Equipe d'Algérie

Taïder : «Madjer est l’homme de la situation, il connaît et aime bien le pays»

«Devenir sélectionneur de l’Algérie est le meilleur choix pour lui et pour nous»

Auteur : Moumen A. mercredi 06 décembre 2017 22:02

Dans une interview accordée à la BBC World, le milieu de terrain international algérien Saphir Taïder refuse de tout incomber à l’entraineur et aux dirigeants l’élimination de l’Algérie en Coupe du Monde 2018  qui aura lieu au mois de juin prochain en Russie. Taïder estime que les joueurs ont aussi une grande part de responsabilité dans cet échec et revient sur le limogeage de Rajevac provoqué par une partie des joueurs de l’EN et qu’il ne cautionne peut-être pas entièrement. 
«Actuellement, c’est l’homme idéal pour redynamiser l’équipe» 
L’ancien milieu de terrain de l’Inter Milan a également soutenu le nouvel entraîneur Rabah Madjer et le présente comme l'homme idéal pour faire progresser l'équipe, malgré le fait que l'ancien Ballon d’Or africain soit resté depuis une décennie loin des terrains mais toujours proche et bien informé sur le monde du football. «Je pense qu'après une pause de plusieurs années, Madjer est la meilleure solution : il est algérien, il connaît très bien le pays. Je veux dire qu’il aime le pays, on ne s’interrogera pas sur ça.»
«Devenir sélectionneur de l’Algérie est le meilleur choix pour lui et pour nous» 
Saphir Taïder ne tarit pas d’éloges sur le nouvel entraineur des Verts, Rabah Madjer. Il met en avant son expérience footballistique et son aura sur la scène internationale. «Il y a beaucoup de choses qui lui donnent un avantage et cela nous aidera certainement aussi. Donc après une longue et riche carrière, je pense que devenir entraîneur de l'Algérie était le meilleur choix pour lui et pour nous.»
«Rajevac ? Le président avait fait un choix, il fallait le respecter, un point c’est tout» 
 Interpellé sur le départ de l’entraineur serbe Milovan Rajevac qui n'a coaché que deux matchs, avant d’être  limogé suite match nul concédé contre le Cameroun,  Saphir Taïder dira : «Beaucoup de choses ont été dites : il y avait un président qui n'est plus président, il a fait le choix de changer d'entraîneur. Nous sommes des joueurs et nous sommes obligés de suivre certaines règles : quand il s'agit d'entraîneurs, il y en a qui sont à l'aise avec les joueurs, d'autres pas. Donc rien de spécial n'est arrivé, juste que le président a fait un choix et nous devions simplement l'accepter.»
«C’est trop facile de blâmer un entraîneur pour justifier les échecs, on doit assumer !»  
Le joueur formé à Grenoble revient sur l’échec de l’EN dans ces éliminatoires CM 2018. «En tant que joueurs, on doit s’interroger et se remettre en question. Il serait trop facile de blâmer un entraîneur ou d'autres, nous devons donc assumer la responsabilité. Nous devons lever la tête et nous devons recommencer, non pas à partir de zéro, mais de notre capacité à nous préparer pour les prochains matchs», a d’emblée reconnu Taïder, avec beaucoup  d’audace et de clairvoyance. 
«En Afrique, nous  sommes confrontés à plusieurs difficultés, c’est une réalité»
Sur l’objectif des Verts, Taïder rappelle que l’important maintenant est de repartir sur de bonnes bases pour assurer d’abord la qualification en Coupe d'Afrique des Nations 2019 prévue au Cameroun. Il précise que cela ne sera pas facile, malgré un début prometteur avec une victoire d’un but à zéro contre le Togo en juin. «Nous avons la possibilité et la qualité de le faire, mais il faut comprendre qu'en Afrique, le football est très différent. Nous les Algériens, par exemple, avons un style de football plus européen, avec possession de ballon, joueurs techniques et quand nous jouons en Afrique, nous  sommes confrontés à plusieurs difficultés.»
«Le style de football est différent de celui que nous développons en Europe» 
Taïder affirme qu’il n’était pas en train de chercher des excuses mais c’est bien un constat que certains ne veulent pas admettre. «Nous affrontons souvent des joueurs très physiques sur de très mauvais terrains de football. Ce n'est pas une excuse, c'est juste que le genre de football est très différent de celui que nous avons l'habitude de jouer durant la saison.»  
 

Publié dans : madjer taider Rajevac

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3932 11/12/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir