Bien-être

Les conéquences du manque de sommeil (moins de 8 heures)

Vous avez des difficultés à dormir ? Votre temps de sommeil est inférieur à 8 heures par nuit ? Lisez ce qui va suivre

Auteur : mardi 01 mai 2018 06:25

Si tel est votre cas, vous devez savoir que votre santé est en danger et qu’il est probable que vous souffriez de conséquences à court ou long terme.

Depuis des centaines d’années, on sait que la qualité de sommeil a un lien fort avec différents aspects de la santé, car c’est justement lors du sommeil que le corps se régénère. 

Cependant, en plus des conséquences physiques qui se remarquent presque immédiatement, le manque de sommeil a également de graves effets émotionnels, qui peuvent affecter la personne.

L’augmentation de la tension artérielle

Le fait de ne pas dormir, de dormir peu ou d’avoir des difficultés à trouver le sommeil, influe directement sur la tension artérielle.

Une durée de sommeil inférieure à 8 heures par nuit, peut augmenter les niveaux de tension artérielle systolique jusqu’à 132, alors que l’idéal est de moins de 120.

Les problèmes de pancréas

Le manque de repos et de sommeil a une importante répercussion sur la capacité à transformer le glucose, ce qui entraîne une augmentation des taux de sucre dans le sang.

Le risque de souffrir de diabète de type 2, ainsi que de surpoids, est donc plus élevé. 

L’augmentation de l’appétit

La réduction de la période de sommeil est liée à l’augmentation de l’indice de masse corporelle (IMC).

Le fait de ne pas dormir suffisamment diminue les niveaux de leptine (réductrice de l’appétit), alors que les niveaux de ghréline (stimulante de l’appétit) augmentent.

C’est pour cela que le manque de sommeil est directement lié au risque d’obésité, car il augmente le désir de manger des hydrates de carbone et des calories, créant alors des troubles alimentaires.

Moins de dépenses d’énergie

Les personnes qui ont des difficultés à trouver le sommeil sont généralement moins actives physiquement, ce qui génère de moindres dépenses d’énergie et donc, une plus grande accumulation de calories.

La réduction de l’activité physique, l’augmentation de l’appétit et le désir de manger des aliments peu sains, font que le manque de sommeil a un impact immédiat sur la prise de poids.

Les effets sur le cerveau

Le cerveau est l’un des organes qui est le plus affecté par le manque de sommeil.

Les effets sont presque immédiats, car après une nuit difficile, la personne n’est pas efficace d’un point de vue cognitif et elle a du mal à se concentrer sur ses activités.

De plus, à long terme, le cerveau diminue sa capacité à nettoyer les protéines formatrices de plaques, qui tôt ou tard, font apparaître une forme de démence ou la maladie d’Alzheimer.

Un système immunitaire fragile

L’épuisement physique provoqué par une mauvaise qualité de sommeil, génère un déficit d’anticorps et augmente le risque de souffrir de maladies et d’infections.

Le stress

Les conséquences sur le moral sont immédiates et se manifestent presque toujours par des émotions comme l’irritabilité, le stress, l’anxiété ou la dépression.

Après une mauvaise nuit, il y a un plus grand risque de souffrir de stress car le manque de sommeil augmente les niveaux de cortisol.

Les douleurs

Le fait de dormir moins de 8 heures par jour entraine un plus grand risque de souffrir de douleurs musculaires et de maux de tête pendant la journée.

Le vieillissement prématuré

Les insomnies, la cigarette et les dommages solaires sont les plus grandes causes de vieillissement de la peau.

Pendant que nous dormons, l’organisme augmente les niveaux de l’hormone qui apporte de l’élasticité à la peau et qui joue un rôle primordial dans la prévention des rides.

De plus, un sommeil réparateur stimule la régénération cellulaire et diminue l’impact des radicaux libres sur les tissus de la peau.

La fragilisation des muscles

Cela ne sert à rien de s’entraîner plusieurs heures pour jour pour renforcer ses muscles, car le plus important est de bien se reposer pendant la nuit!

Pendant le sommeil, l’organisme libère des hormones qui régulent les fonctions principales, dont celles qui stimulent la croissance.

C’est pour cela que les personnes qui ont des troubles du sommeil auront du mal à développer leurs muscles, et il est possible qu’elles ressentent une plus grande usure physique.

Publié dans : Sommeil; Santé

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quel est votre pronostic pour le match des Verts ce dimanche face à la Togo ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4269 19/11/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir