Equipe d'Algérie

Gambie - Algérie : Tom Saintfiet : «On n’a ni le talent ni le niveau des Algériens, mais on a le cœur et l’envie pour les battre»

«L’Algérie est le grand favori, mais la pression sera sur votre équipe.»

Auteur : Moumen Ait Kaci Ali jeudi 06 septembre 2018 08:09

Dans cet entretien accordé au Buteur, le sélectionneur belge de la Gambie, Tom Saintfiet, met en garde l’Algérie contre la fougue de ses joueurs, avides de se faire un nom contre ce qu’il qualifie de joueurs d’exception. Saintfiet avance que Belmadi n’a certainement pas trop le temps de réaliser des miracles en quelques séances d’entrainement avec les Verts mais possède bien des acquis comme joueur et comme entraineur à transmettre aux joueurs de l’Equipe nationale algérienne. Entretien !

Tout d’abord, comment se déroule la préparation du match contre l’Algérie prévu samedi ?
Comme votre sélectionneur, j’en suis à  ma première semaine de travail avec la Gambie, je viens juste d’arriver et mon premier le stage commence bien puisque tous les joueurs sont arrivés. Ils arrivent par groupes depuis hier (mardi) en regroupement et là nous sommes au complet. C’est notre premier match. Pour le moment, il y a une bonne ambiance. Malgré les quelques absents, je dirais que les joueurs présents montrent de bonnes ambitions et sont motivés pour ce match. Je suis très content.
L’Algérie traverse une période difficile, avez-vous une idée sur cette équipe blessée depuis des mois maintenant ?
Bien sûr qu’on a une bonne idée sur cette équipe d’Algérie. Je connais bien votre sélection que j’ai analysée au profit de la DTN belge. J’ai beaucoup de respect pour cette grande nation du football. Pour moi, l’Algérie est le meilleur potentiel en Afrique et dans le monde arabe. Les qualités sont là, la technique, l’intelligence de jeu, tout est présent. C’est vrai que les résultats ne sont pas à la hauteur des espérances d’un tel groupe bourré de talents depuis deux ans mais pour moi franchement, ça reste une grande équipe, peut-être bien la plus technique.
Vous avez visionné cette  équipe algérienne ?
Je l’ai vu jouer contre le Cap-Vert. Il faut rappeler que cette équipe a eu beaucoup d’occasions, elle a frappé 5 fois sur le poteau et voudra montrer une bonne envie dans le match alors cela m’emmène à déduire qu’il va falloir bien se méfier de ce grand potentiel offensif algérien, même si pour cette fois ci, je trouve vraiment dommage que Djamel n’ait pas pris beaucoup de locaux car je pense qu’il y a des joueurs qui évoluent dans les championnats africains qui méritent peut- être d’être là. Parfois, les locaux sont d’un moindre niveau technique et tactique mais sur l’envie, ils sont irréprochables. Après s’il en a décidé ainsi, c’est qu’il possède beaucoup de joueurs talentueux dans son groupe.
Vous avez fait appel à 17 joueurs professionnels, cela veut dire que le championant local n’est pas aussi au top…
Pour notre part, j’ai pas mal de joueurs qui évoluent dans les championnats étrangers mais ils ne sont pas du niveau des Algériens. Le problème dans le championnat, c’est que le joueur local manque de rythme. Après, pour moi l’Algérie est le plus grand favori et la pression sera dans le camp algérien car ils seront dans l’obligation de résultat ce samedi contre nous. On respecte l’Algérie mais nous allons tout faire pour réaliser un bon résultat, je le répète, contre une grande équipe algérienne.
Vous avez parlé de l’entraineur Belmadi, du joueur, maintenant on veut savoir quel est votre avis sur l’homme ?
J’ai eu Belmadi comme joueur lorsque j’étais à Al Gharafa en 2003, c’était un grand joueur qui a porté les couleurs de grands clubs comme le Celta Vigo, Marseille ou Manchester City. C’est un homme avec un caractère spécial mais aussi un leader très intelligent comme joueur et après comme entraineur. Ses résultats plaident pour lui, il a gagné plusieurs trophées comme coach. Il peut paraître comme quelqu’un de pas facile mais il est surtout d’une grande personnalité. C’est un grand professionnel, je suis à 100% sûr qu’il va réussir avec l’Algérie car il a une énorme détermination et j’espère qu’il réalisera ce qu’il veut.
Dans un effectif composé de joueurs avec une forte personnalité, vous croyez qu’il est l’homme qu’il faut pour cette situation difficile que traverse l’Algérie ?
Vous savez, j’ai travaillé dans 6 pays en Afrique et je peux dire qu’il est difficile de travailler avec un groupe composé de stars comme l’Algérie. Je dirais que c’est plus facile de faire respecter les règles du jeu lorsqu’on travaille avec un groupe composé uniquement de locaux mais je pense que Belmadi a le charisme qu’il faut pour se faire respecter et faire respecter son travail. C’est un entraineur-manager très moderne qui sait comment gérer un groupe comme l’Algérie où on peut trouver beaucoup de joueurs avec une grosse personnalité. Djamel Belmadi sait ce qu’il veut et je suis sûr qu’il va réussir.
Vous étiez cité proche de prendre une équipe en Algérie, parlez nous un peu de cela ?
Effectivement, j’ai discuté avec deux grands clubs algériens, il y a deux mois. Il s’agit de l’USM Alger et de la JSK. De nature, je suis un entraineur ambitieux, donc travailler en Algérie serait pour moi un très bon défi. J’aime beaucoup le football algérien et travailler dans une grande ligue comme l’Algérie était pour moi un bon challenge. Mais ça n’a pas marché mais ça va être pour une autre fois peut-être.
Vous aimez bien l’Algérie et les Algériens, mais samedi, c’est une autre paire de manches, vous nous préparez quelque chose ?
(Rires) Actuellement, je suis entraineur de la Gambie donc je ferai tout pour qualifier mon équipe à la prochaine CAN. On sait que l’Algérie est intouchable, on va dire qu’on va tout faire pour gagner, car on cherche à mettre fin à une vulnérabilité qui date depuis 5 ans. La Gambie n’a pas gagné un match depuis le succès obtenu contre la Tanzanie en septembre 2013, donc notre objectif est d’essayer au moins d’éviter de perdre chez vous, même si cela relève du miracle. On va tout faire pour gagner. Je ne doute pas une seconde que mes joueurs ont le même objectif que moi.
Vous croyez vraiment à la victoire ?
Je viens de le dire, je suis un entraineur ambitieux et je joue pour tout gagner. Il y a une bonne ambiance et beaucoup de complicité dans mon groupe. On n’a pas trop le temps de préparer un match, alors on mise toujours sur des joueurs  qui aiment jouer pour le pays. Donc on travaille beaucoup le côté mental. Comme vous le voyez, le groupe vit bien, les joueurs sont contents d’être ici. On ne pense plus au match perdu contre le Bénin, nous ne nous pensons qu’à l’Algérie.
Qu’avez-vous à dire à Belmadi, avant de clore cet entretien ?
Je lui dirais alors…. bonne chance pour tes matchs contre le Bénin et le Togo mais contre la Gambie, je ne te le souhaite pas (il rit franchement). Ça va être autre chose (rires). Non, je plaisante, je lui dirai que j’espère qu’il va tout comme nous réussir à rebondir avec l’Algérie et je souhaite aussi qu’on se  qualifiera ensemble à la prochaine CAN.

Publié dans : algerie Belmadi gambie Tom Saintfiet

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Sans Ronaldo, le Real Madrid peut-il remporter un titre cette saison ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4263 13/11/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir