Coupe du Monde

Le onze-type des déceptions de la Coupe du monde

VOI9I Le onze-type des déceptions de la Coupe du monde

Auteur : lundi 14 juillet 2014 17:36

Iker Casillas :

Déjà limite en finale de la Ligue des champions, le gardien espagnol est passé à côté de son Mondial. Cinq buts encaissés et une grossière erreur pour commencer. "San Iker" aura été fantomatique également contre le Chili. Une édition à oublier pour lui alors qu'il avait soulevé le trophée il y a quatre ans.

Dani Alves :

Le latéral droit brésilien aura été en grande difficulté dans le tournoi. Incapable d'apporter le danger offensivement, il a laissé des boulevards dans son dos. C'est donc logiquement qu'il a perdu sa place à partir des quarts de finale au profit de Maicon.

David Luiz :

Capitaine le soir du naufrage en demi-finale face à l'Allemagne, il est en partie responsable des errements défensifs du Brésil. Le marquage individuel n'est clairement pas son point fort. Il a terminé la compétition avec une relance dans l'axe sur le deuxième but néerlandais. Un festival.

Pepe :

Son pétage de plomb face à l'Allemagne aura coûter cher au Portugal. En se faisant expulser rapidement il a laissé ses coéquipiers se faire balader lors du premier match. Défaite initiale trainée comme un boulet par sa sélection. Un récidiviste dans le genre.

Benoit Assou-Ekotto :

En plus d'avoir été totalement à la rue dans la compétition, Benoit Assou-Ekotto a été l'auteur d'un des plus vilains gestes du tournoi, avec son coup de tête sur son coéquipier Benjamin Moukandjo. Il a donc grandement participé au fiasco total des Camerounais dans cette Coupe du monde.

Xabi Alonso :

Il était censé donner le tempo de l'Espagne, il est passé totalement au travers. Certes il a marqué son pénalty face aux Pays-Bas, mais il a surtout été fantomatique contre le Chili où sa perte de balle aura précipité l'élimination de son équipe. Sa dernière Coupe du monde était celle de trop.

Luiz Gustavo :

Le milieu de terrain récupérateur n'aura pas récupérer grand chose dans ce Mondial. Incapable de faire relancer proprement, il aura été le symbole de la faiblesse du milieu de terrain de la Seleçao. Pas au niveau tout simplement.

Alexandre Song :

Il n'aura joué qu'un match et demi dans un Mondial qu'il aura terminé de la pire des façon. Auteur d'un lâche coup dans le dos de Mandzukic, il a laissé ses partenaires sombrer face à la Croation. Indigne du rôle de leader qu'il aurait dû jouer dans cette équipe du Cameroun privée de Samuel Eto'o.

Cristiano Ronaldo :

Comme à chaque édition il est attendu mais comme à chaque édition il déçoit. Même s'il a joué diminué, on est en droit d'attendre plus du capitaine du Portugal. S'il veut marquer un peu plus l'histoire cela passera par une bonne performance en Coupe du monde.

Eden Hazard :

Il devait être le leader technique de cette génération belge dorée, Eden Hazard n'aura pas brillé dans cette Coupe du monde. Dommage parce que les rares fois où il a accéléré dans les matches de poule, il a apporté le danger. Mais il a disparu de la circulation dans les matches à élimination directe.

Fred :

Rarement la Seleçao aura eu un numéro 9 aussi faible. Fred n'a pas existé dans cette Coupe du monde. Auteur d'un but, hors-jeu, contre le Cameroun, c'est évidemment trop faible pour satisfaire un public brésilien qui l'a sifflé. On ne peut pas dire que ça soit dur pour l'ancien lyonnais.

Entraineur : Luiz Felipe Scolari

Le sélectionneur brésilien a fait le choix de se priver de Kaka ou de Ronaldinho pour cette Coupe du monde. Choix perdant puisque sa sélection a sombré à la maison. Il n'a pas réussi à enlever la terrible pression qui a fait craquer son équipe. Il s'est également entêté avec Fred à la pointe de l'attaque alors qu'il pouvait recentrer Hulk par exemple. Tactiquement il a montré ses limites.

 

Publié dans : casillas

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Opposés à Liverpool en 8e de finale de la LDC, Brahimi et le FC Porto vont-ils se qualifier pour les quarts ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3935 14/12/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir