Ligue 1 & 2

MCA : Casoni : «On rivalise avec des équipes qui ont plus de talent que nous»

«Notre mission ne sera pas facile face au MOB»

Auteur : Onze Mondial, Kamel M. mercredi 28 février 2018 07:08

Bernard Casoni, dans un entretien accordé à la revue Onze Mondial, s’est exprimé sur son expérience avec le Mouloudia, tout en s’étalant sur plusieurs volets relatifs au football algérien. Le coach du MCA n’a pas tari d’éloges sur les responsables du Doyen algérois et leur intention de bâtir un club solide. «C’est le plus ancien club d’Algérie. Un club qui doit se structurer. Voilà. Le projet est solide, il y a vraiment de bonnes intentions. Les dirigeants ont la volonté de stabiliser le club. Bon, l’entame du championnat n’a pas été simple. On a démarré la préparation avec presque un mois de retard. Nos premiers matchs ont été très difficiles. Mais aujourd’hui, tout va mieux, on se trouve dans le haut du classement», affirme Casoni.
Quant au travail réalisé jusqu'à présent, il dira : «Dans le travail, on a toujours expliqué ce qu’on faisait, on s’est toujours montrés très transparents, très francs. Et grâce à tout ça, il n’y a plus de problèmes au Mouloudia. Il y a une ligne directrice et une ligne de conduite. Et qui que ce soit, quel que soit le joueur, il se met dedans. On rivalise avec des équipes qui ont plus de talent que nous. Grâce à notre travail, on arrive à réaliser de bons résultats.»

«Avec Malek et Saïfi on parle le même langage et il y a une grande complicité»  
En s’exprimant sur ses relations avec les membres de son staff technique composé de Saïfi et Malek, le technicien français a démenti toutes sortes de problèmes et affirme : «Oui. J’ai demandé à venir avec Hakim Malek. Quant à Rafik (Saïfi), je le connaissais de réputation. On a eu une bonne discussion d’entrée et voilà, tout se passe bien. On a une grande complicité. De toute façon, c’est en étant clair et uni que l’on peut avancer. Si tu as des distensions dans un staff, tu ne peux pas réussir. On parle le même langage. Certains joueurs nous ont testés en allant parler à l’un puis à l’autre. Et comme on a tous le même discours, ils ont compris qu’il n’y avait pas d’ouverture.

«Les joueurs ont compris qu’on n’est pas là pour leur taper dessus»
En parlant de sa relation et celle des membres de son staff avec les joueurs, Caosni dira: «On essaie de professionnaliser. Sincèrement, les voir bosser comme ils bossent actuellement, c’est quelque chose de beau. Même en France, je n’ai pas toujours vu des équipes bosser comme ça. Il y a beaucoup d’implication et d’application. Les joueurs ont compris qu’on était là pour les accompagner. Ils ont compris qu’on n’était pas là pour leur taper dessus. On est juste là pour les faire progresser.»

«En Algérie après deux ou trois mauvais résultats vous êtes déjà sur la sellette»
Quant aux résultats réalisés jusqu'à présent, Caosni s’est confié à Onze Mondial dans ces propos : «Vous savez, en Algérie, ce n’est pas évident tout ça. Après deux ou trois mauvais résultats, vous vous retrouvez rapidement sur la sellette. Au début, c’était un peu tendu mais, je comprends. Le MCA, c’est le club du peuple. Et le peuple n’hésite pas à mettre la pression sur les dirigeants lorsque ça ne va pas. Les dirigeants ont tenu bon et continué à nous faire confiance. Aujourd’hui, le travail porte ses fruits»

«Il y a aussi les problèmes de paiement et ce n’est pas facile»  
À travers l’entretien accordé à Onze Mondial, le coach du MCA a évoqué les problèmes financiers auxquels sont confrontés en général les clubs algériens. «Il y a aussi des problèmes de paiement. Il y a parfois quatre, cinq, six mois de retard. C’est un système, il faut savoir l’accepter. Pour l’instant, ça marche comme ça. Moi, je ne suis pas là pour révolutionner les choses. Déjà les retards de paiement, ce n’est pas facile ça. Parce que derrière, il faut demander aux joueurs d’arriver à l’heure, de se donner à fond, etc. Tu vas dire aux joueurs qu’il faut arriver à l’heure sinon, ils prendront une amende. Les mecs peuvent te répondre oui, vous êtes bien gentils avec vos amendes mais ça fait six mois qu’on n’est pas payés. (Rires)»
 
«Le niveau algérien se situe entre le National et la Ligue deux du championnat français»
Lorsqu’il a été demandé d’évaluer le niveau des clubs algériens, le technicien français se montre affirmatif : «Il y a trois ou quatre bonnes équipes. Ça joue pas mal. Je dirais que le niveau se situe entre le National et la Ligue 2 française. Il y a de bons joueurs. Le problème se situe au niveau de la régularité. Les équipes ont du mal à maintenir un certain niveau dans la durée. À notre décharge, on joue dans des conditions difficiles.»  

«Seul le Paradou bosse sur la formation»
Quant au potentiel du joueur algérien et sa capacité de monnayer son talent à l’étranger, Casoni nous dit : «Quelques joueurs de ce championnat peuvent évoluer en Europe. Le talent est là. Le problème, c’est qu’il faut savoir exploiter ce talent. On est encore au début. Ça commence à prendre. Et puis jusqu’à maintenant, il n’y a pas eu de travail de formation. Seul le Paradou bosse sur la formation parce que Jean-Marc Guillou a mis ça en place.»

«Les éducateurs des jeunes sont des anciens du club qui n’ont pas de diplôme»  
«Mais voilà, pour faire bosser les jeunes, il faut de bons éducateurs, c’est toujours pareil. Souvent, les éducateurs sont des anciens du club qui n’ont pas de diplômes. Ils entraînent en se basant sur leur vécu», conclut le coach du MCA.

«Notre mission ne sera pas facile face au MOB»
A l’occasion de ce match de coupe d’Algérie face au MOB, l’entraîneur du MCA s’est exprimé sur le sujet, mais aussi sur son avenir ainsi que la convocation de ses joueurs en sélection.  «Notre mission ne sera pas facile face à une équipe du MOB qui a un bon potentiel. Le fait que cette équipe joue pour l’accession, veut dire qu’elle a le niveau d’une équipe de l’élite et c’est la raison pour laquelle notre mission ne sera pas facile. Le MOB reste une bonne équipe et ce n’est pas un hasard si cette formation a disputé la finale de la coupe de la CAF, il y a deux années de cela, et cela prouve qu’elle a du potentiel», dira Casoni.

« Nous avons des joueurs capables de remplacer Nekkache et je pourrais me contenter d’un seul changement »
Au sujet de l’absence de Nekkache, Casoni dira : «Vous savez bien que Nekkache est suspendu pour ce match, mais nous avons des joueurs qui sont capables de le remplacer. Je pourrais me contenter d’un seul changement donc dans le onze rentrant, mais il faut savoir que nous avons tout de même quarante-huit heures pour étudier la possibilité de faire un autre changement».

«Nos erreurs face à l’USMA doivent nous servir face au MOB»
Bernard Casoni n’a pas manqué de revenir sur le match de l’USMA. «La coupe est désormais un objectif et on doit bien négocier notre match face au MOB. Face à l’USMA, on a mal débuté le match avant de se ressaisir par la suite et jouer avec un grand engagement physique et réaliser une bonne partie. Les erreurs commises dans le derby doivent donc nous servir.»   

«Je n’ai jamais été contre la convocation des joueurs du Mouloudia en sélection»
D’autre part, le techncien français a tenu à évoquer le sujet des joueurs convoqués en sélection et mettre fin à la polémique : «Je ne sais pour quelle raison on veut me coller l’étiquette d’être contre la convocation des joueurs du Mouloudia en sélection, car cela ne me concerne pas. Mon seul souci c’est leur état de forme car on joue chaque quatre jours, sans plus. Maintenant que les joueurs sont revenus en bonne forme et sans blessure, je peux vous dire que je suis satisfait».  

«Prêt à étudier toutes les offres en fin de saison, mais ma priorité reste la Ligue 1 en France»
«Avant tout, je veux terminer ma saison par un titre avec le MCA et l’offrir aux supporters. Ayant signé un contrat d’une année seulement, je suis prêt à étudier toutes les offres en fin de saison, que ce soit en Algérie ou à l’étranger en étant prêt aussi à prolonger mon contrat avec le MCA, mais ma priorité va vers un retour en Ligue 1 en France», conclut Casoni à propos de son avenir avec le MCA, qui est évoqué à chaque fois.
 

 

 

 

Publié dans : mca Casoni Malek et Saïfi

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que le carton rouge contre Ronaldo en Ligue des Champions face à Valence soit mérité ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4120 21/09/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir