Equipe d'Algérie

Kerrouche : «J’espère que Madjer suit mes performances»

Il joue au Paris FC et réalise une grosse saison

Auteur : vendredi 16 février 2018 09:23

Véritable révélation cette saison de la Ligue 2 française, le milieu de terrain franco-algérien, Redouane Kerrouche a su épater tout le monde par sa finesse technique et son abattage sur le terrain. Arrivé au Paris FC l’été dernier, en provenance d’un club de division d’honneur (Lusitanos de Saint Maur), le natif de Bordj Bou-Arréridj ne cesse de progresser et attise déjà la convoitise de pas mal de clubs de Ligue 1 française. Joint par nos soins hier après-midi, il a accepté de répondre à nos questions et de nous faire part de son envie de rejoindre dans un avenir proche la sélection nationale.

Votre club, le Paris FC est en train de créer la sensation cette saison en Ligue 2, puisque après 25 journées disputées, il occupe la deuxième place au classement ex-æquo avec Nîmes et Ajaccio. Vous vous attendiez à une telle saison ?
Je vais être franc avec vous, non. On ne s’attendait pas à une telle performance. On a surpris beaucoup de monde. L’objectif du club était le maintien, tout naturellement. Maintenant que celui-ci est atteint, on va se lancer dans un autre, celui de récolter un maximum de points et à la fin de la saison, on verra ce qui se passera.
On peut dire que l’objectif du club à présent, c’est de viser l’accession. Vous ne pouvez pas le cacher, non ?
Ecoutez, que ce soit le staff technique ou nous, les joueurs, on garde les pieds sur terre. On est humbles. On sait d’où on vient sachant qu’à la base, on devait évoluer en National cette saison, avant qu’on soit repêchés. Il faut donc y aller doucement.
Selon beaucoup d’observateurs de la Ligue 2 française, vous êtes parmi les hommes forts de votre équipe et certainement, l’une des belles révélations du championnat. Ça vous fait quoi d’entendre ce genre de louanges ?
ça fait plaisir bien évidemment. Ça me pousse à travailler davantage pour continuer ma progression. Je dois garder les pieds sur terre et ne pas croire que je suis déjà arrivé. Il me reste encore beaucoup à faire pour être au top et aller loin.
Vous êtes arrivé au Paris FC l’été dernier en provenance d’un petit club de DH (Lusitanos). Et pour votre première saison dans le monde professionnel, vous avez réussi à vous imposer…
Oui, c’est vrai. J’ai signé mon premier contrat professionnel l’été dernier et je ne vous cache pas que j’étais très heureux. Je devais donc travailler deux fois plus que mes coéquipiers pour être au niveau et m’adapter rapidement au rythme de la compétition.
Vous sentez que vous progresser rapidement, sachant que personne n’avait parié sur vous en début de saison ?
C’est vrai que personne n’a parié sur moi en début de saison, mais cela ne m’a pas empêché pour autant de travailler et faire mes matchs. Evidemment, je sens que j’ai beaucoup progressé et j’espère que je continuerai à avancer.
On sait que vous êtes un milieu de terrain, mais dans quel poste vous vous sentez meilleur ?
J’aime jouer en tant que milieu relayeur. Participer au jeu de l’équipe, défendre, aller de l’avant. C’est un rôle qui me plaît beaucoup.
En sélection nationale, il y a de la place dans ce secteur. On imagine que votre ambition est de rejoindre un jour l’EN, n’est-ce pas ?
Oui, rejoindre la sélection, j’y pense, mais ce n’est pas ma première préoccupation actuellement. Pour l’instant, mon objectif premier est de continuer à briller en championnat et aider mon club à accéder si possible. Après, oui, je travaille dur pour atteindre cet objectif suprême qui est de rejoindre la sélection nationale. Je sais qu’il y a un déficit à ce poste en sélection et j’espère que le sélectionneur national me fera appel, inch’Allah.
Avez-vous été déjà sollicité par la FAF ?
Non, aucun contact pour le moment.
Connaissez-vous des joueurs de la sélection nationale ?
Non, pas vraiment. Je connais néanmoins certains que j’ai affronté en championnat cette saison, comme Ferhat ou Sofiane Daham de Sochaux.
Quand vous voyez des joueurs comme Ferhat et Daham qui sont appelés en sélection, vous vous dites du coup qu’un joueur comme vous qui évolue en Ligue 2 peut prétendre aussi à une sélection, non ?
Cela démontre que le sélectionneur national regarde la Ligue 2 française. Pour ma part, j’espère que Madjer suit mes matchs et me fera appel prochainement.
En parlant de la Ligue 2 française, Zinedine Ferhat est le meilleur passeur actuellement de ce championnat (13 passes). Que pensez-vous de lui ?
C’est un très bon joueur. Il est très technique et dispose d’une belle patte droite. Il fait de très bons centres et ce n’est pas un hasard qu’il est en tête du classement des meilleurs passeurs de la Ligue 2. A son poste, il n’y a pas meilleur que lui en Ligue 2.
Des informations disaient que vous aviez été convoité par certains clubs de l’élite française durant le mercato hivernal. Les confirmez-vous ?
Oui, il y a eu des contacts, mais je n’ai pas voulu y prêter attention. J’ai voulu garder les pieds sur terre sachant que c’est grâce au Paris FC que j’ai pu signer pro. Je voulais du coup continuer la saison avec le club. Rester concentrer jusqu’à la fin et durant l’été prochain, on verra ce qui se passera.

 

Publié dans : madjer Zinedine Ferhat Kerrouche

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Coupe du monde : Votre pronostic pour le match de ce mercredi entre le Portugal et le Maroc?

Coupe du monde : Votre pronostic pour le match de ce mercredi entre l’Uruguay et l’Arabie Saoudite?

Coupe du monde : Votre pronostic pour le match de ce mercredi entre l’Iran et l’Espagne?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4119 19/06/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir