Ligue 1 & 2

JSK : Mellal : «La Commission de la FAF nous a trahi !»

«Jeudi dernier, les membres de la commission ont tous éteint leurs téléphones portables»

Auteur : Lyès Aouiche dimanche 04 mars 2018 08:17

En fin d’après-midi d’hier, et après avoir réuni son conseil d’administration en présence de l’avocat du club et d’autres dirigeants, le président de la JSK, Cherif Mellal, a animé un point de presse pour réagir au communiqué de la FAF publié deux heures plus tôt et où il a été confirmé par cette instance le déroulement du match des quarts de finale face à l’USMB ce mardi au stade du 5-Juillet. Se présentant dans la salle de conférences épaulé par tout le staff administratif, le président Mellal a déclaré d’emblée : «Comme vous le savez tous, cet après-midi, la FAF a publié son communiqué où elle nous informe de la programmation du match de coupe face à l’USMB pour ce mardi au stade du 5-Juillet. Après avoir réuni tout le conseil d’administration et les dirigeants, on a décidé de maintenir notre position qu’on ne jouera pas ce match dans un autre stade que le nôtre. Il est pour nous hors de question de jouer mardi prochain au 5-Juillet et nous demandons à la FAF une contre-expertise pour remesurer la capacité de notre stade, car, pour nous, le chiffre qu’ils ont mentionné dans leur communiqué est faux.»

«Le secrétaire général de la FAF m’a appelé au téléphone pour me demander de choisir un stade où jouer le match»
Le président Mellal, qui attendait comme tout le monde ce communiqué pour jeudi dernier, a déclaré qu’il avait été informé au téléphone par le secrétaire général de la FAF dans la matinée d’hier de la décision de programmer le match pour mardi au stade du 5-Juillet : «Ce matin, le secrétaire général de la FAF m’a appelé au téléphone pour m’informer qu’ils ont pris la décision de programmer le match au 5-Juillet ce mardi. Ce n’est qu’après son appel téléphonique qu’on a reçu le communiqué.»

«Je suis le président et je devais réunir tout le monde avant de trancher»
Interrogé sur la réponse qu’il a réservée au secrétaire général qui l’a appelé au téléphone, le président Mellal rétorque : «Bien évidemment, je n’ai réservé aucune une réponse au secrétaire général de la FAF sur-le-champ. Je l’ai informé que je suis le président mais que je devais réunir tout le monde pour pouvoir trancher. Je ne lui ai à aucun moment fait de proposition de stade car pour moi les choses sont claires, on a le droit de jouer à Tizi.»

«Nous avons demandé à la FAF de reporter le match pour les 21 ou 22 mars prochain»
En parlant de la réaction de la JSK suite au communiqué de la FAF, le conférencier a ajouté  : «Une fois que la FAF a rendu public son communiqué, il était de notre devoir de répondre par écrit. Nous ne sommes pas qu’opposés à l’idée de jouer au 5-Juillet ce mardi, mais on a également fait une série de propositions. On a demandé à la FAF d’envisager le report du match carrément pour les 21 ou le 22 mars prochain.»

«On jouera à Tizi et il est de notre droit de choisir le lieu de domiciliation»
Malgré le communiqué de la FAF qui a tranché le lieu du déroulement du match à savoir le stade du 5-Juillet, Cherif Mellal campe sur sa position qui est celle de la direction : «On ne jouera pas au stade du 5-Juillet. Nous sommes dans le droit de demander de jouer ce match à Tizi et/ou choisir nous-mêmes un autre stade, on ne va pas nous désigner un stade.»

«Le PV de la DJS est celui d’une institution de l’Etat, n’a-t-on pas confiance ?»
Toute cette polémique aurait pu être évitée en milieu de semaine d’autant plus que la DJS avait transmis un PV de levé topographique établi par un expert topographe qui a fait ressortir 21400 places. A ce propos, Mellal s’interroge : «En début de semaine, la DJS, qui est une institution étatique, a chargé un expert topographe affilié au bureau d’étude qui suit les travaux du stade de 50 000 places. Il a confirmé que le stade est d’une capacité de 21 400 places donc homologué pour le match. Pourquoi n’a-t-on pas pris en considération ce PV, n’a-t-on pas confiance en les institutions de notre Etat ?»

 «Les membres de la commission ont pris des dimensions manuellement avec une roulette»
Et pour ce qui est du déplacement de la commission dépêchée par la FAF, mercredi dernier, pour refaire les mesures et dimensions du stade du 1er-Novembre 1954 de Tizi, Mellal a aussi précisé : «Le premier levé topographique a été effectué par un expert topographe engagé par la DJS et il est celui qui suit les travaux du futur stade du 50 000 places. Pour vous dire que c’est du solide et pas n’importe quel bureau d’étude. Ses résultats sont fiables car il a effectué l’opération en usant de moyens techniques modernes, pas comme la commission qui l’a fait avec une petite roulette.»

«La commission a bel et bien trouvé 20 400 places»
Et à la question de savoir quel est le résultat obtenu suite à la deuxième opération du levé topographique effectué par la commission de la FAF, le président Mellal ajoute : «Nous avons accueilli la commission de la FAF les bras ouverts à Tizi. Nous-mêmes avons demandé sa venue pour vérifier le résultat de la DJS. Après leur tournée au stade, ils ont trouvé 20 400 places, je ne vois pas comment ce chiffre a été revu à la baisse.»

«On a été instruits à ne rien dire jusqu’à la publication du communiqué de la FAF, on nous a trahis»
Et d’ajouter : «Quand nous sommes sortis de la réunion avec les membres de la commission dépêchée par la FAF, on nous a demandé de ne rien déclarer officiellement et qu’ils allaient le faire eux-mêmes via un communiqué. On a été assurés qu’ils ont trouvé 20 400 places et qu’on allait recevoir une décision le lendemain, jeudi.»

«Jeudi dernier, les membres de la commission ont tous éteint leurs téléphones portables»
Ce qui a étonné le plus le président Mellal, c’est que jeudi dernier, au moment où il a tout essayé pour joindre les membres de la commission de la FAF pour avoir une réponse officielle, c’est le fait qu’ils étaient injoignables : «Jeudi dernier, nous attendions tous une réponse des membres de la commission de la FAF. On nous a promis un communiqué pour 11 heures mais toutes mes tentatives de les joindre au téléphone sont restées vaines, tous les membres de ladite commission ont curieusement éteint leurs téléphones portables.»

«Si Bakiri n’est pas en mesure de prendre des décisions, il n’a qu’à démissionner»
Par ailleurs, et visiblement frustré par la décision de la commission d’organisation de la Coupe d’Algérie pour ce mardi au stade du 5-Juillet, le président Mellal accuse Bakiri, premier responsable de cette commission, de n’avoir pas le courage et le pouvoir de décision et l’appelle à démissionner : «Si le président de la commission d’organisation de la Coupe d’Algérie n’est pas apte à prendre des décisions ou n’a pas le courage de le faire, il n’a qu’à démissionner.»

«J’ai signé le PV de la commission dépêchée par la FAF mais on ne nous a pas remis une copie»
Revenant un peu en arrière, à la visite d’inspection de la commission de la FAF mercredi dernier au stade du 1er-Novembre-54 de Tizi, le président Mellal affirme avoir signé le PV du levé topographique où il a été mentionné 20 400 places : «Ce qui m’a laissé optimiste encore c’est que même les membres de la commission dépêchée mercredi dernier ont sanctionné leur visite par un procès-verbal que moi-même j’ai signé. Il a été mentionné noir sur blanc que le stade de Tizi est d’une capacité de 20 400 places et  même les représentants de la DJS qui sont des cadres officiels de la wilaya l’ont signé aussi, malheureusement on ne nous a pas remis une copie pour défendre nos droits.»

«Sur l’ancien PV de la capacité du stade on n’a pas pris en compte les deux tribunes fermées, la tribune officielle et l’extension»
A une autre question de savoir pourquoi toutes ces différences de chiffres entre les anciens PV et ceux actualisés récemment, Mellal explique : «C’est vrai que sur les anciens PV il est mentionné un nombre de places réduit par rapport à ceux qui sont aujourd’hui actualisés. La raison est simple, dans les anciens PV on n’a pas pris en considération les deux tribunes fermées suite au décès de l’attaquant Ebossé, la tribune d’honneur mais surtout l’autre partie réalisée suite aux travaux d’extension des gradins.»

«On préparera désormais le match de l’USMH»
Le temps ne joue pas en faveur de la JSK et c’est aussi la raison pour laquelle la direction a demandé carrément le report du match de coupe pour se concentrer sur celui du championnat face à l’USMH : «On a sollicité la FAF pour reporter le match de coupe face à l’USMB. Toute cette affaire n’a pas laissé à la JSK le temps pour se préparer et nous allons désormais nous concentrer sur le match de l’USMH. C’est un autre match important pour la survie du club, il serait préférable de reporter le match de coupe et nous laisser travailler et préparer ce match sereinement.»

«Nous n’avons aucun problème avec nos amis de l’USMB»
Afin que toute cette affaire de domiciliation de ce match face à l’USMB ne porte pas atteinte aux relations très amicales qui lient les deux formations, la JSK, et son adversaire en coupe, l’USMB, le président Mellal rappellera que la JSK n’a aucun problème avec ses amis de l’USMB et qu’il les accueillera avec des fleurs le jour du match : «Pour que les choses soient claires, nous défendons nos droits et qui sont ceux de la JSK, point barre. Nous entretenons d’excellentes relations avec l’USMB et toute sa famille, nous n’avons aucun problème avec eux. Ils seront les bienvenus ainsi que leurs supporters.»

«Les droits de la JSK ne seront pas bafoués»
A la fin de son intervention, le président de la JSK, Cherif Mellal, a appelé les supporters à ne pas écouter les rumeurs et doivent rester vigilants. Il a demandé aux fans de rester mobilisés derrière leur club qui traverse une période très difficile et seul leur présence avec le club l’aidera à sortir de cette situation : «Nos supporters doivent rester mobilisés autour du club. La JSK traverse des périodes difficiles, on a besoin de leur soutien. Je leur dis que nous sommes en train de travailler de jour comme de nuit pour préserver les intérêts de la JSK et nous sommes mobilisés pour la faire sortir de cette situation et de la sauver du cauchemar de la relégation.»

Publié dans : FAF. Cherif Mellal SK

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Classé 6ème, Mohamed Salah aurait-il mérité d'être dans le top 5 du Ballon D'or 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4297 17/12/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir