Equipe d'Algérie

Ferhat : «Ce retour, je l’ai attendu durant des années, à moi de montrer ce que je vaux»

Courbis : «Ferhat de retour en sélection, c’est une injustice réparée !» Halilhodzic «Ferhat offre beaucoup de solutions» Mekhazni : «Zinou méritait d’être rappelé il y a bien longtemps»

Auteur : Moumen Aït Kaci Ali dimanche 01 octobre 2017 22:15

Absent de la sélection pour des raisons que tout le monde connaît, Zinedine Ferhat est de retour. Le meilleur joueur de la Ligue 2 française, nous parle du come-back attendu depuis sa dernière prestation avec les Verts contre la Slovénie en amical en 2014, sous l’ère de Vahid Halilhodzic. Emu, Zinou nous explique cette convocation qui vient ouvrir pour lui une nouvelle page dans sa carrière internationale.

Félicitations pour ce retour en Equipe nationale, maintenant c’est fait, une réaction Zinedine ?
Hamdoulillah ! J’ai attendu cela depuis des années.  Après tout ce que j’ai pu réaliser ici en France avec mon club, le travail a fini par payer. C’est d’abord la première impression qui revient dans mon esprit. Je suis très content de cette convocation et j’ai hâte déjà de rejoindre mes camarades en stage à Sidi Moussa. Je suis prêt mentalement, physiquement et techniquement pour apporter le plus qu’Alcaraz attend de moi et aider mon pays.
Depuis votre dernière sélection sous l’ère Halilhodzic, on a senti que vous avez perdu espoir de revenir, parlez-nous de ce retour ?
Ça passe vite, cela remonte à longtemps comme vous le dites, ma mise à l’écart a trop duré, j’espère que mes déboires sont finis et pouvoir maintenant durer le plus longtemps possible en sélection.
Vous avez eu une pensée pour quelqu’un de particulier après avoir reçu votre convocation officielle ?
Je dois d’abord remercier tous les gens qui m’ont aidé dans les moments difficiles. Je ne vous cache pas que je suis passé par des périodes pénibles et je n’ai trouvé que ma famille, mon père, ma mère et mes frères pour surmonter toutes ces difficultés. Aujourd’hui, je suis heureux de pouvoir les rendre fiers de moi. Je dois aussi remercier mon agent Mourad Ibri qui a été toujours là avec moi. J’ai aussi l’obligation de ne pas décevoir les gens qui m’ont fait confiance et surtout ceux qui ont toujours réclamé mon retour en Equipe nationale. A moi de prouver sur le terrain ce que je vaux.
Le discours d’Alcaraz que vous avez rencontré récemment, vous a un peu rassuré même si vous n’avez pas été convoqué pour la Zambie ?
Bien sûr, dès ma première rencontre avec lui et Hakim Meddane à Paris j’ai senti que quelque chose allait changer pour moi. Il m’a remonté le moral et c’est grâce à lui que j’ai réussi ce début de saison.
Comment cela ?
Vous savez lorsqu’un coach vient vous parler et vous annonce qu’il comptait sur vous et qu’il avait tout effacé concernant ma sanction que je ne préfère pas encore évoquer, j’ai senti que la punition était finie pour moi, alors que sincèrement, j’avais mis un trait sur la sélection parce que je croyais qu’on n’allait jamais lever la sanction contre ma personne. Quand un coach vous montre qu’il a besoin de vous, la motivation devient énorme et Hamdoulillah grâce à ce discours du coach Alcaraz j’ai réussi un départ canon en Ligue 2 française.  J’espère que je ne le décevrai pas.
Beaucoup ne le savent pas, mais vous étiez bien dans les plans du sélectionneur Halilhodzic, rappelez-nous un peu cela ?
C’est vrai, j’avais fait deux stages si mes souvenirs sont bons avec Halilhodzic que je salue au passage. Il m’avait même fait jouer dans un match amical contre la Slovénie à Tchaker. Je cois avoir pris part à 30 minutes dans ce match. Après, c’est vrai que la concurrence était dure, et maintenant mon retour est plus facile. J’ai envie de prouver que je suis bien capable d’apporter un plus dans cette équipe.
Vous allez retrouver des anciennes connaissances, notamment des joueurs de l’académie de la FAF et coéquipiers de l’USMA, un mot par rapport à cela ?
Je suis très content de retrouver mes anciens camarades en Equipe nationale espoirs, et de l’USM Alger. Je pense à Salhi, Derfelou, Meziane que je n’ai pas revu depuis 2015 au Sénégal où nous avons réussi à nous qualifier aux JO-2016. J’espère qu’on passera un bon stage à Sidi Moussa.
Un dernier mot ?
Je remercie tous les gens qui m’ont encouragé à travailler pour arriver où je suis maintenant. Je suis passé par des périodes difficiles, et leur soutien m’a vraiment aidé à m’en sortir. Je pense aux supporteurs de l’USM Alger, sans oublier les gens de Bordj Ménaiel. J’espère que mon retour en sélection portera bonheur à l’Equipe nationale.  
-------------------------------------------------

 Ce que pensent ses ex-coach

Courbis : «Ferhat de retour en sélection, c’est une injustice réparée !»
Pour son ancien coach à l’USM Alger, Roland Courbis, le milieu de terrain polyvalent du Havre AC, Zinedine Ferhat, est sur une progression constante. Il affirme que son retour en Equipe nationale est une forme de justice pour un joueur qui était déjà considéré comme un élément d’avenir à l’époque du coach Vahid Halilhodzic. Coach Courbis nous parle aussi du match retour qui attend les Rouge et Noir à Casablanca, le 20 octobre prochain.

Coach sans vouloir être long avec vous, votre ancien poulain à l’USM Alger, Zinedine Ferhat est de retour en sélection, une réaction ?
Je trouve que c’est tout à fait logique et mérité. D’autant plus que je le suis du côté du Havre où il est, après une période d’adaptation, en train d’exploser totalement. Là il arrive en maturité et je pense que c’est une très bonne idée du sélectionneur national de l’avoir sélectionné    .
Vous l’avez eu comme joueur, Halilhodzic estime qu’il est aussi bon au milieu et comme arrière droit, où vous le voyez-vous le plus jouer ?
Oui, je suis d’accord avec Vahid, Ferhat est un grand compétiteur, il peut jouer couloir droit, dans une position un peu plus haut et aussi plus bas. Je veux dire comme arrière latéral. De par ses qualités, ce joueur est un garçon qui peut très bien équilibrer la défense algérienne. Je garde aussi un bon souvenir de Zinedine…
Ah oui, lequel coach ?
C’était lors de la finale de la Coupe d’Algérie face au Mouloudia d’Alger. Ce jour-là, j’avais déploré quelques absences et j’ai dû l’aligner comme arrière droit. Un choix qui s’est avéré surprenant pour le Mouloudia, ils ne s’attendaient pas à voir Ferhat comme arrière latéral droit, donc vous allez encore découvrir en ce joueur d’autres qualités plus intéressantes en défense.   
L’USM Alger s’est contenté d’un nul contre le WAC, croyez-vous à la qualification de votre ancienne équipe à Casablanca ?
Oui, l’USMA a le potentiel de revenir avec la qualification. Je pense qu’un résultat de zéro partout ne condamne pas l’équipe. Je me rappelle une fois nous avons fait un zéro à zéro à la maison et nous sommes allés chercher la qualification à l’extérieur, pourquoi pas cette fois-ci à Casablanca. A mon avis à nul partout à domicile n’est pas un bon résultat, mais il n’est pas non plus mauvais, il suffit de marquer un but et le WAC peut se retrouver en grosses difficultés.
Un conseil aux Usmiste avant ce match retour, est-ce qu’il faut attaquer ou se contenter d’attendre ?
Non, il faut penser à aligner une équipe bien équilibrée, solide derrière et  surtout   opportuniste. Je veux dire qu’il va falloir se montrer dangereux et efficaces à la moindre occasion.
-------------------------------------------------

Halilhodzic : «Ferhat offre beaucoup de solutions»
L’ancien driver national Vahid Halilhodzic, était le premier sélectionneur à avoir lancé dans le bain le jeune prodige usmiste, Zinedine Ferhat. Dans un bref échange avec lui concernant les qualités techniques du milieu de terrain du Havre AC, Halilhodzic n’avait pas tari d’éloges sur l’ancien international algérien qu’il avait même mis dans sa liste élargie pour la dernière Coupe du monde jouée au Brésil en 2014 : «Ferhat est un joueur intéressant, c’est une bonne solution à droite, il offre beaucoup de solution. C’est un joueur d’avenir», nous avait à l’époque déclaré Halilhodzic à son sujet.

-------------------------------------------------

Mekhazni : «Zinou méritait d’être rappelé il y a bien longtemps»

L’ancien driver de l’USM Alger et du Mouloudia, Mohamed Mekhazni, aura été aussi pour beaucoup dans la réussite du jeune international algérien Zinedine Ferhat. C’est lui qui est allé le chercher à l’USMA, il y a quelques années avant de peser de tout son poids pour l’imposer au sein de l’effectif senior des Rouge et Noir. Mekhazni nous dira de ce retour de Zinou en sélection : «Je crois que Ferhat a progressé sur tous les plans. Mentalement, physiquement et aussi tactiquement, depuis qu’il est venu à l’USMA. Après il est passé professionnel et là il a bien amélioré son niveau, notamment en matière de rythme et de compétitivité. Son retour en sélection a trop tardé, je crois qu’il méritait d’être là depuis bien longtemps. J’espère pour lui qu’il va durer en Equipe nationale parce qu’il le mérite bien.»
«Lorsque j’avais ramené Chafaï au Mouloudia, certains m’ont critiqué…»
Concernant les deux autres éléments qu’il a eus sous sa coupe, aujourd’hui convoqués en Equipe première, à savoir Chafaï et Derfelou, Mekhazni nous expliquera : «Je suis aussi content pour Derfelou et Chafaï. Lorsque j’avais ramené Farouk au Mouloudia, certains m’avaient critiqué, arguant qu’il n’avait pas le niveau, et là regardez où il est. Il va s’imposer comme un élément incontournable en sélection. Il a talent pour y parvenir, inch’Allah.»

 

Publié dans : en Vahid Halilhodzic Zinedine Ferhat

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3932 11/12/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir