Ballon d'OR

Les moments forts de la cérémonie

Le Ballon d’Or algérien,n’oublie jamais ceux qui nous ont quittés.

Auteur : F. A. mardi 23 décembre 2014 21:31

La cérémonie du Ballon d’Or algérien, si elle récompense le meilleur footballeur de l’année et les meilleurs espoirs du football algérien, si elle honore tous ceux qui contribuent de loin ou de près au développement de notre sport-roi, elle n’oublie jamais ceux qui nous ont quittés, ceux qui, il n’y a pas longtemps, étaient parmi nous et faisaient vibrer de joie les gradins de nos stades, que ce soit sur le terrain ou sur le banc, à l’image d’un géant qui a façonné de ses mains la génération dorée du MCA des années 70, celle qui avait offert à l’Algérie son premier sacre africain. Vous l’avez reconnu, c’est Ami Smaïl Khabatou, que Dieu ait son âme. Le Buteur et El Heddaf ont tenu, lors de cette cérémonie, à rendre hommage à ce grand monsieur qui nous a quittés récemment, et ce sont deux de ses élèves et pas des moindres, Omar Betrouni et Ali Bencheikh, qui sont montés sur scène pour recevoir symboliquement le trophée offert en sa mémoire.
L’émouvant hommage rendu à Hemani
L’un des moments les plus forts de la soirée, sans doute le plus émouvant, c’est la montée sur scène des quatre petites filles de Nabil Hemani accompagnées de leur mère et l’oncle de l’ancien joueur de l’OMR, de la JSK, de l’ESS, du CSC et du NAHD. Un lourd silence s’est abattu subitement sur la salle au moment où les images du défunt, disparu tragiquement il y a six mois, défilaient sur les écrans géants et du témoignage de l’épouse de Hemani juste après le décès de son mari. La photo de Nabil avec ses quatre petites filles, qu’il adorait plus que tout au monde, a ému tous les présents, y compris Ribéry qui n’a pu retenir ses larmes. C’est Billel Dziri, ami du joueur, qui a eu l’honneur d’honorer la famille du défunt sous les applaudissements des présents qui se sont tous levés en signe de soutien à la petite famille de Hemani.
«Grâce à vous et par ses filles, Nabil restera toujours vivant parmi nous»
En prenant la parole, Mme Hemani a tenu d’abord à remercier le Buteur et El Heddaf pour cette louable initiative, avant d’enchaîner : «Cet hommage nous fait du bien et nous permet de supporter, tant bien que mal, sa disparition. Mais grâce à vous et par ses filles, Nabil restera toujours vivant parmi nous, il était toujours présents pour sa famille et le restera pour toujours, merci à vous et bonne chance à l’équipe nationale et à l’ESS». Juste après, c’est l'oncle, Smaïl, qui a pris la parole, mais il a eu du mal à trouver les mots : «Excusez-moi, c’est difficile de parler de Nabil, je dois avouer que nous ne nous en sommes pas encore remis, c’est difficile d’oublier, mais cet hommage nous fait beaucoup de bien, je suis bien content de savoir que sa grande famille ne l’a pas oublié et merci au Buteur et à El Heddaf pour tout ce qu’ils ont fait».
Après Lalmas, Mustapha Zitouni honoré
Après Lalmas qui a été honoré lors de la précédente édition, c’est une autre légende du football algérien qui a été honorée hier à titre posthume, il s’agit de l’ancien libéro de charme de l’Equipe du FLN, Mustapha Zitouni, décédé lui aussi cette année. Sans doute l’un des meilleurs défenseurs au monde de son époque, comme en témoigne l’offre qui lui a été faite par le grand Real de l’époque. Zitouni a séduit toute l’Europe et pouvait prétendre à une meilleure carrière, mais il a préféré répondre à l’appel du devoir en rejoignant l’Equipe du FLN. Toute la salle s’est levée pour Zitouni, pour ce géant, en signe de respect.
Son fils Saïd : « Je vous invite à vous lever pour tous les sportifs algériens qui nous ont quittés »
Lorsque le fils de Mustapha Zitouni a pris la parole, il n’a pas parlé uniquement de son père. Il a, en effet, tenu à ce que tous ceux que le football algérien a perdus soient honorés en demandant à tous les présents de se lever et d’avoir une pensée pour eux. «Mon père a qualifié la France au Mondial de 1958, mais il a préféré par la suite rejoindre l’Equipe du FLN. Je remercie Le Buteur et El Heddaf pour cet hommage et j’espère que vous allez continuer à honorer les grandes figures de notre football», a-t-il ajouté. Bien entendu, le Ballon d’Or algérien n’a pas oublié Albert Ebossé, le gentil garçon camerounais décédé dans des conditions tragiques après le match entre la JSK et l’USMA. L’occasion aussi de dénoncer toute forme de violence dans les stades à travers l’hommage qui lui a été rendu

Publié dans : Ebossé zitouni Hemani Khabatou

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quel est votre pronostic pour le match MCA - JSK?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3880 20/10/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir