Ligue 1 & 2

JSK : Yarichène se retire de la course à la présidence, tapis rouge pour Mellal !

«C’est bon, je me retire, laissons Mellal travailler»

Auteur : S. D. jeudi 01 février 2018 07:02

A la JSK, on attend avec impatience la prochaine assemblée générale ordinaire. Alors qu’elle devait avoir lieu le 25 janvier dernier, celle-ci a été reportée pour des raisons administratives, puisque les convocations n’ont pas été envoyées à temps. Il y a aussi le siège du club qui n’était pas encore livré, toujours en travaux. Au début, seul Chérif Mellal était candidat à la présidence, du moment qu’il était le seul intéresser à l’idée de reprendre la JSK. Pour preuve, il a accepté d’injecter beaucoup d’argent, lui qui a dépensé jusque-là, environ six milliards. Mais dans la semaine, des rumeurs circulaient un peu partout concernant Yazid Yarichène, qui voudrait se porter candidat et remplacer l’actuel homme d’affaires. D’ailleurs, on parlait même de son arrivée en Algérie dans la semaine, pour rencontrer les actionnaires et essayer de trouver des solutions pour sauver le club. Mais hier, nous avons appris d’une source officielle que Yazid Yarichène, après mûre réflexion, a décidé de se retirer officiellement de la course vers la présidence. De ce fait, le tapis rouge a donc été déroulé pour Chérif Mellal qui devrait intégrer le conseil d’administration à partir du 7 février prochain.

Il refuse qu’on interprète mal ses intentions
Alors qu’on parlait de son probable retour à la JSK, plusieurs personnes se sont montrées contre l’arrivée de Yarichène, préférant accorder leur confiance à Chérif Mellal. Pour ne pas barrer la route à quiconque et ne pas se sentir responsable de la déstabilisation de l’équipe, Yarichène a retiré sa candidature.
 

«C’est bon, je me retire, laissons Mellal travailler»

Afin de confirmer l’information qui nous a été communiquée dans la matinée, nous avons pris attache avec Yazid Yarichène pour nous parler de sa décision de se retirer de la course à la présidence. Alors qu’il devait rentrer au pays hier soir, l’ancien dirigeant kabyle a finalement annulé son voyage pour se consacrer à ses projets à l’étranger. C’est ainsi que Yarichène confirme notre information en disant : «C’est bon, j’ai décidé de me retirer. Je ne compte plus aller jusqu’au bout et devenir président de la JSK. Je crois que Mellal est déjà en place et il fait tout son possible pour redresser la situation. Laissons-le travailler !»

«Il a ramené de l’argent, il a prouvé sa bonne foi»
Poursuivant son intervention, Yazid Yarichène estime qu’il n’a à aucun moment barrer la route à Mellal. S’il avait l’intention de revenir, c’est par amour au club, ni plus ni moins. Il expliquera : «Sincèrement, on doit être objectif. Pour le moment, Mellal tient ses promesses, il a ramené de l’argent et a prouvé sa bonne foi. Je ne vois pas pourquoi on lui mettra les bâtons dans les roues.»

«On doit le soutenir, l’intérêt de la JSK passe avant tout»
Toujours dans le même contexte, Yazid Yarichène, que plusieurs supporters souhaitaient voir prendre la JSK, a déclaré dans les colonnes du Buteur que tout le monde doit soutenir l’équipe : «On doit soutenir l’équipe, il faut qu’on reste tous derrière la JSK. L’intérêt de l’équipe passe avant tout.»

«Je voulais venir pour apporter un plus, pas pour barrer la route à X ou Y !»
Si Yarichène songeait à revenir à la JSK pour reprendre le club, c’est pour apporter son expérience et régler la situation financière de l’équipe qui se complique de jour en jour. Mais comme Mellal est déjà en place, l’ancien vice-président décide de se retirer de la course : «Je voulais venir pour apporter un plus, aider la JSK à quitter la zone rouge et gagner des titres. Je n’ai l’intention de barrer la route à personne. D’ailleurs, j’ai toujours quitté le club sans faire de bruit, je suis quelqu’un qui respecte les gens et qui ne ferai jamais de mal à l’équipe.»

«Si on parle d’argent, j’ai dépensé sans compter pour aider la JSK»
 Ayant entendu certaines personnes parler d’argent, Yarichène ne pouvait pas se retenir pour expliquer qu’il n’a jamais tourné le dos à l’équipe et qu’il a toujours dépensé sans compter : «Je n’ai jamais parlé d’argent mais qu’on sache que j’ai dépensé beaucoup d’argent, de ma poche, pour aider la JSK. Tout cela par amour au club.»

«Rien que Benlameri m’avait coûté 1,5 milliard et Ould Zmirli peut en témoigner»
Appelé à donner quelques exemples, au début, il hésitait, avant de se lâcher : «Pour vous dire, rien que Benlameri m’avait coûté 1,5 milliard et Ould Zmirli peut en témoigner. J’avais aussi assuré les transferts de Doukha, Ziti, Benchérifa et plusieurs autres joueurs. Tout cela pour dire que financièrement, moi aussi j’ai beaucoup donné à la JSK, mais je n’aime pas trop en parler. Je l’ai fait parce que j’aime cette équipe.»

«Les fans doivent savoir que mes intentions étaient bonnes»
Evoquant les supporters qui sont partagés, il précisera : «Les supporters doivent savoir que mes intentons étaient bonnes. Je ne voulais pas saboter l’équipe mais sa situation délicate me faisait très mal au cœur. Et comme je ne peux pas tourner le dos à cette équipe, j’étais prêt à venir et prêter main forte aux joueurs pour quitter la zone rouge. Je le redis, Mellal réalise un bon travail, il faut le soutenir.»

«Ils doivent rester derrière l’équipe, les joueurs ont besoin de leur soutien»
Toujours concernant les fans, Yarichène a tenu à leur lancer un message afin qu’ils restent derrière leur équipe : «Que les supporters soient solidaires. Ils doivent rester derrière leur équipe, notamment dans ces moments difficiles. Les joueurs auront besoin d’être soutenus pour pouvoir remonter la pente.»

«Je ne participerai pas à la prochaine assemblée»
Avant de conclure, l’ancien dirigeant kabyle nous explique qu’il ne compte pas se présenter à la prochaine assemblée générale qui aura lieu le 7 février prochain. Cela veut dire que Mellal sera le seul et unique candidat : «Non, je ne serai pas présent lors de la prochaine assemblée générale. Je le dis encore une fois, je ne peux pas barrer la route à quelqu’un qui a de bonnes intentions. Je suis très correct et je le resterai toute la vie.»

 

Publié dans : JSK Benlameri Yarichene Chérif Mellal.

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Le Mouloudia d’Alger va-t-il renverser la vapeur au match retour face à l’AS Otôho ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 4003 21/02/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir