Coupe d'Algérie

MC Saïda 1 - CR Belouizdad 1 (le Chabab qualifié aux tab 3-4) : Le Chabab passe de justesse

Badou Zaki : «On jouera nos chances à fond dans cette compétition»

Auteur : Kherchi mercredi 28 décembre 2016 22:40

Stade : 19-Avril (Saïda)
Affluence : forte
Arbitres : Achouri, Tamen, Benhamouda
Avertissements : Niati (21) Nemdil (44) (CRB) ; Bouhadda (87) (MCS)
Buts : Niati (20) (CRB) ; Zahzoouh (50) (MCS)

MCS : Bouhadda, Cheheima (Saâdi 99’), Kadous, Bekhtaoui, Zahzouh, Aibout, Zouari, Ammour, Sohbi (Guenina 62’), Hamidi (Saâd 46’), Guarrich
Entraîneur : Rahmouni


CRB : Salhi, Nemdil (Rebih 90’), Khoudi, Aich, Chebira, Bouchema (Betouche 57’), Niati, Draoui, Bouazza, Yahia-Chérif, Lakroum (Derrag 75’)
Entraîneur : Badou Zaki 

 

Comme la plupart des autres quarts de finale, le sort qui a opposé, hier, le Mouloudia de Saïda face au Chabab de Belouizdad s’est joué aux tirs au but. Pourtant avec leur domination en début de rencontre, on pouvait imaginer que les Belouizdadis allaient passer sans la moindre discussion, mais c’était sans compter sur le retour en force des locaux, pousser par un public en folie, qui a réussi à revenir dans le match. 

Niati ouvre la marque
Les premières minutes sont à mettre à l’actif des visiteurs qui ont commencé la rencontre sur les chapeaux de roue et auraient même pu prendre l’avantage dès la première minute de la partie par l’intermédiaire de Lakroum qui n’a pas su bien profiter d’un très bon ballon en profondeur. Quelques minutes après, les Belouizdadis reviennent à la charge par l’intermédiaire de Bouazza qui profite d’un ballon mal dégagé pour adresser un tir croisé. Malheureusement pour lui, le ballon passe à côté des buts gardés par Bouhadda. Les protégés de Badou Zaki poursuivent leurs assauts, et cette fois-ci leurs efforts finissent par payer. Sur un corner bien botté par Bouazza, très en vue dans ce début de match, Niati saute plus haut que tout le monde pour adresser une tête imparable qui part se loger dans le fond des filets adverses (20e, 0-1). Un but qui va donner confiance au CRB et surtout réveiller les joueurs du MCS qui se montrent dangereux sur une balle arrêtée des 35 mètres. Bien placé, Salhi capte le cuir en deux temps (24e).

Zahzouh remet les pendules à l’heure
Alors qu’on attendait les Belouizdadis toujours aussi entreprenants en deuxième période, c’est plutôt les Saïdis qui sont revenus avec un visage bien différent que celui affiché en première période. Les protégés de Rahmouni, boostés par l’entrée de Saâd à la place de Hamidi, se montrent dangereux dès les premières minutes de cette seconde manche. 5 minutes auront fallu pour les Saïdis de revenir dans le match. Sur un contre bien mené du côté droit, Zahzouh profite d’un très joli centre de Cheheïma pour venir tromper la vigilance de Salhi qui ne peut rien faire sur cette action (50’, 1-1). Par la suite, le match s’est complètement libéré et chacune des deux équipes étaient tout près d’inscrire son second but de la partie. Les Belouizdadis par l’intermédiaire de Yahia-Chérif (58’), Betouche (71’),  Lakroum (73’), et les visiteurs par Saâd dont le tir croisé à la 80’ passe tout près du cadre.

Prolongations : les Saïdis auraient pu...
Les deux équipes n’ont pu se départager au bout des 90 minutes. On assiste donc aux prolongations. Le match perd en intensité, notamment dans la première manche où seule l’action de Saâd mérite d’être signalée (93’). Mais dans le dernier quart d’heure, les Saïdis auraient pu inscrire leur deuxième but et décrocher leur billet pour les quarts de finale. Malheureusement,  Ammour, pourtant très bien placé, manque complètement sa reprise sur un magnifique service de Saâd (115’). Le match se termine en faveur des Belouizdadis grâce notamment aux magnifiques arrêts de Salhi lors de la fatidique série des tirs au but.
 

Badou Zaki : «On jouera nos chances à fond dans cette compétition»
«Premièrement, je remercie les dirigeants et les supporters du MCS pour le chaleureux accueil qu’ils m’ont réservé. Concernant la rencontre, celle-ci était très équilibrée. On a été énormément pénalisés par le nombre important d’absence et par la fatigue, notamment lors des prolongations. Heureusement, la chance nous a souri. Maintenant, on est en quart de finale et on défendra nos chances à fond dans cette compétition.»

Rahmouni : «La chance nous a fait défaut»
«Je demande pardon aux fans qui sont venus en force pour nous soutenir. Je sais très bien qu’ils s’attendaient à une qualification mais malheureusement, la chance nous a fait défaut. Mes joueurs se sont très bien battus et ont réussi à se créer plusieurs occasions dangereuses. Mais ils ont beaucoup manqué de précision.»

Publié dans : Bouazza Yahia-Cherif Bekhtaoui Lakroum. Zahzouh Aibout

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3932 11/12/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir