Ligue 1 & 2

JSK : Boultif est depuis hier à Aïn Benian !

«Je ne peux griller une licence et les laisser en difficulté»

Auteur : L.A. lundi 25 décembre 2017 09:29

Depuis hier soir, la JSK s’entraîne avec un effectif au complet. Le seul absent au premier jour du regroupement, en l’occurrence le portier Abderrahmane Boultif, est arrivé dans l’après-midi d’hier à Ain Benian. En effet, le portier Boultif est en fin de contrat avec la JSK et devait rencontrer les responsables du club avant le déplacement à Alger afin de négocier sa prolongation de contrat et pouvoir poursuivre sa mission avec les Canaris. Seulement, avant de signer quoi que ce soit, le natif de Batna a exigé de sa direction des garanties quant à ses arriérés (le club doit au joueur sept mensualités). L’absence de Boultif à Ain Benian a ouvert la voie aux interrogations. Hier après-midi, le joueur a rejoint ses partenaires mettant fin au suspense. Il devra toutefois s’entretenir cette semaine avec le vice-président Zouaoui pour avoir des assurances quant à son argent. Récemment, le directoire a annoncé via un communiqué officiel que les anciens joueurs toucheront leur argent incessamment. Une chose est sûre, Boultif est désormais avec le groupe et prépare normalement le prochain match de coupe d’Algérie face à l’Etoile sportive de Ben Aknoun.

Grand soulagement au sein du directoire
L’absence de Boultif au lieu du stage bloqué samedi soir a inquiété le staff technique et les membres du directoire, surtout que des rumeurs ont circulé à propos de certains clubs qui s’intéressent à Boultif cet hiver. Le départ de Boultif allait mettre les dirigeants kabyles dans une situation difficile car ils seront dans ce cas obligés de recruter un nouveau gardien et du coup griller une licence des trois auxquelles ils ont droit cet hiver. Le retour de Boultif aux entrainements a soulagé d’ailleurs les Kabyles lesquels pourront toujours maintenir leur plan de recrutement pour cet hiver, à savoir un axial, un meneur de jeu et un attaquant de pointe.

 

«Je ne peux griller une licence et les laisser en difficulté»

Vous n’avez pas accompagné votre équipe, samedi matin, à Ain Benian, et votre absence a ouvert la voie à plusieurs interprétations, peut-on avoir votre version ?
Justement, j’ai remarqué que mon absence a fait l’objet de plusieurs interprétations et je saisis l’occasion pour expliquer certaines choses. J’ai eu l’autorisation de mes dirigeants pour retarder de 24h mon arrivée à Aïn Benian afin de pouvoir me déplacer avec ma petite famille à Batna. Puisque j’allais être en stage avec le groupe, j’ai préféré prendre ma famille pour profiter de quelques jours de vacances chez nous à Batna.
Vous êtes en fin de contrat et vous étiez attendus pour le week-end dernier au siège du club pour renouveler, qu’est-ce qui a retardé l’opération ?
Effectivement, je suis en fin de contrat et j’ai donné mon accord de principe pour prolonger. Seulement, j’ai demandé aux dirigeants des garanties concernant mes salaires impayés. Je ne suis pas le genre à poser des problèmes à mon club surtout en cette période difficile. Je suis compréhensif et je veux qu’on le soit à mon égard. Je veux juste être rassuré quant à toucher bientôt mon argent, pas forcément à la fois mais au moins des assurances d’être bientôt régularisé.
Avez-vous rencontré les dirigeants ?
Il y a eu une première rencontre déjà à Tizi et je pense qu’on va encore se revoir cette semaine à Ain Benian. Je vous assure que ce n’est pas une obligation de me payer la totalité de mes arriérés à la fois, je sais que la situation financière du club ne le permet pas. Je veux juste que je sois rassuré et cela me permettra aussi de me concentrer sur mon travail. Pour moi, prolonger le contrat sera une simple formalité et encore, il y a d’autres considérations qui me poussent à prolonger.
Lesquelles ?
Ecoutez, si je pars de la JSK cet hiver cela veut dire que le club sera obligé de recruter un autre gardien de but et, du coup, il sera privé d’une licence pour un joueur de champ. On a droit à trois licences seulement cet hiver et je ne voudrais pas priver le club de recruter des joueurs de champ qui vont nous aider lors de la phase retour. Je suis reconnaissant envers ce club et je ne partirai pas pour le laisser en difficultés, ça serait de l’ingratitude de ma part.
Donc vous confirmez que vous allez prolonger et terminer la saison avec les Canaris…
Exactement, je vais poursuivre l’aventure avec la JSK. La prolongation de mon contrat n’est qu’une question de temps. Je rentre cet après midi à Ain Benian (entretien réalisé hier) pour reprendre et préparer notre prochain match de coupe d’Algérie. C’est un stage qu’on doit impérativement réussir afin de réaliser de meilleures performances au retour.
Vous recevrez l’ES Ben Aknoun en coupe d’Algérie, jeudi prochain, à Tizi, quel est votre avis sur ce match ?
Ecoutez, en coupe d’Algérie, il y a des sensations différentes qu’en championnat. D’abord, il n’y a pas lieu de mesurer la différence de niveau entre les équipes. On respectera tous nos adversaires en coupe et nous allons affronter l’ES Ben Aknoun avec l’objectif de passer au prochain tour. En championnat aussi, nous devons nous ressaisir et repartir sur des bases solides.
On vous sent optimiste au plus haut point…
Oui, je suis optimiste pour la phase retour. Avec un renfort cet hiver, je crois qu’on réalisera un meilleur parcours et là je profite pour appeler nos supporters à s’unir et se mobiliser davantage derrière nous. On fera tout pour renouer avec les résultats positifs et améliorer le classement du club.

 

Publié dans : JSK Boultif Zouaoui.

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Qui du Bayern ou du Real Madrid va se qualifier pour la Finale de la Ligue des Champions ?

Qui de Liverpool ou de l'AS Rome va se qualifier pour la Finale de la Ligue des Champions ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4064 23/04/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir