir que ce match contre le TPM ne sera pas une affiche à couperet car une défaite ne sera pas synonyme d’élimination. Aussi, une victoire ne nous offre pas le droit de rêver du sacre. Pour nous, l’important est de terminer la phase de poules à l’une des deux places qualificative.»

«Malgré un suspendu, un blessé et deux non qualifiés, nous avons des atouts à faire valoir»
Voulant savoir s’il a en main tous les arguments pour contrer cette équipe congolaise, Casoni évoque certains aspects qui pénalisent son équipe, sans pour autant diminuer de la force de son groupe. «L’état d’esprit est bon. Il y a eu les matchs amicaux au cours desquels on a mis en place notre projet de jeu. Nous avons quelques certitudes. Mais il faut savoir que rien ne pourra remplacer les rencontres officielles. Certes, nous avons un suspendu, un blessé et deux joueurs non qualifiés. Mais à part cela, on reste soudés. Nous avons des atouts à faire valoir malgré tous les impondérables et les aléas du football.»

«Pour réussir une belle perf’ ici, il faut être au top tactiquement et forts psychologiquement»
Questionné par un journaliste local sur le fait que rares sont les équipes qui réalisent un exploit à Lubumbashi, l’ex-Marseillais met en évidence les valeurs mentales. «On sait que le TPM est redoutable chez lui devant son public. On sait que pour réussir une belle perf’ ici, il faut être au top tactiquement et forts psychologiquement et mentalement.»

«On peut subir et mettre un but à notre adversaire, comme on l’a vu avec la France»
Interrogé s’il redoutait la pression qui sera exercée par l’équipe locale, Casoni rétorque en donnant pour exemple l’équipe de France qui excelle dans l’art de contrer ses adversaires. «Mais dans le football de haut niveau et lorsqu’on joue à l’extérieur, on s’attend à subir une grosse pression de l’équipe adverse. Ce sera le cas contre Mazembe. L’important, c’est d’être très vite présents. On a vu avec la France qu’on pouvait subir trente minutes et cela n’a pas empêché les Bleus de mettre un but sur la première incursion dans le camp adverse. C’est aussi cela le football de haut niveau.»

«Après le bon match contre Bordeaux, on doit encore hisser notre niveau de jeu pour espérer obtenir un bon résultat»
A propos de ses ambitions, l’ancien champion d’Europe évoque les nouvelles recrues qui doivent s’intégrer dans ce projet de jeu qui prendra un peu de temps. «On doit continuer à travailler afin d’intégrer les nouveaux dans notre projet de jeu car il nous faudra du temps pour le mettre en place. Et face à un adversaire très compétitif, on veut être le plus performant possible. Contre Bordeaux, on a montré des choses intéressantes. Ce sera à nous de hisser encore plus notre niveau de jeu en étant prêts dans nos têtes et physiquement, pour répondre au gros défi qui s’offre à nous. Et pour y parvenir, il va sans dire que je vais aligner le meilleur onze possible», a déclaré Casoni qui a vécu une folle soirée, après la victoire des Bleus contre la Croatie.

Publié dans : Casoni TP Mazembe - MCA

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quel est votre pronostic pour le match des Verts ce dimanche face à la Togo ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4265 15/11/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir