Ligue 1 & 2

JSK / Medjkane vide son sac : «Compter sur un arrière droit au lieu de m’aligner est un manque de respect envers moi»

«Oui, j’étais victime de la «hogra»»

Auteur : Saïd D. dimanche 18 juin 2017 18:00

Après deux saisons passées à la JSK, le contrat de l’arrière gauche, Mohamed-Lamine Medjkane a pris fin cet été. Ce dernier qui n’a été utilisé que rarement cette saison, a quitté officiellement le club puisqu’il n’a pas été sollicité pour prolonger. Interrogé par nos sons hier, Medjkane, avec un cœur très lourd, a répondu à toutes nos questions. Il a évoqué plusieurs sujets intéressants, notamment sa relation avec le coach Mourad Rahmouni.

Après une saison difficile, le maintien a été enfin assuré. Qu’avez-vous à nous dire là-dessus ?
Tout le monde est content pour le club, pour les supporters. C’est une saison très difficile sur tous les plans mais grâce aux efforts des joueurs, le défi a été relevé. Il faut aussi dire que c’est dommage qu’un club comme la JSK joue le maintien. Cette grande équipe est née pour gagner des titres.
Selon vous, qu’est-ce qu’il faut pour que la JSK retrouve son lustre d’antan ?
C’est un tout, il faut bien étudier le recrutement, faire confiance aux jeunes, assurer une bonne préparation estivale. Il faut que tout soit maîtrisé pour que la JSK retrouve son vrai statut. Personnellement, je suis confiant, l’équipe pourrait dès la saison prochaine dominer de nouveau la Ligue 1 mobilis.
Justement, vous avez parlé des jeunes, ces derniers sont-ils vraiment doués, selon vous ?
Oui, il y a certains qui ont du talent. Il faut leur faire confiance, leur donner la chance de briller et de s’imposer. Il faut les juger à leur juste valeur et surtout ne pas les sous-estimer. Nous avons tous constaté que certains éléments ont réalisé une excellente phase retour. Cela prouve qu’ils ont du potentiel.
Sur le plan personnel, vous avez connu une saison très difficile. Quand les ennuis de Medjkane ont-ils commencé ?
Effectivement, j’ai traversé une saison très difficile. On ne me faisait pas confiance comme ce fut le cas la saison passée. Il y a eu beaucoup de changement au niveau de la barre technique. Donc, j’ai fini par perdre ma place sans une raison valable. On a préféré faire jouer un arrière droit au poste d’arrière gauche et ce, pour que je ne joue pas. Malgré cela, j’ai toujours respecté toutes les décisions.
Considérez-vous cela comme  un manque de respect envers vous ?
Tout à fait, c’est un manque de respect pour moi. Je n’ai rien contre aucun joueur, je le jure, mais j’ai trouvé injuste d’aligner un arrière droit au poste d’arrière gauche alors que j’étais apte à jouer. J’ai prouvé à maintes reprises que je pouvais jouer dans tout le couloir.
Le courant ne passait pas avec le coach Rahmouni. Peut-on connaître la raison ?
Dès le début, on a préféré me faire jouer ailier gauche. Et comme je ne me sentais pas à l’aise, j’ai demandé au coach de me changer de poste. Depuis, je n’ai plus été aligné. Sincèrement, je ne lui en veux pas, il avait une mission bien précise, celle de sauver le club de la relégation. J’ai toujours respecté ses choix même si cela me faisait mal.
Quelle a été votre réaction puisque vous ne faisiez plus partie des 18 durant plusieurs journées avant la fin de la saison ?
Chaque joueur ne souhaite pas se retrouver dans ma place. J’ai vraiment souffert car je suis venu à la JSK pour jouer. Ça me faisait vraiment mal d’être écarté à chaque rencontre. Pourtant, je me donnais à fond à chaque entraînement. Mais je n’ai jamais réclamé, je me taisais pour ne pas déstabiliser l’équipe.
La JSK ne compte pas prolonger votre contrat. Donc  êtes-vous officiellement partant ?
Je suis choqué par la tournure des événements. On ne m’a pas dit au revoir, je n’ai eu aucune discussion avec les responsables. Je voulais au moins qu’ils me remercient pour les deux ans passés au club. On m’a laissé pour mort, comme on dit. J’ai honoré mes deux ans de contrat, j’ai toujours respecté le club ainsi que les supporters. Je ne vous cache pas, j’attendais au moins qu’on m’appelle pour me dire que je ne serais pas maintenu. Ça m’aurait fait plaisir.
Avez-vous reçu des offres ?
Oui, plusieurs clubs de la Ligue 1 mobilis souhaitent s’attacher mes services, notamment les équipes qui n’ont pas d’arrière gauche. Récemment, j’ai été approché par le CRB, le NAHD, le MCO, le DRBT et le CSC. Actuellement, je suis chez moi en France, je profite de mes vacances. Je vais prendre la bonne décision dans quelques jours.
Récemment, nous avons appris que vous avez saisi la CRL pour récupérer votre argent. Est-ce vrai ?
Au début, je ne voulais pas. J’ai toujours respecté les dirigeants et je ne voulais en arriver là. Mais mon manager a insisté pour que je dépose mon recours. Donc, il s’est occupé de tout. Pour vous dire, cela fait huit mois que je n’ai touché aucun centime. Quand même, j’étais seul et j’avais besoin de ressource pour tenir le coup. Je voudrais ajouter quelque chose.
Allez-y…
Si j’ai insisté pour avoir mon argent c’est parce que j’en ai besoin. Je n’ai jamais osé le dire, mais j’ai mon père qui est malade. Il a un cancer, donc j’ai besoin de mon argent pour prendre en charge ses frais médicaux. Il faut que les gens se mettent à ma place, ce n’est pas facile. J’envisage même de me marier l’année prochaine et vous savez que ce n’est pas de tout assumé.
Quel est votre plus beau souvenir à la JSK ?
Le plus beau souvenir reste l’année dernière sous l’ère Kamel Moussa et les six victoires consécutives réalisées en fin de saison. Il y a aussi mon but face à l’USM Blida qui nous a permis de maintenir notre troisième place. Mon plus mauvais souvenir reste cette saison qui a été catastrophique sur tous les plans.

Publié dans : JSK Medjkane

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Cristiano Ronaldo va-t-il quitter le Real Madrid cet été ?

Riyad Mahrez a-t-il raison de vouloir quitter Leicester ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

09:23 | 2016-11-01 La FIFA va aussi élire son meilleur joueur du monde et les fans auront leur mot à dire

La FIFA va aussi élire son meilleur joueur du monde et les fans auront leur mot à dire

Edition PDF

N° 3765 23/06/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir