Coupe d'Algérie

MCS 2 – USMB 0 : Saïda se qualifie et avertit le CRB !

Rahmouni : «Mes joueurs ont répondu présents»

Auteur : Slimane B. vendredi 16 décembre 2016 21:35

Stade : 13-Avril-1956 (Saïda)
Affluence : nombreuse
Arbitres : Bouzar, Lassini, Rahmoune
Buts : Bekhtaoui (27'), Zouaoui (44') (MCS)
Avertissements : Aïbout (46'), Benayada (78') (MCS) ; Bouheniche (53') (USMB)

MCS : Bouhedda, Kadous, Saad (Guenina 74'), Zahzouh, Benayada, Bekhtaoui, Garriche, Sahbi (Hamidi 84'), Amour (Saadi 88'), Zouaoui, Aïbout
Entraîneur : Rahmouni

USMB : Ouadah, Tsamda (Tayeb Slimane 86'), Brahimi, Mohamedi, Bouheniche, Houari (Rabti 46'), Guenifi, Frioui, Aliouet, Bendhiaf (Guezaïr 70'), Zerguine
Entraîneur : Calin

Cette confrontation qui a opposé pour le compte des 16es de finale de la Coupe d'Algérie, deux des ténors du championnat de L2 Mobilis, n'a pas atteint les sommets sur le plan technique. 
Les Saïdis, tambour battant
D’entrée de jeu, le coach de l'USMB annoncera la couleur en tissant une véritable toile d’araignée pour faire échec aux velléités offensives des Saïdis qui ont abordé le match tambour battant. Ce sont les poulains de Rahmouni qui se montreront les premiers menaçants. Ce sera par l’intermédiaire de Zahzouh qui mettra à contribution Ouadah à la 3'. Ce dernier se mettra encore une fois en évidence à la 8’, suite à un tir d'Aïbout. Inexplicablement, les joueurs de Saïda adopteront après cela une tactique un peu plus attentiste. Leurs homologues de Blida en profiteront pour afficher des velléités plus offensives. 
27', Bekhtaoui, comme à la parade
La première occasion des Blidéens aurait pu être la bonne. A la 15’, Zerguine obligera Bouhedda à se détendre pour dévier le cuir en corner, suite à un tir des vingt mètres. À la 22’, Houari enverra un missile qui rasera la transversale du portier de Saïda. Cette alerte n'empêchera pas les Saïdis de venir menacer Ouadah et cela sera payant à la 27'. Suite à un corner, Zouaoui servira Bekhtaoui qui ne laissera aucune chance à Ouadah (1-0). La réplique des Blidéens se fera par Aliouet qui prendra de vitesse les défenseurs du MCS, mais son centre ne trouvera pas preneur. Les joueurs locaux n’auront pas le temps de se ressaisir. Ils passeront très près de la correctionnelle une minute plus tard. Bendhiaf partira dans le dos des défenseurs, mais son action sera stoppée suite à une courageuse sortie de Bouhedda. À la 35’, le même Bendhiaf ne profitera pas d’un caviar de Houari. À partir de ce moment, le jeu se durcira. On assistera à une véritable bataille au niveau de la zone intermédiaire. Les interventions des uns et des autres étaient à la limite de la correction. 
44', Zouaoui double la mise
A une minute de la fin de la première période et sur un contre très rapide, Amour démarquera Zouaoui. Ce dernier dribblera Ouadah avant de mettre le cuir dans les buts vides (2-0). C'est sur une avance au score pour les Saïdis que l'homme en noir renverra les deux équipes aux vestiaires. Les débats furent très animés en seconde période. On notera lors des dix premières minutes quelques belles opportunités côté blidéen qui resteront sans suite. La réplique du MCS se fera par Zouaoui qui obligera Ouadah à se détendre pour dévier le cuir en corner. A la 55', Zerguine effectuera un slalom dans la surface de Saïda, mais il tirera mollement dans les bras de Bouhedda. Sur l'action suivante, Aïbout ratera le plus facile alors qu'il était totalement seul face à Ouadah. Après cela, le jeu perdra en qualité et cela suite au déchet technique des animateurs des deux camps. A la 61', la solution pour l'USMB aurait pu venir sur coup de pied arrêté. Celui botté par Rabti rasera la transversale. 
Aliouet aurait pu…
Les rushs de l'USMB se succéderont. Aliouet brulera la politesse à son vis-à-vis. Il sera stoppé in extremis par Bouhedda. Les joueurs de Blida mettront tout leur cœur pour revenir au score. La tâche est pour cela sérieusement compliquée devant la vigilance des défenseurs du MCS. A la 86', Zerguine parti à la limite du hors-jeu, perdra son duel face à Bouhedda. Les joueurs de Saïda s'emploieront à gérer leur acquis devant des Blidéens qui jetteront toutes leurs forces dans la bataille. Les choses en resteront là et les joueurs du MCS ont réussi à s’octroyer le gain du match devant des joueurs de l'USMB, courageux certes, mais pour qui l’adversité était trop grande. Une belle qualification donc de la formation saïdie devant une équipe de Blida qui a cruellement manqué d'imagination.
 

Rahmouni : «Mes joueurs ont répondu présents»
«Mes joueurs voulaient cette victoire et c’est pour cela qu’ils ont fait preuve d’un esprit de corps qui leur a permis de contrôler la partie et de marquer deux buts à des moments importants. Il faut dire que la qualité de l'équipe de Blida nous a rendu la tâche plus difficile et cela n’a pas été simple pour trouver la faille. Il nous fallait faire des choix surtout tactiques et cela a été payant. Nous avions pour mission de gagner et de nous qualifier et c’est chose faite. Bien sûr, nous devons continuer dans cette voie et gagner des places au classement en championnat. Nous n'avons pas à craindre le CRB, notre prochain adversaire en Coupe d'Algérie.»

Toual : «Surtout ne pas céder au découragement»
«C’est certain, nous aurions voulu gagner et nous qualifier pour des raisons que tout le monde connaît. Je ne veux pas chercher de fausses excuses mais nous aurions dû être plus entreprenants. Malheureusement, les choses n’ont pas tourné en notre faveur. Nous avons abordé la rencontre avec la volonté de réaliser un bon résultat. Tous nos efforts ont été mal récompensés. Nous ne devons pas céder au découragement après cette élimination. Tous nos efforts vont se diriger vers le championnat.»

 

 

Publié dans : rahmouni Toual MCS – USMB

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quel est votre pronostic pour le Clasico français entre l’OM et le PSG ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3883 23/10/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir