Ligue 1 & 2

JSK : On a tué Ebossé !

Hannachi : «La JSK a perdu un grand joueur» Rial : «Il est mort dans mes bras»

Auteur : L. A. dimanche 24 août 2014 01:16

La bêtise humaine a encore frappé sur nos terrains, mais cette fois, il y a eu mort d’homme, celle d’Albert Ebossé. L’heure est vraiment grave pour notre football, souvent marqué par des agressions à l’encontre de joueurs à travers tous les terrains d’Algérie. On a tous en mémoire l’attaque à l’arme blanche dont a été victime Abdelkader Laïfaoui à Saïda. Dans cette enceinte, le défenseur usmiste a été poignardé à l’aide d’un couteau. Bien avant lui, Badji a été victime d’une agression au stade de l’Unité-Maghrébine de Béjaïa et bien d’autres cas. Hier, le stade du 1er-Novembre s’est paré de ses plus beaux habits pour accueillir une fête du football, un match au sommet entre la JSK et l’USMA. Mais des énergumènes ont décidé de faire de cette fête un enterrement. Alors que partout dans le monde, là où la perte d’un match peut coûter des millions d’euros pour un club, la défaite est acceptée avec fair-play, chez nous, on n’a pas encore atteint ce niveau de culture footballistique. Hier, pour exprimer leur mécontentement suite à la défaite de leur équipe à domicile, une frange de supporters de la JSK ont décidé d’exprimer leur colère en jetant divers projectiles sur le terrain, l’une de ces pierres a été meurtrière. Albert Ebossé, en rejoignant le tunnel qui mène aux vestiaires, a été touché par une pierre à la tête lancée à partir de la tribune par des supporters fous furieux. Il perdait beaucoup de sang et il a été évacué d’urgence à l’hôpital, mais c’était trop tard. Ebossé ne rouvrira plus les yeux et on ne reverra plus son large sourire qu’il affichait tout le temps. Cette tragédie affectera lourdement la formation kabyle quand on connaît le poids de ce joueur dans la vie du groupe kabyle. Ebossé inspirait à ses coéquipiers la joie de vivre, sa disparition constitue une grosse perte sur le plan humain. Celui qui a jeté cette pierre meurtrière s’est rendu coupable d’un meurtre et rien d’autre, parce que quand on jette une pierre, on est conscient qu’elle peut blesser et même tuer, cela ne peut pas être assimilé à un accident.

 

Hannachi : «La JSK a perdu un grand joueur»
Le président de la JS Kabylie, Mohand Chérif Hannachi, était triste, après cette  nouvelle. Il a déclaré à la Radio nationale : «Je suis écœuré, après cette triste nouvelle. Aujourd’hui, la JS Kabylie a perdu un grand joueur et un grand buteur. Tout le monde l’aimait. Dommage pour notre club. Il a fait ses adieux, après avoir marqué un but. Il a reçu une pierre à la tête balancée par des supporters. Je suis très peiné, je ne peux plus parler.»  

 

Rial : «Il est mort dans mes bras»
«Je suis abattu, c’est véritable drame et je ne sais pas si je m’en remettrai. Il est mort dans mes bras le pauvre, je n’arrive toujours pas qu’on vient de le perdre à jamais, c’était un brave homme, que Dieu ait son âme», a déclaré le capitaine de la JSK Ali Rial qui avait accompagné Ebossé à l’hôpital.

Benlamri : «Nos stades sont devenus des cimetières»
«Je ne trouve pas les mots pour exprimer mon chagrin, à part que nos stades ne sont plus sûrs pour pratiquer le football. Pire, ils sont devenus des cimetières avec la mort de Ebossé. Il est impensable qu’un joueur meure à cause d’une défaite. C’est une vraie catastrophe et c’est une honte pour notre pays !»

 

Courbis : «J’ai failli recruter Ebossé à l’USMA»
Joint par RMC, Rolland Courbis, membre de la Dream Team et ancien entraîneur de l’USM Alger, a évoqué Albert Ebossé, l’attaquant camerounais de la JS Kabylie décédé hier, après avoir reçu une pierre à la tête lors du match entre la JSK et l’USMA. «Je le connaissais très bien. Il avait été question qu’on le prenne (à l'USMA, ndlr), explique-t-il. Il nous avait été proposé. Ça ne s’était pas fait parce qu’on avait choisi un autre joueur. Je le connais très bien. C’était un super mec, adorable. C’était un joueur costaud comme pas possible, un Tarzan, un gars généreux, volontaire, athlétique.»

« J’avais reçu un robinet sur le poignet à Tizi Ouzou»
L’actuel entraîneur de Montpellier se souvient d’un voyage très chaud à Tizi Ouzou. «J’avais pris un robinet sur le poignet. Ça fait partie des derbys chauds mais l’USMA en Algérie, c’est un peu le PSG. C’est un club jalousé avec un président milliardaire à la tête d’un club. La JSK, c’est un grand club qui représente la Kabylie, une région très importante. Les matches sont toujours chauds mais pas à ce point. Là, ça a carrément dérapé.»

Slimani : «C’est une terrible nouvelle»
Islam Slimani, l’attaquant de la sélection nationale et du Sporting du Portugal, était abattu, après avoir appris l’information du décès de l’attaquant des Canaris. Il s’est exprimé sur sa page officielle de Facebook : «Je suis très attristé par cette terrible nouvelle. Allah yerrahmou.»

Soudani : «C’est très grave !»
Pour sa part, l’attaquant du Dynamo Zagreb, Hillal Soudani, était lui aussi choqué par la disparition tragique du meilleur buteur de la Ligue 1, la saison dernière. Il a écrit sur sa page Facebook : «C’est très grave, wallah ! Sans commentaire !»

Belkalem : «Je suis détruit et choqué»
L’ex-défenseur central de la JS Kabylie actuellement au Trabzonspor, Essaïd Belkalem, était abattu, après avoir appris cette terrible nouvelle : «Je suis détruit, choqué et triste d’apprendre cette mauvaise et terrible nouvelle. Je suis de tout  cœur avec sa famille et ses amis. Aucun mot ne peut décrire ce qu'ils doivent ressentir.»

 

Les plus hautes sphères de l’Etat réagissent
au décès de l’attaquant kabyle
Le ministre de l’Intérieur ordonne l’ouverture d’une enquête judiciaire
Le décès de l’attaquant kabyle de nationalité camerounaise, Albert Ebossé, n’a pas laissé indifférentes les plus hautes sphères de l’Etat qui ont décidé de réagir pour faire la lumière sur tous les détails concernant ce crime. Ainsi, juste après que l’information se soit propagée, le ministre de l’Intérieur, Tayeb Belaiz, a ordonné l’ouverture immédiate d’une enquête judiciaire. Les services de sécurité de la wilaya de Tizi Ouzou vont ainsi mener une enquête minutieuse pour avoir tous les détails et surtout retrouver les auteurs de ce crime qui ont lancé les projectiles, afin de les présenter à la justice. Le président de la LFP a confirmé cette information hier.

Tombi Sidiki (SG de la FECAFOOT) : «Mon Dieu !»
Hier soir, nous avons joint le secrétaire général de la Fédération camerounaise de football, Tombi Sidiki, pour avoir ses impressions suite au décès de l’attaquant de la JS Kabylie, Albert Ebossé. Grande fut notre surprise, lorsque nous avons constaté qu’il ne savait pas que son compatriote était décédé puisqu’il est déjà suivi par le sélectionneur des Lions indomptables, l’Allemand Volker Finke. Après avoir annoncé la mauvaise nouvelle au SG de la FECAFOOT, nous avons donc récolté ses impressions : «Oh mon Dieu ! Ce n’est pas vrai. Je n’en crois pas mes oreilles. Pour un simple match de football, un joueur perd la vie. C’est vraiment grave. Je suis très triste pour Albert Ebossé et sa famille. Il était sur la liste de Volker Finke. Repose en paix Albert.» Le SG de la FECAFOOT était inconsolable.

Publié dans : rial Ebossé courbis Hannachi.

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Sans Ronaldo, le Real Madrid peut-il remporter un titre cette saison ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4262 12/11/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir