Ligue 1 & 2

JSK: Velud décortique le match Raja-EST: «Il faudra bien défendre mais ne pas dénaturer notre jeu»

«L’EST a un grand potentiel offensif et athlétique» «C’est ennuyeux d’évoluer amoindris» «Je suis très fier de la progression de Benbot»

Auteur : Saïd D. lundi 02 décembre 2019 10:26

Les deux prochains adversaires de la JSK lors de la phase de poules de la Ligue des Champions, en l’occurrence le Raja et l’EST, s’annoncent costauds même si les Kabyles gardent leurs chances intactes dans cette compétition. L’EST a plié d’entrée son match face au Raja, samedi dernier. Loin de son antre, l’EST a arraché un précieux succès en terre marocaine et affiche ses ambitions d’entrée. A peine 18 minutes écoulées que les Tunisiens sont parvenus à secouer les filets de leur adversaires à deux reprises par l’intermédiaire d’Anis Badri et Ibrahim Ouattara. Un duel suivi attentivement par les Kabyles, surtout par l’entraineur Hubert Velud. Avec l’œil du connaisseur parfait des rouages africains mais surtout maghrébins, le coach de la JSK semble avoir bien décortiqué le jeu de ses prochains adversaires. Plusieurs enseignements tirés par le technicien français qui revient sur le choc Raja-EST de samedi dernier à travers cet entretien téléphonique réalisé hier soir.

Bonsoir coach, on vous appelle pour connaître votre appréciation sur l’autre match qui a opposé le Raja à l’EST. Quel avis donnez-vous sur ce match ?
 Effectivement, j’ai bien suivi le derby Raja-EST. C’est à nous d’être très sérieux et très rigoureux défensivement. Il faut absolument bien défendre et jouer avec ce qu’on sait faire. Il ne faut pas dénaturer notre jeu. On jouera gros face à une équipe de qualité qui a fait ses preuves sur le plan continental, adversaire un cran ou deux au-dessus de Vita Club. Il n’y a rien à voir avec notre premier adversaire en Ligue des Champions. Du coup, ce sera une autre paire de manches que celle disputée chez nous face aux Congolais. En tout cas, c’est toujours mieux de se mesurer aux grandes équipes du continent. Nous n’avons rien à perdre, au contraire, la JSK va beaucoup gagner lors de cette LDC.

Pour un premier constat, quels sont les points forts de cette solide formation tunisienne ?
L’EST a des qualités énormes. Notre prochain adversaire ne sera pas facile à manier, notamment chez lui et possède d’énormes forces. Pour un premier aperçu, l’EST possède une ligne offensive percutante avec des joueurs de qualité. Ses attaquants font souvent la différence et demeurent redoutables. C’est l’un de ses points forts. J’estime que l’Espérance a un grand potentiel offensif mais aussi un potentiel athlétique très important avec beaucoup de puissance. Du coup, on doit bien se concentrer sur le prochain match.

Comment voyez-vous votre mission face à cette redoutable équipe de l’ES Tunis ?
Nous avons une idée bien précise sur notre prochain adversaire, avant même de l’affronter, la semaine prochaine. Malgré la difficulté de notre tâche, nous avons des atouts pour bien négocier le prochain déplacement à Tunis. Ce duel s’annonce très compliqué mais rien n’est perdu d’avance. C’est toujours possible mais ce sera extrêmement difficile. Ce ne sera pas chose aisée mais on sait ce qu’on va faire aussi même si les Tunisiens sont très forts au niveau de tous les compartiments, je le répète. Seulement, ils ont quand même quelques petites failles qu’on doit exploiter. Il faut se montrer efficaces à la moindre opportunité.

La JSK évoluera sans son attaquant titulaire Belgherbi. Cela risque de pénaliser votre équipe, à l’occasion de la seconde journée de la LDC…
On se plaint de l’absence de certains joueurs blessés. Toutefois, il ne faut pas se focaliser sur ce paramètre. C’est ennuyeux que Belgherbi ne soit pas du voyage d’autant plus que notre Kenyan Juma n’est pas là depuis deux mois non plus, et cela fait beaucoup pour nous. Il est vrai que Belgherbi ne pourra pas disputer le prochain match même si sa contracture n’est pas aussi grave et qu’il sera parmi nous dès le retour de l’équipe de Tunis. Mais on ne va pas s’arrêter là, on doit plutôt trouver des solutions de rechange. On aura la possibilité de compenser. En tout cas, notre souhait est de ne pas avoir d’autres blessés et convalescents et j’espère que cela se limite à ce chiffre de deux absents. Nous sommes limités sur le plan effectif mais son remplaçant sera au rendez-vous.

Pour clore, quand Salhi sera-t-il d’attaque ?
Salhi n’est pas avec nous depuis longtemps. C’est plutôt Benbot qui rend d’énormes services à l’équipe. Il faut parler plutôt de Benbot et l’encenser. Personnellement, je suis très fier de sa progression depuis l’été dernier. Il n’a pas cessé de travailler depuis juillet dernier, ce qui lui a permis d’évoluer sur tous les plans. Il a bien bossé sans relâche et mérite ainsi son statut de titulaire. A mon avis, c’est sa progression qu’il faut mentionner.

Chetti «Nous ne sommes pas les favoris»

Bonjour et merci pour votre appel. Croyez-moi, je viens juste de rentrer à la maison. Je suis très fatigué et épuisé à l’issue de notre voyage au Maroc. Je compte me reposer et ne plus bouger afin de récupérer.
Vous avez réussi une excellente performance en déplacement. Voulez-vous revenir sur cette rencontre ?
D’abord, notre mission n’a pas été du tout facile contre une très bonne équipe du Raja. Notre adversaire possède un effectif de qualité. Je dirais que c’est une excellente victoire arrachée en dehors de nos bases. Nous avons très bien entamé la rencontre en pliant le duel en 15 minutes seulement. Nous avons débuté le match en force et sans la moindre hésitation. Nous avons su faire la différence dès l’entame grâce à la qualité de notre groupe. L’EST renferme de talentueux joueurs et chaque élément accomplit convenablement son rôle au sein de l’équipe. Le groupe était hyper concentré sur cette joute.
L’EST accueillera la JSK lors de la prochaine journée. Comment s’annonce ce derby ?
C’est aussi difficile que celui disputé au Maroc. Le match face à la JSK ne ressemblera pas à celui du Raja. Le football n’a jamais été une science exacte et il faut toujours s’attendre à des surprises. Nous allons bien préparer ce match et on fera le maximum pour confirmer notre beau succès face au Raja.
Mais il faut avouer que l’EST est le favori pour soulever le trophée…
Je ne suis pas d’accord. Rien n’est gagné à l’avance, chaque match a ses spécifications. Nous ne sommes pas les favoris. En tout cas, on ne voit pas les choses sous cet angle et on continue à travailler pour améliorer notre rendement et avancer.
Le match est déjà lancé après la victoire des deux équipes. Il y aura certainement de la pression autour de cette confrontation maghrébine, n’est-ce pas ?
C’est un grand derby africain et maghrébin à la fois. Il y aura certainement de l’engagement, mais sans dépasser les limites. Il y aura surtout du spectacle et de l’intensité. J’espère que le fair-play sera au rendez-vous.
Sur un plan personnel, vous allez affronter pour la première fois votre ex-équipe. Votre sentiment ?
J’aime énormément la JSK qui m’a fait un nom et qui m’a permis d’aller découvrir de nouveaux horizons. J’ai vécu des moments inoubliables à Tizi-Ouzou et ce sera un match spécial pour moi. C’est très important d’affronter mon ex-équipe après seulement six mois de mon départ. Sur le plan professionnel, j’ai un contrat avec l’EST à honorer et je me donnerai à fond sur le terrain afin de contribuer à la victoire de mon équipe.
Est-ce que vous parlez avec vos anciens coéquipiers de la JSK ?
Bien évidemment. Parfois, ça m’arrive de discuter avec mes anciennes connaissances à Tizi-Ouzou. Je garde de très bons souvenirs et je n’oublierai pas de sitôt ce club et cette ville accueillante. Justement, vous passez le bonjour au président Mellal.
Avez-vous suivi le match de la JSK contre le Vita Club ?
J’ai regardé la première mi-temps et un peu de la seconde période. Je ne pouvais pas regarder l’intégralité car je devais m’entrainer avec mon équipe. La JSK a réussi l’essentiel et  son entrée en lice. Il y avait un manque de réalisme et la JSK aurait pu gagner sur un score de 2 à 0. Dans l’ensemble, les Kabyles se sont bien débrouillés.
Un mot pour les supporters kabyles qui seront présents en force à Tunis pour soutenir leur formation contre l’EST ?
J’adore les supporters de la JSK et j’en garde une excellente image. Ils sont très attachés et fidèles à leur club. En tout cas, ils seront les bienvenus à Tunis et seront bien accueillis.
 

 

 

 

Publié dans : JSK Velud Chetti

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Qui sera désigné meilleur joueur africain cette année ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4626 07/12/2019

Archive

Année
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir