Equipe d'Algérie

Hanni : «On demande pardon au peuple, on a honte de notre élimination»

«Il ne faut pas tout imputer au coach, nous sommes les principaux responsables»

Auteur : Moumen Aït Kaci Ali samedi 09 septembre 2017 23:52

C’est un Sofiane Hanni pas encore remis de l’élimination mais toujours aussi réaliste que nous avons pu avoir hier au bout du fil. Malade, fatigué et dégoûté de cette sortie précoce dans ces éliminatoires CM 2018, Hanni a retrouvé un peu de sa lucidité pour nous livrer ses impressions sur cette double défaite concédée contre la Zambie. Comme il a tenu à nous le dire, s’il a accepté ce bref entretien c’est pour s’adresser au peuple algérien et faire des excuses sincères après l’échec. Sofiane évoque aussi les chances d’Anderlecht, ce mardi, en Ligue des champions contre le Bayern Munich. Entretien !
Sofiane, deux défaites inattendues face à une équipe de Zambie que d’aucuns estiment loin d’être du niveau de l’Algérie ?
Je dois d’abord, comme tous mes camarades d’ailleurs, présenter mes excuses les plus sincères au peuple algérien. Après, c’est vrai qu’on donnait cette équipe de Zambie comme un outsider mais là elle a montré qu’elle pouvait créer la surprise. Seulement, je dois aussi dire que nous n’avons pas joué sur notre véritable valeur. C’est même une certitude !
Qu’est-ce qui vous fait dire ça ?
C’était une sortie ratée sur tous les plans mais je crois qu’à présent le mieux c’est de regarder devant et trouver les solutions. Il faut repartir sur de bonnes bases, en tout cas il y a des défaites qui font du bien et on espère fort bien revenir en force, inch’Allah.
Certains imputent la responsabilité à l’entraîneur. Vous êtes d’accord ?
Écoutez, le coach donne des consignes et ce sont les joueurs qui doivent les matérialiser sur le terrain. À partir de là, je dirais que c’est notre responsabilité, il faut dépasser à mon avis ce genre de questions, il y a des gens compétents capables de tirer les bons enseignements de cet échec et repartir sur de bonnes bases. Il ne faut surtout pas sombrer car il y a encore un challenge à relever, celui de se qualifier à la CAN 2019. On a envie de réussir ce pari car il faut dire la vérité, après notre mauvaise entame dans ces éliminatoires CM 2018, notre qualification relevait de l’exploit et cet exploit n’a pas eu lieu.  
Qu’avez-vous ressenti en voyant un public pareil ? Même pratiquement éliminés, les supporteurs sont venus…
Vous savez, c’est pour ce peuple algérien qu’on aime jouer, c’est notre fierté. Franchement, on n’avait pas les mots mais en même temps on avait hâte de leur procurer du plaisir même si ce n’était pas évident après le match de samedi et les résultats du Nigeria qui survole le groupe. On s’est entendus pour tout donner et leur offrir une victoire. Malheureusement, on les a encore déçus. On fera tout à l’avenir pour les combler de joie, il y a d’autres challenges qui vont arriver inch’Allah.
Revenons un peu au succès de ce vendredi contre Lokeren (entretien réalisé hier). Ça vous a permis de vous refaire une petite santé sur le plan personnel…
Écoutez cela n’atténue en rien notre frustration d’avoir déçu nos supporteurs. Mais bon, on est des professionnels, on doit faire la part des choses. Pour revenir à cette victoire, c’était un match très important pour nous, il fallait réagir et gagner après notre début difficile en championnat. C’était important de gagner et de nous remettre dans une dynamique de succès avant le match de Ligue des champions (Bayern Munich, mardi).  
C’était très difficile, vous avez été menés deux buts à un mais on a vu un Hanni à l’aise comme meneur de jeu en seconde mi-temps…
Oui, on s’attendait un petit peu à cette difficulté contre une bonne équipe de Lokeren mais comme je viens de le dire, l’important était de reprendre confiance avant le match de mardi contre le Bayern. C’était un succès obtenu sur le fil où on a marqué le but de la victoire en toute fin de rencontre. Je dois dire qu’on a aussi montré un bon état d’esprit en parvenant à remonter le score et gagner après avoir été menés deux buts à un à la mi-temps. Pour mon rôle  en meneur de jeu, cela me donne la possibilité de bien exploiter mes capacités sur le terrain, après ce n’est pas un problème de positionnement, c’est surtout une manière de jouer et ce vendredi on a été bons dans le collectif.
Quelles sont vos chances contre l’ogre du football allemand, le Bayern Munich ?
On sait qu’on est le petit poucet du groupe où on sera appelé à rencontrer de très grandes équipes avec notamment le Bayern Munich et le Paris Saint-Germain. Pour ce mardi on commencera par Munich et je ne vous cache pas que c’était un rêve d’enfant d’affronter une équipe comme le Bayern sur son terrain. On a à cœur de jouer ce match et tout donner pour réaliser une belle prestation.
On vous laisse le soin de conclure et on vous souhaite bonne chance avec Anderlecht.
Je suis vraiment désolé pour nos supporteurs. On veut leur demander pardon et on sait que ça ne suffit pas mais on leur promet qu’à l’avenir les choses vont s’améliorer, inch’Allah. Vous savez ce que ça veut dire pour un professionnel de jouer une Coupe du monde ! Il faut tourner vite cette page, bien entendu il va falloir tirer les bonnes leçons de cette très mauvaise période que nous traversons mais il faut relever la tête, je dois dire aussi que notre peuple mérite plus et attend de nous une réaction à l’avenir. Franchement, lorsqu’on regarde un public comme celui de Constantine, on a honte de finir sur une défaite, mais que voulez-vous ? On a tout donné mais ce n’était pas suffisant. Encore une fois pardon.

 

 

Publié dans : Hanni

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quel est votre pronostic pour le Clasico français entre l’OM et le PSG ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3882 22/10/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir