Ligue 1 & 2

JSK 0 - USB 0 : Jean-Yves Chay : «Je suis solidaire avec Sadmi»

«Je peux témoigner qu’il fait son possible pour régler la situation»

Auteur : L. A. vendredi 27 octobre 2017 22:10

Les deux points perdus par la JS Kabylie hier après-midi au stade du 1er-Novembre 1954 de Tizi Ouzou face à l’US Biskra n’ont pas été du goût des supporters qui ont exprimé leur colère, à la fin de la rencontre. Ils étaient très remontés en insultant le président Sadmi. Ils ont réclamé son départ. Le coach français Jean-Yves Chay a évoqué ces incidents en expliquant que le public doit être patient avec son équipe : «C’est regrettable ce qui s’est passé en fin de match. Le public a le droit de se montrer en colère après un résultat pareil. Toutefois, les supporters doivent faire preuve de patience.»

«Je peux témoigner qu’il fait son possible pour régler la situation»
Le premier responsable de la barre technique nous a déclaré que le président fait de son mieux pour régler la situation. «Je peux témoigner que Sadmi fait de son mieux pour régler la situation», a-t-il déclaré, avant d’ajouter : «Je suis solidaire avec lui. Je pense que les supporters doivent se montrer plus patients avec leur équipe. On leur promet de tout faire pour redresser la situation et défendre à fond les couleurs de l’équipe.»

«Un grand travail nous attend dans les trois compartiments»
C’est un Jean-Yves Chay très déçu qui s’est présenté devant la presse hier soir pour s’exprimer sur le faux pas concédé par son team face à l’US Biskra. Il faut dire que les Kabyles avaient à cœur de se ressaisir après la défaite concédée lors du Clasico contre le Mouloudia d’Alger. Le technicien français a reconnu qu’un grand travail attend son équipe et ce, dans les trois compartiments. «Il est clair qu’un grand travail nous attend et ce, dans les trois compartiments. Il faut tirer les enseignements de ce match face à l’US Biskra afin de corriger nos lacunes, en prévision de nos prochaines échéances. On doit se remettre au travail et voir ce qui n’a pas marché aujourd’hui face à l’US Biskra», a déclaré le premier responsable de la barre technique de la JS Kabylie.

«Non, ce n’est pas l’absence de Benaldjia qui nous a fait perdre deux points face à l’USB»
Absent hier face à l’US Biskra, Benaldjia a laissé un grand vide dans le jeu kabyle. Le joueur en question, comme tout le monde le sait, a raté la rencontre en raison de suspension, après avoir contesté la décision de l’arbitre lors du Clasico face au Mouloudia d’Alger. Mais pour le coach français, la perte de deux points hier face à l’US Biskra ne s’explique pas par l’absence de Benaldjia : «Non, ce n’est pas l’absence de Benaldjia qui nous a fait perdre deux points face à l’USB. Je pense que mes joueurs se sont donnés à fond tout au long du match et avaient à cœur de remporter ce match. Malheureusement, la réussite n’a pas été de notre côté.»

«On a joué un match difficile»
Contrairement à ce que peuvent penser certains, la JS Kabylie a affronté hier une équipe très solide de l’US Biskra. En dépit de ses résultats en dents de scie en championnat, ainsi que le départ de son entraîneur Belatoui après le nul concédé à la maison face au Moloudia d’Oran, l’USB a laissé bonne impression, hier, face à la JS Kabylie. Même s’ils ont subi le jeu durant la majeure partie du match, force est de reconnaître que les Biskris ont fait preuve de beaucoup de volonté et de résistance : «On a joué un match difficile face à l’US Biskra. Je tiens à signaler que l’adversaire nous a créé pas mal de soucis. On pouvait gagner ce match. Malheureusement, cela n’a pas été le cas ce soir.»

«Mon souci est de perfectionner l’équipe»
Alors que son équipe est loin encore de son meilleur niveau, l’entraîneur reconnaît que son seul souci est de perfectionner le jeu son équipe, en prévision de la suite du parcours : «Mon souci est de perfectionner l’équipe. Comme je vous l’ai déjà dit, un grand travail nous attend encore et cela à tous les niveaux. On doit continuer à travailler, afin d’être plus performants à l’avenir. Mon souci est de perfectionner l’équipe et être meilleure à l’avenir.»

«On va essayer de se racheter face à l’ESS»
Le coach estime que ses joueurs avaient bien préparé ce match face à l’US Biskra en dépit de la défaite concédée devant le Doyen : «Malgré la défaite concédée lors du Clasico face au Mouloudia d’Alger, je tiens à préciser que nous avons bien préparé ce match face à l’US Biskra. Mes joueurs avaient envie de décrocher les trois points de cette rencontre. Ils se sont donnés à fond tout au long du match. Mais au final, on n’a pas été récompensés. Le football est ainsi fait. On doit songer à l’avenir et aux prochaines rencontres qui nous attendent en championnat.» Il ajoute : «Maintenant, on doit tourner la page et se focaliser sur notre prochain match face à l’ES Sétif. Nous savons que notre mission sera compliquée chez l’Entente, mais on va essayer d’aller se racheter à Sétif. On va tout faire pour se ressaisir.»
 

 

Publié dans : Abdelhamid Sadmi Jean-Yves Chay JSK-USB

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3910 19/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir