Ligue 1 & 2

JSK : La JSK «punit» Ekedi

Benabderrahmane : «Un permis de travail sera bientôt délivré à Ekedi»

Auteur : S. D. lundi 05 février 2018 08:01

Il y a quelques semaines, l’attaquant Steve Ekedi et après l’arrivée d’Aït Djoudi, s’était retrouvé relégué sur le banc avant d’être directement renvoyé en équipe espoir avec laquelle il a passé plusieurs semaines. Il n’a aucune fois été retenu dans la liste des 18 jusqu’à l’arrivée de Noureddine Saâdi. Ce dernier qui a constaté que le compartiment offensif ne fonctionnait pas correctement, a décidé de donner une nouvelle chance au Camerounais. Malheureusement, ce dernier n’a pas su la saisir, à leurs yeux, encore une fois il s’est retrouvé pas convoqué. Certes, il a été autorisé à partir au Portugal pour renouveler son visa, mais il ne devait pas tarder. Mais les récentes déclarations accordées au Buteur, ne vont pas passer inaperçues. En effet, le futur président de la JSK décide de le punir en le renvoyant directement en équipe réserve, avec effet immédiat. Pis encore, il risque d’y rester jusqu’à la fin de saison du moment que le staff technique est convaincu que le joueur  ne pourra pas apporter un plus à l’équipe.

Il écopera d’une lourde amende
En plus du fait qu’il soit relégué en équipe réserve, Ekedi écopera d’une lourde amende. Il verra peut-être son salaire baisser de moitié à cause de ses déclarations dans la presse. Selon Mellal, un joueur professionnel n’avait pas à régler son problème à travers la presse. Il pouvait, en effet, en discuter directement avec les dirigeants.

 

Benabderrahmane : «Un permis de travail sera bientôt délivré à Ekedi»

Apparemment, le torchon brûle entre la direction de la JSK et l’attaquant Steve Ekedi. Ce dernier qui n’apprécie pas le fait qu’il soit marginalisé, n’a pas hésité la moindre seconde à saisir la fédération camerounaise pour intervenir et trouver une solution à sa situation. Le joueur estime qu’il n’a pas été payé depuis deux mois et qu’il ne possède pas encore un permis de travail. Il a, en effet, même menacé de saisir la FIFA dans le cas où la JSK ne réglera pas sa situation. D’ailleurs, même le secrétaire général de la Fécafoot a pris attache avec notre rédaction pour clarifier certains détails. Mais dans la matinée d’hier, nous avons eu une discussion avec le directeur général de la JSK, Nassim Benabderrahmane, lequel a décidé de répondre au joueur ainsi qu’à la fédération camerounaise. Selon lui, Ekedi n’a pas été marginalisé et son permis de travail lui sera bientôt délivré : «J’ai été surpris en lisant sur votre journal les propos d’Ekedi lequel estimait qu’il a été marginalisé et qu’il ne possède pas encore son permis de travail. C’est faux ! Tout d’abord, l’entraîneur ne pouvait pas le convoquer alors qu’il avait raté plusieurs séances d’entraînement. Concernant son permis de travail, nous avons déposé un dossier complet et il lui sera délivré très prochainement».

«Il n’est pas en situation irrégulière en Algérie»
Concernant son visa, Nassim Benabderrahmane explique d’Ekedi n’est pas en situation irrégulière en Algérie : «Le joueur n’est pas en situation irrégulière en Algérie. Il a son visa qu’il a récupéré dernièrement. Alors, je ne vois pas pourquoi nous en sommes arrivés là».

«Nous aussi avons saisi la FAF»
Très en colère, Benabderrahmane ajoute : «S’il compte saisir la FIFA alors il n’a qu’à le faire. Je me suis bien renseigné et nous avons fait appel à la FAF pour intervenir. Notre SG devrait contacter la fédération camerounaise pour en savoir davantage sur cette situation. A mon avis, avant que la Fécafoot saisisse la JSK, elle devrait passer d’abord par la FAF».

«Je ne reconnais pas lecourrier qui nous a été envoyé, la Fécafoot n’a pas à nous donner des ordres»
A propos du courrier que nous avons publié, hier, le directeur général de la JSK dira : «Je ne reconnais pas le courrier qui nous a été envoyé, la Fécafoot devait saisir la FAF et non pas le club directement. Je doute fort de son authenticité, il se pourrait qu’il n’ait pas été envoyé directement de la Fécafoot. De plus, on n’a pas à recevoir d’ordre de personne. Ekedi est notre joueur et personne ne peut nous demander de le faire jouer».

«On doit un salaire seulement au joueur, il ne peut même pas saisir la CRL»
Avant de conclure, Benabderrahmane reconnaît que la JSK doit deux salaires seulement à Ekedi, et que ce dernier ne pourra pas encore saisir la CRL : «On ne doit que un salaire à Ekedi, donc il ne peut pas saisir la CRL avant trois mois et un jour. En plus, lorsqu’on lui a versé une mensualité, on lui a promis de lui en donner une autre sans fixer une date précise. Alors, il ne peut pas dire qu’on lui a promis la suite dans 48 heures».

 

Publié dans : Aït Djoudi Mellal Ekedi Noureddine Saâdi.

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quel est votre pronostic pour la finale de la LDC entre le Real Madrid et Liverpool ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4091 21/05/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir