Ligue 1 & 2

JSK / Yattou : «J’étais prêt à jouer gardien de but pour permettre à mon club de gagner»

«J’avais la chair de poule lorsque j’ai vu les gradins pleins à craquer»

Auteur : Lyès Aouiche lundi 26 février 2018 08:27

Parlez-nous de ce succès face à l’USMBA…
Comme il fallait s’y attendre, ça n’a pas été un match facile pour nous vu la situation dans laquelle on se trouvait. On était relégables et il fallait vraiment réagir. Cette position au classement nous a mis sous pression et on s’était donné le mot pour quitter la zone de danger et sortir la tête de l’eau. On a été confrontés à une très bonne équipe de l’USMBA. Mais au final, on a pu assurer la victoire. Le fait d’avoir trouvé le chemin des filets nous a permis de gagner en confiance.
Vous avez été un joueur clé dans ce match. Êtes-vous satisfait ?
Je pense avoir fait ce qu’il fallait. J’essaye de donner le meilleur lorsque je suis sur le terrain. Il est vrai que pour ce match, nous étions tous déterminés à faire une bonne prestation. Nous avons donc donné le meilleur pour gagner. C’est toujours réconfortant de voir que nous avons su gérer notre match comme il fallait et assurer les 3 points au final.
Mais avant le penalty, vous avez failli marquer. Pouvez-vous revenir sur ces actions ?
Oui, c’est vrai, j’ai bénéficié de deux occasions. Mais la plus importante c’est celle où j’ai tiré du côté droit. J’ai trop ouvert mon pied. Je pense que si c’était cadré, elle aurait fini au fond. Mais heureusement je me suis racheté quelques minutes plus tard avec l’action du penalty. En tous les cas, je suis heureux d’avoir pu contribuer au succès de mon équipe.
Avant le coup d’envoi, Gaci vous a parlé pour vous informer de son choix de vous faire jouer en pointe de l’attaque. Quelle a été votre réaction ?
J’ai accepté sur le coup. Vous savez, avec la situation difficile que traverse le club et la position qu’il occupe au classement, je ne pouvais qu’accepter. Le plus important, ce n’était pas que je joue au milieu ou en attaque, mais que la JSK gagne. D’ailleurs, je tiens à remercier Gaci et Gaouaoui qui ont effectué un très bon travail pour préparer le groupe aussi bien sur le plan technique que mental.
Que lui avez-vous dit au juste ?
Je lui ai dit que j’étais même prêt à jouer comme gardien de but pour le bien de l’équipe.
A l’issue de la partie, Bouzidi, le nouveau coach de la JSK, s’est exprimé sur ce qu’il avait vu lors de cette rencontre face à l’USMBA et il a notamment déclaré être séduit par votre prestation. Un commentaire ?
Ce qu’a dit Bouzidi m’encourage et me motive à travailler plus pour être à la hauteur de ses attentes. Nous avons plus que jamais besoin de ce genre d’encouragements pour remonter la pente. Bouzidi est un entraineur très connu. On a énormément confiance en lui. Sa venue nous fera certainement beaucoup de bien. Je profite aussi de l’occasion pour remercier Noureddine Saâdi qui a aussi énormément contribué à cette victoire face à l’USMBA.
Vous allez jouer la Coupe d’Algérie face à l’USMB. Comment s’annonce ce match ?
Difficile, surtout que les matchs de coupe sont toujours très disputés. Nous allons aussi affronter une bonne équipe de l’USMB qui est parvenue à atteindre ce tour avancé. En tous les cas, nous allons jouer à fond la coupe dans l’espoir d’aller le plus loin possible. Être à 2 tours seulement de la finale nous motive à aller de l’avant. C’est important d’avoir gagné en championnat car cela nous permettra de bien préparer la prochaine rencontre.
Beaucoup pensent qu’il est préférable pour la JSK de se concentrer sur le championnat. Partagez-vous ce point de vue ?
Non, absolument pas et je vais vous dire pourquoi. La Coupe d’Algérie est tout ce qu’il nous reste cette saison dans l’espoir de terminer par un titre et jouer la compétition africaine la saison prochaine. Certes, ce n’est pas le moment de penser à ça car l’urgence est de sauver le club, mais nous n’allons pas lâcher la coupe. Il y a des priorités certes, mais lorsqu’une occasion se présente à nous, il faut la saisir.
On sent que vous êtes très motivé pour jouer la coupe…  
C’est normal d’être motivé surtout lorsqu’on sait que nos supporters veulent aussi de ce titre pour oublier les déboires du championnat. C’est la raison pour laquelle je pense que nous devons jouer ce tour à fond.
Confiant pour la suite de votre parcours en championnat ?
Maintenant que nous avons pu quitter cette zone rouge, nous allons tout faire pour ne plus y retourner. On ne fera que monter au classement. Je sais qu’on affrontera l’USMH, un autre club en difficulté en championnat, mais revenir de Lavigerie avec un bon résultat ne relève pas du miracle.
Un mot pour vos supporters qui ont répondu à l’appel en venant en force au stade du 1er-Novembre…
Je tiens à les remercier de tout cœur. C’est en grande partie grâce à leur soutien que nous avons pu gagner ce match. Sans leur présence, je sais que ce match n’aurait eu aucune saveur. Cela fait longtemps que nous n’avons pas vu un aussi grand monde au 1er-Novembre. C’est fabuleux de retrouver notre public. J’espère que ce sera la même ambiance lors du reste des rencontres de championnat.
Quel était votre sentiment au moment de voir le stade archi-comble et tous ces supporters venus vous soutenir ?
Je ne vous cache pas que je ne trouve pas les mots pour décrire ce que j’ai ressenti au moment d’entrer sur le terrain, en voyant tous ces supporters venus nous soutenir. C’est une sensation vraiment spéciale. J’ai eu la chair de poule face à ces gradins archicombles. Franchement, nos supporters méritent beaucoup de bonnes choses. Ils méritent des victoires. Je leur demande de venir encore nombreux lors de nos prochaines sorties pour nous aider à assurer le maintien. Je souhaite ajouter une chose si vous permettez…
Allez-y…
C’est la première fois qu’on joue en présence d’une telle affluence. C’est vraiment magique de jouer dans pareille ambiance et d’entendre des milliers de supporters derrière vous.
Même les dirigeants et les anciens joueurs sont venus en force au 1er-Novembre pour vous apporter leur soutien. Un commentaire ?
C’est vrai qu’en plus des supporters, les dirigeants et les anciens joueurs ont aussi marqué leur présence en force au stade. Toute la famille kabyle s’est unie autour du club. Et c’est là qu’on peut voir que la force de la JSK réside dans ses hommes. Qu’ils soient supporters, dirigeants ou anciens joueurs, tous ont répondu présents à l’appel du club. J’espère de tout mon cœur qu’on jouera toutes nos rencontres, jusqu’à la fin de saison, avec la même affluence et dans la même ambiance.

 

 

Publié dans : JSK Yattou

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Classé 6ème, Mohamed Salah aurait-il mérité d'être dans le top 5 du Ballon D'or 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4296 16/12/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir