Equipe d'Algérie

Mandi : «Je n’ai jamais perdu l’envie de jouer en sélection. Pour Ghoulam et Brahimi, l’un est malade, l’autre est blessé»

«Défendre est l’affaire de tout le monde, pas que des défenseurs»

Auteur : H. R. mercredi 04 octobre 2017 22:15

Présent hier en conférence de presse, Aïssa Mandi a répondu lui aussi aux questions des journalistes et a tenu à démentir les rumeurs annonçant son envie de ne plus venir en sélection, à l’instar peut- être d’autres joueurs :
«Moi, perdre l’envie de revenir en sélection ? Qui a dit ça ? Moi, j’ai toujours envie de donner le maximum pour mon pays et répondre à chaque fois aux convocations de la sélection. Je ne choisis pas les matchs. Je viens et je donne tout comme à chaque fois. Maintenant concernant Ghoulam et Brahimi, l’un est malade, l’autre est blessé, c’est tout.»
«Les joueurs écartés ? Le groupe n’est pas préoccupé par ça» 
Sur la réaction du groupe suite à la mise à l’écart de certains cadres, Mandi dira : «L’état d’esprit du groupe reste le même. On essaye de travailler avec le coach et on ne se préoccupe pas de ces choses-là. Le président a parlé de cette mise à l’écart et l’entraîneur aussi. Ce n’est pas notre domaine. On prépare sereinement le match du Cameroun.» 
«Je ne pense pas qu’il y ait un manque d’investissement des joueurs» 
«Je ne pense pas que nos mauvais résultats soient dus à un manque d’investissement des joueurs. On essaye toujours de tout donner sur le terrain et mouiller le maillot. On ne manque pas d’envie. Après, c’est vrai que depuis quelque temps, on n’y arrive pas. Il faut remédier à ça. Regarder ce qu’on a fait pour nous en servir pour l’avenir. Corriger les erreurs.»  
«On aimait bien travailler avec Gourcuff, mais la page est tournée» 
«C’est vrai qu’on aimait travailler avec Christian Gourcuff, mais la page est tournée depuis très longtemps maintenant. Alcaraz est le troisième coach après lui, et avec lui le travail est très cohérent. On est à son écoute et on essaye de progresser.» 
«Cette prétendue différence entre les locaux et les pros, on la vit très mal» 
«On vit très mal cette prétendue différence entre les locaux et les joueurs qui évoluent en Europe que certaines personnes veulent véhiculer. Pour nous, il n’y a pas de différence. Dans ce stage, il y a plus de locaux que de pros, mais il n’y a pas de problème du tout. L’état d’esprit est au top. Il n’y a pas de débat.» 
«On part à Yaoundé avec l’objectif de ramener une victoire» 
Sur l’objectif de l’EN pour les deux prochains matchs, le défenseur du Bétis Séville a répondu : «Pour notre fierté, on doit aborder les deux derniers matchs qui nous restent à jouer avec l’ambition de les gagner. On a hérité d’un groupe difficile, ce qui a compliqué notre tâche. On doit prendre en considération aussi le classement FIFA». 
«Que ce soit en club ou en sélection, on donne toujours le meilleur de nous-mêmes» 
«La sélection et le club sont deux choses différentes. On se donne à fond pour les deux, mais comme l’a dit le président, la sélection est actuellement malade. On se donne à fond, mais on n’y arrive pas. Le problème est collectif et non pas une question de manque d’envie.»
«Défendre est l’affaire de tout le monde, pas que des défenseurs» 
«À chaque fois qu’il y a défaite, on parle de la défense centrale. Défendre est un travail d’équipe. Les premiers défenseurs, ce sont les attaquants. On doit tous défendre. Les défenseurs ne peuvent rien faire seuls. Si on ne défend pas ensemble, on ne peut rien faire. Après, pour ma part, je reconnais que face au Nigeria, j’ai fait des erreurs. Ça arrive, mais je prends toujours mes responsabilités.» 
 

 

Publié dans : Aissa Mandi Ghoulam et Brahimi

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3913 22/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir