Equipe d'Algérie

La FAF demande des explications

Ould Ali : «Ce n’est pas normal que l’UAF choisisse les représentants algériens»

Auteur : Hamza R. mercredi 28 février 2018 08:37

Comme indiqué par nos soins, l’Union arabe de football a pris la décision d’inviter certains clubs à participer à la phase finale de la Coupe arabe des clubs champions. Cette édition ne se déroulera pas sur la base du classement de la précédente saison. Pour ce qui concerne l’Algérie, il y aura deux représentants. L’Union arabe de football a ainsi choisi l’ES Sétif et l’USM Alger. Le premier cité avait déjà remporté ce trophée à deux reprises tandis que l’USMA l’a remporté une fois en 2013. L’Union arabe de football a donc saisi la Fédération algérienne de football pour l’informer de sa décision. La FAF avait, lors la dernière réunion du bureau fédéral, désigné l’USM Bel Abbès pour y prendre part, après s’être classée 4e lors de l’exercice écoulé. On avait même pris la décision d’interdire aux clubs de participer à deux compétitions internationales durant la même année, dans le but de ne pas avoir de soucis par rapport au calendrier des compétitions nationales. Face à cette situation, la Fédération algérienne de football aurait saisi, selon une source crédible, l’Union arabe de football pour lui demander des explications par rapport à ce choix et surtout les raisons ayant poussé l’instance du football arabe à agir ainsi, sachant que la décision de l’UAF est venue contredire celle du BF qui avait choisi l’USMBA.  

L’USMA et l’ESS décidées à participer, la FAF s’y oppose
Il faut dire que la décision de l’UAF de choisir l’ESS et l’USMA pour participer à la prochaine Coupe arabe des clubs champions n’a pas été du goût de la Fédération algérienne de football. Le président de l’instance fédérale, Kheireddine Zetchi, était en colère, après cette décision. Dans les rouages de la FAF, on n’a pas manqué l’occasion de crier au scandale,  qualifiant cette décision d’aberrante et de provocatrice, lorsqu’on sait la nature de certaines relations. Selon les premiers échos qui nous sont parvenus, les responsables de l’ES Sétif et de l’USM Alger sont favorables à l’idée de participer à cette compétition et ne veulent pas du tout lâcher prise, notamment par rapport à l’apport sur le plan financier. Par ailleurs, la FAF ne semble pas prête à céder à la décision de l’Union arabe. Dans les rouages de la fédération, on n’écarte pas la possibilité de saisir l’UAF pour l’informer du boycott de l’Algérie car il faut bien signaler que la décision de choisir l’ESS et l’USMA remet en cause la crédibilité de l’instance dirigée par Kheireddine Zetchi qui avait choisi l’USMBA. Mais ce qu’il faut savoir que même en cas de boycott, Zetchi devra faire face à la colère de Hassan Hammar et Rebouh Haddad.

Voici les critères adoptés par l’UAF
Selon la presse saoudienne, l’Union arabe de football a pris la décision de choisir les clubs, selon le palmarès. Les clubs invités ont tous remporté une Coupe arabe. C’est la raison pour la laquelle l’UAF a choisi l’ESS et l’USMA. L’Entente avait remporté le trophée en 2007 et 2008 tandis que l’USMA en 2013. Par rapport aux grands moyens financiers mis par le sponsor majeur du tournoi, l’Union arabe a donc choisi de grosses cylindrées. Les clubs d’Al Ahly, Zamalek, l’ES Tunis, Al Fayçaly, Ennasr Jeddah, Al Hillal Jeddah et le Club Africain ont confirmé à l’union leur participation à la Coupe arabe des clubs champions 2018.

--------------------------------

Ould Ali : «Ce n’est pas normal que l’UAF choisisse les représentants algériens»
Par ailleurs, le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, n’a pas caché sa colère à la suite de la décision de l’Union arabe de football d’inviter l’ES Sétif et l’USM Alger à participer à la Coupe arabe des clubs champions. Il n’a pas manqué l’occasion de le souligner, hier, au cours de la conférence de presse tenue au centre des conférences du stade du 5-Juillet. Le ministre a été clair : «J’ai appris que l’Union arabe de football a choisi l’ESS et l’USMA. Je pense que ce n’est pas normal qu’elle choisisse les représentants algériens, ce qui est du ressort de la FAF.»

«C’est une décision qui touche à la souveraineté de la FAF»
Pour le ministre de la Jeunesse et des Sports, cette décision de l’Union arabe de football est venue toucher à la souveraineté de la Fédération algérienne. Le MJS l’a déclaré en affichant une certaine colère, par rapport à tout ce qui a été dit, notamment concernant le conflit Raouraoua-Zetchi. Le MJS a lancé un message : «Comme je l’ai dit, ce n’est pas normal. Il est du ressort de la Fédération algérienne de football de choisir ses représentants, pas de l’Union arabe de football. Cette décision est venue toucher à la souveraineté de la Fédération algérienne de football.»

«Si le stade de Tizi-Ouzou contient plus de 20 000 places, la JSK pourra y recevoir l’USMB»
Pour ce qui est de la JS Kabylie qui semble vouloir aller loin pour recevoir le quart de finale face à l’USM Blida au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, le MJS était clair. Il a défendu la position du club kabyle, mettant ainsi la Fédération algérienne de football dans l’embarras, surtout lorsqu’on sait que la FAF a décidé de dépêcher une commission au stade de Tizi Ouzou, aujourd’hui, pour confirmer que la capacité d’accueil du stade dépasse les 20 000 places : «Je pense que les responsables de la JSK ont tout le droit d’introduire un recours concernant la domiciliation du quart de finale de la Coupe d’Algérie à Tizi Ouzou. La FAF va prendre une décision sage et réglementaire. Si la JSK prouve que le stade du 1er-Novembre contient plus de 20 000 places, elle a tout le droit d'accueillir l'USMB en coupe dans son stade.»

---------------------

Le stage des A’ a pris fin hier
Comme prévu, le stage de la sélection nationale des locaux a pris fin, hier, au CTN de Sidi Moussa. Au départ, le stage devait prendre fin aujourd’hui, mais à cause des matchs avancés en championnat notamment CRB-OM, USB-USMA et ESS-CSC, en plus des quarts de finale de la Coupe d’Algérie, le sélectionneur national, Rabah Madjer, a pris la décision d’écourter le stage d’une journée, pour éviter d’entrer en conflit avec les clubs durant cette période cruciale de championnat. D’autres clubs sont aussi concernés par les compétitions interclubs de la CAF et joueront la semaine prochaine les 16es de finale aller.

 

 

 

 

Publié dans : Ould Ali Kheireddine Zetchi Hassan Hammar et Rebouh Haddad

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Coupe du monde : Votre pronostic pour le match de ce dimanche entre l'Angleterre et le Panama ?

Coupe du monde : Votre pronostic pour le match de ce dimanche entre le Japon et le Sénégal ?

Coupe du monde : Votre pronostic pour le match de ce dimanche entre la Pologne et la Colombie ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4123 24/06/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir