Ligue 1 & 2

JS Kabylie - ES Ben Aknoun, aujourd’hui à 17h : Attention au relâchement !

Vers le retour de Raïah dans le onze

Auteur : S. D. mercredi 27 décembre 2017 22:36

Après plusieurs jours de préparation hivernale, les joueurs de la JSK ont quitté, hier après-midi, l’École supérieure d’hôtellerie où ils ont passé cinq jours pour bien recharger les batteries et aborder la phase retour de la meilleure des manières. Pendant ce mini-stage, l’équipe kabyle a joué un seul match amical, c’était contre le RC Kouba. La défaite de trois buts à un essuyée face aux Algérois n’est pas passée inaperçue puisque personne n’était content du rendement de plusieurs joueurs. Sur le terrain, une seule équipe jouait puisque la JSK s’est contentée de défendre pour éviter l’humiliation. À la fin de la rencontre, l’entraîneur Aït Djoudi a estimé : «Mon équipe n’était pas au top, nous nous sommes entraînés la matinée et avons joué l’après-midi. C’est pour cela que les joueurs avaient les jambes lourdes.» Une déclaration qui signifie que le RCK était largement supérieur et que la JSK n’y pouvait rien. La sonnette d’alarme a été tirée, trois jours seulement avant un match important en Coupe d’Algérie, face à Ben Aknoun. Certes, l’adversaire n’est pas un foudre de guerre mais la JSK ne rassure pas et ce genre de rencontre a souvent été un piège pour les clubs. Donc, les coéquipiers d’Asselah doivent faire très attention car le Petit poucet de la compétition est capable de créer la surprise et de profiter de la mauvaise passe des Canaris pour créer la surprise et se qualifier au prochain tour.  

Aït Djoudi a mis en garde ses joueurs
À la mi-temps du match amical face au RCK, Azzedine Aït Djoudi s’est réuni avec ses joueurs pour les mettre en garde contre le relâchement. Pour lui, un tel rendement face à Ben Aknoun serait fatal pour l’équipe. Malheureusement, le rendement de l’équipe en seconde période a été pire puisque la défense a encaissé deux autres buts. De quoi pousser le coach en chef à revoir ses plans et modifier la tactique qu’il devrait mettre en place cet après-midi. La JSK n’aura pas besoin d’une élimination puisque le parcours en championnat est déjà catastrophique . 

Radouani et Saâdou dans l’axe, Guemroud et Ferhani sur le couloir
Alors qu’aucun défenseur central n’a été engagé pour le moment, l’entraîneur kabyle, qui n’a pas vraiment le choix, devrait reconduire la même charnière alignée face au MCO et qui a été composée de Saâdou – Radouani. Les deux joueurs s’entendent plutôt bien et peuvent relever le défi.  Sur les couloirs, on mentionnera le retour de Ferhani, lequel n’a pas joué contre le MCO lors de la dernière journée de la phase aller. À droite, le jeune Guemroud aura, lui aussi, un grand rôle à jouer. Il doit prouver qu’il mérite une place de titulaire dans cette équipe.

Vers le retour de Raïah dans le onze
Laissé sur le banc face à l’USMA et contre le RCK, en amical, le capitaine de la JSK, Malik Raïah, connaît une période difficile. D’ailleurs, il songerait même à quitter le club cet hiver dans le cas où il ne trouverait pas un arrangement avec son entraîneur. D’ailleurs, Aït Djoudi, et pour le rassurer et lui prouver qu’il aura besoin de lui pour le restant de la saison,  compte l’aligner d’entrée face à Ben Aknoun. Le capitaine retrouvera ainsi son brassard. 
 

Publié dans : Aït Djoudi Guemroud et Ferhani Radouani et Saâdo

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Qui du Bayern ou du Real Madrid va se qualifier pour la Finale de la Ligue des Champions ?

Qui de Liverpool ou de l'AS Rome va se qualifier pour la Finale de la Ligue des Champions ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4062 21/04/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir