Coupe d'Algérie

FCB Frenda-MC Alger, aujourd’hui à 14h45 : Le Mouloudia ne laissera aucune chance à Frenda

Karaoui : « La coupe ne connaît pas de grande et petite équipe » Derrardja : « Battre Frenda pour aborder l’USMBA avec un moral au beau fixe »

Auteur : T.Che jeudi 15 décembre 2016 21:00

Conforté après le match nul obtenu contre l’OM qui fait suite à deux victoires en championnat contre le RCR et le MOB, les Algérois sont actuellement dans une spirale positive. C’est donc avec sérénité et confiance que les partenaires de Chaouchi aborderont le match de cet après-midi comptant pour les 16es de finale de la Coupe d’Algérie. Après Arzew, c’est la modeste formation de FCB Frenda qui se dresse sur le chemin des détenteurs du trophée. Actuellement 7e au classement de la Ligue interrégions Centre- Ouest, Frenda aura certainement à cœur de créer la grosse sensation du week-end en s’offrant le scalp du leader de la L1. Tout un monde sépare les deux formations et pourtant Kamel Mouassa se méfie beaucoup de cet adversaire qui n’aura rien à perdre. L’expérience du coach et des joueurs incitent à la méfiance car souvent les clubs qui partent avec les faveurs des pronostics se font rattraper par la réalité du terrain. Et pour cause, bien des équipes données gagnantes sont tombées de leur piédestal face à des adversaires d’un calibre très modeste. C’est aussi cela le charme de Dame coupe réputée très capricieuse. D’où l’importance d’aborder ce type de rencontre avec un état d’esprit irréprochable pour rapidement marquer son territoire. Et même si les Chnaoua sont convaincus que ce 16e de finale va être qu’une simple formalité pour leur équipe, Kamel Mouassa, lui, n’a cessé de mettre en garde ses troupes contre cet optimisme béat qui pourrait envahir ses troupes. Après avoir remporté la coupe lors de l’édition précédente face au Nasria, l’opération séduction doit se poursuivre pour les Algérois dans cette épreuve, qui lui a souvent réussi, avec cette obligation de s’imposer en mettant la manière car personne n’a envie de replonger dans les doutes et les incertitudes. Et puis qu’on le veuille ou pas la rencontre de cet après-midi pourrait servir de tremplin pour parfaitement préparer le match de championnat contre l’USMBA qui se profile à l’horizon avec le titre de champion d’automne en ligne de mire. Et même si le MCA reste sur une série exceptionnelle de huit victoires de rang en coupe, il suffirait d’un grain de sable pour enrayer la machine qui commence à trouver son rythme de croisière. Et même si le Mouloudia a connu des fortunes diverses dans l’épreuve populaire, les Vert et Rouge ont rarement chuté prématurément. L’élimination contre la modeste équipe d’El Ouenza (Interrégions Ouest) le 21 février 2008 restera l’un des faits marquants dans l’histoire du club. Double détenteur du trophée avec deux coupes à chaque fois face à l’USMA en 2006 et 2007, le Mouloudia avait le chemin tout tracé pour réussir la passe de trois, ce qui aurait été unique dans les annales du football national. Mais ce rêve se transformera en cauchemar lorsque le MCA de Fayçal Badji allait se faire sortir en 16es de finale par El Ouenza aux tirs au but au stade Benabdelmalek. Mais depuis ce revers historique, le MCA n’a plus perdu contre à un club amateur, soit une invincibilité de huit ans qui doit se poursuivre. Pas question que Frenda mette fin à cette belle série.

Treize ans après, le Doyen retrouve le stade Kaid-Ahmed de Tiaret 
En 2003, le Mouloudia s’est rendu au stade Kaid-Ahmed de Tiaret pour disputer une rencontre capitale face à l’IRB Sougeur. Vainquer lors de cette affiche devant près de 20 000 Chnaoua qui avait fait le voyage, le Doyen avait alors validé son accession en première division. Treize ans après, il va retrouver cette enceinte avec toujours la même volonté de se montrer souverain dans l’Ouest du pays. Il faut aussi dire que cette virée du côté de Tiaret ressemble à celle de la saison dernière lorsque les partenaires d’Aouedj avaient affronté Ghrib au stade de l’Unité-Africaine de Mascara. Une rencontre remportée sur le score de 2 à 0 grâce à Gourmi et Mokdad. 
 
Il faut éviter de revivre le scénario d’Arzew 
Lors du tour précédent, le Mouloudia recevait à huis clos l’OMA au stade Omar-Hamadi. Bien que supérieurs à leurs adversaires à tous les niveaux, les Algérois se sont mis seuls dans la difficulté en se faisant rejoindre au tableau d’affichage à dix minutes du terme. Heureusement que Seguer puis Chérif El Ouazzani ont inscrit deux autres buts pour éviter les prolongations. Fort de cette expérience, les hommes de Mouassa doivent mettre une grosse intensité en début de match pour faire rapidement la différence. 

Les défaites contre Hydra, Azzaba et l’IBKEK dans les mémoires collectives
 Même si le Mouloudia s’est forgé une réputation de spécialiste de l’épreuve puisqu’il totalise huit coupes, le vieux club algérois a toutefois vécu des fortunes diverses. En 1995, le Doyen avait l’occasion d’aller loin en coupe, mais son chemin sera barré en quarts de finale au stade du 20-Août par le HAC de Azzi et Benaissi. Le score vierge avait sanctionné les débats avant que la série des tirs au but ne tourne en faveur de Hydra. Lors de l’édition suivante, soit en 1996, le Doyen devait laver l’affront mais une nouvelle déception allait ruiner les espoirs des Algérois. Cette frustration a pour nom Jil Azzaba qui allait s’imposer sur la plus petite des marges. La saison 1997-1998 sera aussi marquée par un autre revers du vieux club algérois. Le MCA alors drivait par Mohamed Henkouche a connu une nouvelle fois les caprices de Dame coupe en se faisant sortir dès le premier tour par la modeste équipe de l’IBKEK aux tirs au but après que la rencontre s’est soldée sur un score de zéro partout. 

 

Derrardja : « Battre Frenda pour aborder l’USMBA avec un moral au beau fixe »
« Je suis prêt pour le match de coupe. Il faut aborder ce match avec le plus grand sérieux pour éviter toute mauvaise surprise surtout face aux équipes des divisions inférieures. A nous de faire le nécessaire car la qualification ne doit pas nous échapper afin d’aborder le match de l’USMBA avec un moral au beau fixe. » 
 
Karaoui : « La coupe ne connaît pas de grande et petite équipe »
« Il faut qu’on soit très vigilants car on sait que la Coupe d’Algérie ne connaît ni grande ni petite équipe. En ce qui me concerne, je suis d’attaque si bien évidemment le coach fait appel à mes services. »

Azzi : « On jouera Frenda comme si c’était une équipe professionnelle »
« On sait que ce deuxième tour est loin d’être une simple formalité pour nous. C’est aussi pour cela qu’on doit affronter Frenda comme si c’était une équipe professionnelle. Le Mouloudia a des traditions en coupe. A nous de perpétuer cette coutume. » 

Bouguèche : « Pas question qu’on sous-estime notre adversaire »
« On sait qu’on va affronter une équipe qui voudra créer la sensation du week-end. A nous de se montrer vigilants pour éviter de se faire piéger. En partant de ce postula, il est hors de question qu’on sous- estime cette équipe de Frenda. » 

Aouedj : « On rêve tous d’un doublé »
« On prend ce match avec la plus grande concentration. On n’a pas envie que notre aventure s’arrête là. On veut se battre pour aller le plus loin possible que ce soit en championnat ou en coup car on rêve tous d’un doublé. » 
 T.Che 

Publié dans : mca karaoui Azzi Derrardja Bouguèche.

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous qu’il faut laisser du temps à Lucas Alcaraz à la tête de la barre technique de l’EN ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3878 18/10/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir