Ligue 1 & 2

PAC 2 / JSK 0 : Les Kabyles n’y arrivent plus !

José Maria : «Notre premier objectif largement atteint» Arous : «Notre objectif est d’assurer le maintien avant la fin du championnat»

Auteur : Saïd Djoudi samedi 27 janvier 2018 07:05

Stade : Omar-Hamadi (Bologhine)
Affluence : moyenne
Arbitres : Aouina, Kechida, Benhamouda
Avertissements : Bouzok (33’), Chahrour (60’), Mouali (66’) (PAC)
Expulsion : Chahrour (77’) (PAC)
Buts : Naïji (39’, 49’) (PAC)
PAC : Moussaoui, Arous, Benkhelifa, Bouzok (Bouabta 80’), Mouali, Chahrour, Bouchina, Mesibah, Melikechi (Boudaoui 46’), Naïdji, Benayad
Entraîneur : José Maria
JSK : Boultif, Guemroud, Ferhani, Saâdou, Guitoune, Djerrar (Benyousef 46’), Boukhenchouche, Raiah, Benaldjia (Yettou 46’), Hammar, Djaâbout
Entraîneur : Saâdi

La JSK poursuit son déclin en championnat en essuyant hier une nouvelle défaite en championnat face au Paradou sur le score de 2 buts à 0 signés Naïdji. Les Kabyles n’ont plus gagné depuis le 13 octobre dernier et poursuivent ainsi leur régression au classement d’affichage.
Un début équilibré en occasions
Ce match entre le Paradou et la JSK a débuté sur un rythme très moyen. Pour cause, le nombre d’occasion de buts était très faible, une de chaque côté pendant les 15 premières minutes de cette rencontre. La première tentative a été enregistrée à la 5’ de jeu du côté des locaux sur un centre de Arous qui n’a trouvé personne. Boultif était parfaitement bien sorti de sa ligue pour capter le cuir. Et c’est à la 10’ que nous avons assisté à la première tentative des Kabyles. Sur une passe de Ferhani sur le côté gauche, Benaldjia a enchainé par un tir cadré, mais qui n’a pas trop inquiété le portier Moussaoui. Toutefois, c’est le Paradou qui a dominé la possession du ballon au milieu du terrain au moment où les Kabyles procédaient par des contres.
25’, but refusé pour Benaldjia
Et ce n’est que lors du second quart d’heure de jeu que nous avons assisté à une équipe de la JSK plus menaçante devant. Ça a débuté à la 16’ lorsque Djaâbout avait failli prendre le dessus sur le portier Moussaoui mais ce dernier est parvenu à dégager le ballon en catastrophe dans la surface de réparation. Deux minutes plus tard, c’est la nouvelle recrue Ziri Hammar qui a tenté une frappe à l’entrée de la surface mais son ballon a été dégagé en corner. Et à la 25’, la JSK est parvenue à ouvrir le score par l’’intérmidiaire de Benaldjia mais l’arbitre Aouina a refusé de le valider en estimant qu’il y avait faute sur le défenseur. Une action qui a soulevé la colère des Kabyles.
39’, Naïdji ouvre le score sur penalty
Et au moment où la JSK commençait à prendre le dessus dans ce match, le Paradou a surpris son adversaire en bénéficiant d’un penalty dans un moment crucial. Sur une action dans la surface de Bouzok, le joueur du PAC a été touché par Guitoune. L’arbitre Aouina n’a pas hésité à siffler le point de penalty. Et c’est Naïdji qui a donné l’avantage à son équipe en prenant Boultif à contre-pied. Et c’est sur cette avance de 1 but à 0 que les deux équipes se sont quittées à la pause.
49’, Naïdji double la mise
Finalement, ni les consignes à la pause ni les changements opérés par Saâdi n’ont pu faire changer les choses en seconde période, puisque quatre minutes seulement après la reprise du jeu, le Paradou a doublé la mise. Sur une perte de balle grossière des Kabyles au milieu du terrain, l’attaquant Benayad a repris le ballon avant d’enchainer par un tir. Le cuir a été repoussé dans un premier temps par Boultif de la main gauche avant d’être repris par Naïdji. Ce dernier n’a eu qu’à creuser son tir pour creuser l’écart dans ce match devant l’impuissance des joueurs de la JSK.
56’, la barre transversale sauve Moussaoui
Quelques minutes plus tard, les Kabyles se sont créé une nouvelle occasion dans l’espoir de réduire le score. Et c’est l’attaquant Djaâbout qui a tenté un tir à l’entré de la surface mais son ballon a trouvé la barre transversale. La domination des Kabyles s’est poursuivie pendant un bon moment à l’image de la frappe de Boukhenchouche à la 86’, mais le portier Moussaoui était une nouvelle fois à la parade. Les nombreuses tentatives des Kabyles n’ont pu faire changer le résultat de la partie. Au final, la JSK vient d’essuyer une énième défaite, ce qui complique davantage la situation du club kabyle.
--------------------------------

José Maria : «Notre premier objectif largement atteint»

Très content de la victoire acquise hier face à la JSK, le coach du PAC, José Maria, a révélé ceci : «J’estime qu’on a décroché une victoire amplement méritée face à la JSK. Mes joueurs sont à féliciter. Avec ce succès, nous portons notre capital points à 25, c’est notre premier objectif largement atteint. On cherchera d’autres victoires pour améliorer davantage notre classement, à commencer par le prochain match face à l’USMB.»
 

Arous : «Notre objectif est d’assurer le maintien avant la fin du championnat»

S’exprimant sur leur éclatante victoire d’hier soir face à la JSK, le joueur du PAC en l’occurrence Arous a déclaré : «Nous sommes hyper contents suite à notre victoire face à la JSK. C’est un succès amplement mérité et qui est le fruit des efforts de tout le collectif. On a bien joué et nous méritons d’être récompensés par les trois points. Nous continuerons sur notre lancée, notre objectif est d’assurer le maintien du PAC en Ligue 1 Mobilis avant la fin du championnat.»

 

 

 

Publié dans : José Maria Arous PAC-JSK

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quel est votre pronostic pour la finale de la LDC entre le Real Madrid et Liverpool ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4090 20/05/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir