Ligue 1 & 2

JSK : Saâdou à cœur ouvert avec les supporters : «Je suis bien à la JSK, je ne pars pas»

«Dumas, c’est la discipline, la communication et sa relation avec les joueurs»

Auteur : L. A. mercredi 12 septembre 2018 08:04

Comme prévu, à la veille du match face au PAC, le capitaine de la JSK,  Nabil Saâdou, s’est librement exprimé aux supporters. Sur le canal officiel du club, il est revenu sur plusieurs sujets relatifs à l’actualité du club, l’état d’esprit de ses coéquipiers en ce début de saison, les objectifs tracés ainsi que sur son nouveau statut de capitaine de l’équipe. D’emblée, à la question des fans sur ce qu’il ressent d’être le capitaine, Saâdou a répondu : «Devenir le capitaine d’équipe de la JSK est une immense responsabilité. Je ne m’attendais pas à l’assumer pour ma deuxième année au sein du club. C’est une fierté pour moi et je tâcherai d’honorer la confiance de mes responsables. Etre le capitaine d’équipe d’un aussi prestigieux club n’est pas seulement pour servir de trait d’union entre les responsables et les joueurs ou pour guider mes partenaires sur le terrain, c’est encore plus grand que ça, celui d’être digne de représenter des millions de supporters qui aiment cette équipe à travers tout le territoire national.»

«Si je n’avais pas opté pour le foot, j’aurais exercé le métier de mon père et mes frères, celui de tôlier»
A une autre question, qu’aurait-il fait s’il n’avait pas opté pour le football ? Le capitaine rétorque : «J’ai débuté le football très jeune. J’ai joué à Chéraga puis au MCA avant de rejoindre l’O. Médéa. Le football est ma passion et je veux progresser encore. J’ai rejoint la JSK, un grand club qui me donnera la chance d’aller de l’avant. Si je n’avais pas opté pour le football, j’aurais sans doute pris le métier de mon père et de mes frères, celui de tôlier.»

«L’organisation est  beaucoup mieux, on ne se plaint de rien cette saison»
Arrivé la saison dernière à la JSK, Saâdou a vécu le cauchemar de la relégation. La JSK n’a assuré le maintien parmi l’élite qu’à l’avant-dernière journée du championnat et perdu la finale de Coupe d’Algérie face à l’USMBA. Il reste parmi les rescapés de l’effectif de la saison écoulée, et le président Mellal l’a gardé pour son sérieux et son dévouement dans son travail, raison pour laquelle aussi il a hérité du brassard de capitaine. En lui demandant de donner son avis sur la JSK de cette saison, ce joueur explique : «Par rapport à l’année dernière, cette saison beaucoup de choses ont changé. Il y a une meilleure organisation à tous les niveaux, sincèrement, nous les joueurs, on ne se plaint de rien. On a effectué une préparation digne de ce nom, tout se passe bien pour nous et nos objectifs sont revus à la hausse.»

«Je ne manque de rien à la JSK»
A la question des supporters s’il a l’intention de quitter la JSK au terme de son contrat, ce dernier répond : «Je suis encore sous contrat avec mon club. Croyez-moi que je me sens très à l’aise et je ne manque de rien. Porter le maillot d’un club aussi prestigieux est le rêve de tout joueur et je m’engage à être à la hauteur. Je ne songe pas à quitter, pour l’instant je suis très bien ici.»

«Parler du titre est prématuré, notre objectif : réaliser un meilleur parcours»
Le capitaine refuse de verser dans les promesses, et souligne toutefois que la JSK de cette saison a les moyens de réaliser le meilleur parcours que les années précédentes. Il est, selon lui, prématuré de parler du titre : «Nous avons effectué une bonne préparation estivale. On réalise un bon début de saison, il faut que tout le monde se mobilise derrière nous. Je ne veux rien promettre aux supporters, seulement, ils doivent être rassurés qu’on se donnera à fond pour réaliser le meilleur parcours possible.»

«On a perdu la finale face à l’USMBA sur le terrain»
Quant à la polémique qui a marqué la finale perdue face à l’USMBA, le joueur donne sa version : «Tout ce qui a été dit sur la finale perdue face à l’USMBA n’est que de la pure polémique. Nous les joueurs, on était tous déçus de louper le trophée. Nous étions motivés à le soulever, malheureusement on est passés à côté, on a perdu sur le terrain, il n’y a pas de raison de polémiquer.»

«Zafour a laissé son emprunte, je souhaite connaître le même parcours»
Un peu plus d’une année depuis qu’il a rejoint la JSK, certains fans le comparent déjà à l’ancien capitaine des Jaune et Vert, l’ex-international Brahim Zafour. Saâdou a aimablement émis son avis sur l’ancien joueur de la JSK : «Zafour était un grand joueur qui a laissé son emprunte au sein de la JSK. Je souhaite de tout cœur connaître le même parcours. C’est un ancien joueur que je respecte énormément.»

«Nos fans, notre source de motivation»
Quant à son avis sur les supporters, Saâdou ajoute : «Nos fans sont notre source de motivation. Jouer devant des gradins archicombles nous donne la chair de poule. Je saisis cette occasion pour les appeler à une mobilisation autour de l’effectif qui a besoin du soutien du 12e homme. Je leur demande aussi d’éviter les jets de fumigènes durant la compétition, cela porte préjudice au club et aux résultats de l’équipe.»

«Mon ambition : rejoindre l’EN»
Comme tout joueur ambitieux, le capitaine de la JSK caresse le rêve de porter un jour le maillot de la sélection nationale A. Sur cette question, il a précisé : «C’est un sentiment légitime pour tout joueur algérien de caresser le rêve de porter le maillot de la sélection nationale. C’est mon souhait, et je tâcherai de travailler dur pour mériter ma place en sélection.»

«Dumas, c’est la discipline, la communication et sa relation avec les joueurs»
Invité à décrire en trois mots, le coach en chef Franck Dumas, Nabil Saâdou a dit : «Dumas c’est pour nous la discipline et la rigueur, il communique aussi avec nous et ses relations sont solides avec tout le monde. Nous sommes tous ses joueurs, sur le même pied d’égalité, je pense qu’on a tout pour réussir un bon parcours cette saison.»
 

 

Publié dans : JSK Zafour Dumas Saâdou.

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quel est votre pronostic pour le match des Verts ce dimanche face à la Togo ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4267 17/11/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir