Ballon d'OR

Ghoulam, meilleur joueur algérien 2017

Une consécration méritée pour un joueur «hors-norme»

Auteur : Saïd Djoudi, Moumen Ait Kaci mardi 16 janvier 2018 05:57

C’est sans surprise aucune que le défenseur du Napoli, Faouzi Ghoulam, a été élu, hier soir, trophée du meilleur joueur algérien Le Buteur-El Heddaf 2017. Pourtant éloigné des terrains pendant plusieurs semaines, le très technique arrière gauche de l’EN sort d’une année réussie sur tous les plans. Lors d’une soirée qui a été tout simplement grandiose, Ghoulam a reçu ce trophée des mains de la légende du football italien, Paolo Maldini, invité d’honneur de cette 17e édition du trophée du meilleur joueur algérien Le Buteur-El Heddaf. Sept nominés étaient en course pour succéder au dernier lauréat, Riyad Mahrez. Il s’agit de Sofiane Hanni (RCS Anderlecht), El Arbi Hillel Soudani (Dinamo Zagreb), Baghdad Bounedjah (Al Sadd), Faouzi Ghoulam (Naples SCC), Abdelmoumen Djabou (ESS), Yacine Brahimi (FC Porto) et Riyad Mahrez (Leicester City). Finalement, c’est Ghoulam auquel est revenu le trophée.
Il a largement devancé ses concurrents
Le moins que l’on puisse dire est que Faouzi Ghoulam a écrasé la concurrence dans la course au trophée du meilleur joueur algérien Le Buteur-El Heddaf 2017. Le Napolitain a largement devancé ses concurrents, comme le montrent les résultats de cette distinction. Ghoulam a obtenu 225 points, soit 24,75%. C’est Yacine Brahimi qui est arrivé en seconde position avec un total de 173 points (19,03%). Le podium a été complété par Sofiane Hanni (151 points, 16,61%). Au pied du podium, on retrouve Bounedjah (138 points ; 15,18%). Djabou se classe à la 5e place de ce classement (81 points, 8,91%). A la sixième place, on retrouve l’attaquant du Dinamo Zagreb, Soudani (75 points, 8,25% ), tandis que Mahrez, lauréat de la précédente édition, s’est retrouvé à la dernière place de ce classement (66 points, 7,26%).
Une soirée grandiose à l’Opéra d’Alger
Cette cérémonie du trophée du meilleur joueur algérien Le Buteur-El Heddaf 2017 a été une totale réussite et ce, de l’avis de tous les présents. Une soirée grandiose organisée comme à l’accoutumée par Le Buteur-El Heddaf. La légende du football italien, Paolo Maldini, a été l’invitée de marque de cette 17e édition du trophée du meilleur joueur algérien Le Buteur-El Heddaf. Outre l’ancien défenseur du Milan AC et de la sélection italienne, plusieurs personnalités sportives, politiques ainsi que des artistes ont assisté à cette cérémonie. 

-----------------------------------

Ghoulam : «Je suis très heureux d’avoir remporté le Ballon d’Or»
Ghoulam s’est dit très heureux de remporter le Ballon d’Or Le Buteur-El Heddaf 2017 : «Je tiens d’abord à remercier Le Buteur et El Heddaf pour cette récompense. Je suis très heureux d’avoir remporté le Ballon d’Or, surtout que j’ai été en concurrence avec des grands joueurs. Je suis donc très content. Ça me fait plaisir aussi de représenter les défenseurs. Car on a un rôle un peu ingrat par rapport aux attaquants qui marquent les buts. Je suis donc très content. Mais comme je l’ai toujours dit, je préfère que ça ce soit des attaquants qui le gagnent car ça prouve que l’EN a bien marché. Je remercie tout le monde. » 
«Les grandes stars aujourd’hui, c’est les anciennes générations»
Modeste comme il est, Ghoulam a tenu à remercier les anciennes générations pour tout ce qu’il ont fait pour le football national : «Les grandes stars aujourd’hui, c’est les anciennes générations qui ont permis à des joueurs comme nous de pouvoir s’exprimer sous le maillot de l’Algérie. Je tiens donc à remercier tout le monde. Et merci beaucoup pour cette récompense.»
«Une fierté de recevoir le trophée des mains de Maldini»
Ghoulam a également déclaré être honoré de recevoir le trophée des mains de Paolo Maldini : «Bien sûr, moi qui joue au Napoli en Italie, Maldini est une référence à mon poste. C’est aussi une référence en termes de longévité. Il a eu une carrière longue dans un grand club qui est le Milan AC. C’est un honneur pour moi de recevoir le trophée de cette personne. C’est aussi un honneur d’être là avec toutes ces personnalités. Je remercie tout le monde.»
«Si je joue au foot, c’est surtout pour mes parents»
Ghoulam n’a pas oublié non plus ses parents qui l’ont aidé pour arriver là où il est aujourd’hui : «J’ai la chance d’avoir été éduqué par des grandes personnes. Aujourd’hui, j’espère leur faire honneur car c’est la chose qui me tient le plus à cœur. Si je joue au foot, c’est surtout pour eux et pour ma famille aussi.»
Le Buteur honore le père de Faouzi, ammi Lakhdar
Le groupe El Heddaf a également honoré le père de Faouzi Ghoulam, ammi Lakhdar. Un cadeau lui a été remis des mains du ministre de la Jeunesse et des Sports, Ould Ali El-Hadi. Les parents de Ghoulam étaient très contents par la consécration de leur fils hier au trophée du Ballon d’Or Le Buteur-El Heddaf. 

------------------------------------

Faouzi Ghoulam, trophée du meilleur joueur algérien 2017
Une consécration méritée pour un joueur «hors-norme»
Le défenseur international algérien du Napoli, Faouzi Ghoulam, a su gravir tous les échelons et ce ne sont pas les embuches qui ont manqué. Il a su se hisser dans le groupe restreint de joueurs «hors-norme». «Le latéral gauche des Verts mérite amplement le trophée du meilleur joueur algérien Le Buteur-El Heddaf, après une saison 2017 extraordinaire en tout point de vue. Ses prestations, notamment sous le maillot céleste du club de Naples, sont tout simplement incroyables, surtout pour un défenseur latéral. Ce fin technicien sait tout faire ou presque avec un ballon. En plus de ses qualités de défenseur pratiquement infranchissable, il est attiré par le jeu offensif. Il a la capacité de créer le surnombre par ses rushs sur son couloir, il sait aussi être décisif. Hors du terrain, tous ceux qui l'ont côtoyé disent qu’il a de grandes qualités humaines. S'attirer les feux de la rampe dans un championnat aussi impitoyable que le Calcio italien exige des qualités d'un joueur tout simplement «hors- norme».
42 matchs en 2017, 10 passes décisives et 2 buts
Les statistiques de Faouzi Ghoulam, lors de l'année qui vient de s'achever, font tout simplement rêver tout joueur de haut niveau. Il a disputé 42 matchs en 2017, avant de se blesser assez sérieusement à la fin de l'année. Il a été titularisé à 34 reprises avec le Napoli et 8 fois avec l'Equipe nationale. Ghoulam comptabilise 10 passes décisives, ce qui est rarissime pour un défenseur latéral. Il a par ailleurs inscrits 2 buts. L'international algérien a su tirer son épingle du jeu lors des matchs qui ont opposé son équipe aux plus grands d'Europe. Ce fut le cas par exemple face au Real Madrid, pour le compte des huitièmes de finale de la prestigieuse Coupe d'Europe.
La bourde de la CAN «effacée»
Le moins que l'on puisse dire est que l'année 2017 a très mal débuté pour Faouzi Ghoulam et pour l'Equipe nationale. Les Verts quitteront la CAN par la petite porte, s'attirant les critiques les plus acerbes. Ghoulam a été la victime d'un véritable matraquage médiatique. L’on se rappelle son erreur d'appréciation qui a coûté un but contre la Tunisie. Il a su se faire violence et il se rattrapera de fort belle manière avec son club. Il multipliera les prestations de très haut niveau qui rappelleront à ses détracteurs qu'il reste l'un des tout meilleurs à son poste au niveau planétaire.
Les yeux doux du Real, 
du Bayern et d'autres grands d'Europe 
La nouvelle a rassuré les tifosis du Napoli quand ils ont appris que Faouzi Ghoulam avait décidé de poursuivre l'aventure sous le maillot bleu et ciel, après avoir vécu la meilleure saison de sa carrière. La question se reposera très certainement  un jour. Il faut dire que les plus grands clubs d'Europe, à l'image du Real et du Bayern lui ont fait des propositions, quand ils ont décidé d'apporter des changements majeurs dans leurs effectifs respectifs. Les recruteurs des plus grosses cylindrées du Vieux Continent ont suivi de près l'évolution de l'international algérien.  Il faut dire que le profil qu'il affiche sied à tous les championnats majeurs. Il est certain que la cote de Faouzi Ghoulam augmentera davantage, s'il continue sur sa lancée.
Le manager de Ronaldo pour gérer sa carrière
Lors de certains matchs du Calcio, Faouzi Ghoulam fut tout simplement sensationnel, ce qui lui a valu de s'attirer la convoitise des plus grands clubs européens. Lors du mercato estival, ils  étaient très nombreux à s'être clairement manifestés. Impressionnant dans son couloir, Ghoulam s’est imposé comme une valeur sûre du Napoli et du Calcio. Les recruteurs du Barça, de Manchester, du PSG, de l'Athlético Madrid sont venus s'ajouter à ceux du Real et du Bayern, pour s'attacher les services de l’international algérien. Ce dernier suivra à la lettre les conseils de son manager qui est celui de De Gea, de Christiano Ronaldo et d'autres stars européennes. Il s'agit de Jorge Mendez, le manager portugais qui compte dans son écurie les plus grandes stars du foot mondial.
Ghoulam, l'une des plus grandes valeurs du Calcio
Pour garder leur pépite, les dirigeants du Napoli ont tout simplement cassé leur tirelire. C'était au mois de décembre passé. Ils ont accédé à pratiquement toutes les exigences de Ghoulam et ce, pour s'aligner sur les offres mirobolantes qui lui ont été faites. On s'entendra sur un salaire annuel de  3,5 millions d'euros, un montant qui place l'Algérien dans le top 10 des joueurs les mieux payés du Calcio. Il faut dire que la direction de Naples n'est pas en reste. Elle a fixé le montant du transfert de Ghoulam à près de 45 millions d'euros, un montant qui sera très certainement revu à la hausse, dans les mois qui viennent.
Sa valeur marchande a connu une hausse vertigineuse
Au début de l'année 2017, la valeur marchande de Faouzi Ghoulam était d'environ 13 millions d'euros. Grâce à sa prestation, sa cote ne cessera de grimper. Ce sera le cas à quatre reprises, lors de l'année écoulée. Elle passera à 17 millions, puis 25 millions et enfin à 45 millions d'euros vers la fin de l'année, et ce n'est sûrement pas fini.
Une consécration méritée
Faouzi Ghoulam a hérité du trophée du meilleur joueur algérien Le Buteur-El Heddaf. C'est peu dire que cette  consécration était attendue et surtout méritée. C'est une récompense pour un joueur aux énormes qualités techniques et physiques. A cela s'ajoute une gentillesse qui n'a d'égale que sa modestie. Il faut dire que cette année, la lutte entre les nominés était des plus serrées. Les puristes ont plébiscité Faouzi Ghoulam, un choix qui ne suscite aucune contestation. Est-il nécessaire de rappeler que le Napoli est l'un des plus sérieux prétendants au titre de champion d'Italie ? Le club céleste occupe la place de leader, devançant la Juventus d’un point. La «patte» d'un certain Faouzi Ghoulam y est pour beaucoup.
 

 

 

 

Publié dans : ghoulam Bounedjah Mahrez Hanni

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Le Mouloudia d’Alger va-t-il renverser la vapeur au match retour face à l’AS Otôho ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 4002 20/02/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir