Nostalgie

Luis Suárez, le « premier » grand champion !

Décrit par Alfredo Di Stéfano comme "l'architecte", Luis Suárez Miramontes reste l'un des joueurs les plus couronnés de succès de l'histoire du football.

Auteur : dimanche 03 mai 2015 18:51

Décrit par Alfredo Di Stéfano comme "l'architecte", Luis Suárez Miramontes reste l'un des joueurs les plus couronnés de succès de l'histoire du football après avoir remporté des titres de champion en Espagne et en Italie, deux Coupes des clubs champions européens, le Championnat d'Europe de l'UEFA et le Ballon d'Or.

Après avoir parfait sa technique dans les rues de La Corogne avec des ballons faits de chiffons, Suárez débutait pour le RC Deportivo La Coruña en 1953 à l'âge de 18 ans, mais il peinait à s'imposer face à des joueurs beaucoup plus âgés et rugueux que lui.

Le FC Barcelona attirait alors le milieu offensif, qui éclatait réellement quand Helenio Herrera arrivait au Camp Nou en 1958. L'entraîneur argentin était immédiatement impressionné par Suárez, le qualifiant de "grand organisateur d'équipes" qui "vivait une vie exemplaire".

Barcelone brillait sous les ordres d'Herrera, réussissant le doublé coupe-championnat en 1959 puis à nouveau le championnat l'année suivante. En 1960, Suárez devenait le premier, et jusqu'ici le seul, Espagnol sacré Ballon d'Or.

"J'étais l'organisateur", a-t-il expliqué à propos de son rôle dans l'équipe d'Herrera. "Je débutais bas mais je couvrais beaucoup de terrain et j'avais une large vision du jeu. Je pouvais changer de rythme, j'avais une bonne technique et je pouvais tirer depuis l'extérieur de la surface." Un style de jeu qu'il retrouve chez l'un des éléments actuels du Barça : "Je me reconnais chez Andés Iniesta, car il essaie toujours de produire quelque chose ou de faire marquer l'un de ses coéquipiers."

Suárez passait proche de la gloire européenne avec le Barça en 1961, s'inclinant 3-2 face au SL Benfica dans une finale de C1 lors de laquelle les Blaugrana touchaient les montants cinq fois. Cette soirée à Berne était l'une de ses dernières sorties pour les Catalans ; il rejoignait en effet son mentor Herrera au FC Internazionale Milano cet été-là.

"Je ne pense pas que j'aurais pu quitter l'Espagne si ce n'est pour Herrera", a confié Suárez. "Il était largement en avance sur son temps. Ses séances d'entraînement duraient moitié moins longtemps que celles des autres équipes mais nous étions deux fois plus fatigués en raison de leur intensité."

L'Inter d'Herrera et Suárez était sacré champion de Serie A pour la première fois depuis neuf ans en 1963, et brandissait la Coupe d'Europe l'année suivante, dominant le Real Madrid CF 3-1 en finale.

Mais Suárez ne se contentait pas de conquérir l'Europe avec son club, il aidait cet été-là l'Espagne à s'offrir le Championnat d'Europe de l'UEFA sur son propre sol. Alors âgé de 29 ans, il emmenait une jeune équipe vers des victoires sur la Hongrie en demi-finales et l'Union soviétique en finale.

Il enchaînait avec un autre triomphe en C1 avec l'Inter en 1965, cette fois contre Benfica. Les Nerazzurri atteignaient à nouveau la finale en 1967, même si une blessure empêchait Suárez de prendre part à la défaite face au Celtic FC.

Suárez terminait sa carrière de joueur à l'UC Sampdoria, avant de retourner à l'Inter pour trois mandats en tant qu'entraîneur. Il dirigeait également l'Espagne lors de la Coupe du Monde de la FIFA 1990 au cours d'une carrière d'entraîneur longue de plus de vingt ans. "Je n'ai pas été très loin comme entraîneur ; j'étais meilleur sur le terrain", a-t-il admis.

                                                                     IN UEFA.com

Publié dans : Luis Suarez

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quel est votre pronostic pour le match MCA - JSK?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3881 21/10/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir