Ligue 1 & 2

ESS : Réunion d’urgence Hammar-Madoui

Fellahi démissionne

Auteur : Akram F. lundi 13 novembre 2017 20:58

On espérait que l’équipe rebondira à Blida après l’échec concédé à domicile contre la JSK, mais la machine est restée grippée. Un autre match nul qui n’a pas arrangé les choses pour l’Entente qui vient de rater deux autres points après ceux perdus quelques jours auparavant au 8-Mai-45. Du coup, l’équipe n’avance plus et laisse filer le leader qui compte désormais sept unités d’avance sur l’ESS. Le titre hivernal devient de plus en plus difficile à atteindre, mais les responsables du club ont pensé à limiter les dégâts dans le cas où leur équipe ne décrocherait pas ce titre qui reste, tout compte fait, honorifique. Il y avait urgence en effet car les résultats ne sont plus encourageants et sont en deçà des espérances. On rappelle encore une fois qu’on avait tablé sur dix points en quatre matchs, mais en deux rencontres seulement, l’Entente en a laissé filer quatre. Même si elle gagne les deux prochains matchs, respectivement contre l’USMA et le PAC, le compte n’y sera pas. C’est pour cette raison que le président Hassan Hammar s’est réuni hier avec son entraîneur Kheïreddine Madoui pour examiner de nouveau la situation et voir ce qui n’a pas marché. Les deux hommes se sont penchés sur tous les plans et ont conclu que la situation n’est pas dramatique, mais qu’il va falloir réagir le plus vite possible. On a fait une nouvelle fois les comptes et on s’est mis d’accord sur une barre de trente points qu’il faut atteindre à la fin de la phase aller.

Objectif, 13 points des 5 prochains matchs
Pour ce faire, un simple calcul nous permet de savoir que l’objectif est de ramasser 13 points au minimum lors des 5 matchs qui restent à disputer avant la trêve hivernale. Cela voudrait doit que l’ESS ne doit perdre aucun match et qu’elle en gagne en même temps quatre au moins. Sachant que le calendrier de l’ESS jusqu’à la fin de la phase aller lui réserve l’USMA en match retard de la huitième journée, le Paradou AC et DRBT, les trois matchs au 8-Mai-45, en plus de deux déplacements, à Bel-Abbès pour affronter l’USMBA puis à Alger pour rencontrer le NAHD. Si l’on comprend bien, l’ESS se doit de gagner les trois matchs à domicile qui ne sont pas négociables, un autre en déplacement et sans perdre le second. En plus clair, l’équipe de Madoui doit battre l’USMA, le PAC et le DRBT à Sétif et aller gagner à Bel-Abbès ou à Alger contre le NAHD, soit quatre points au minimum de ces deux déplacements. Une mission très difficile et un grand défi à relever. Mais c’est ce qu’il faut faire si l’Entente ne veut pas perdre plus de terrain par rapport au leader et si elle veut rester collée au peloton de tête.

Le président rencontrera ses joueurs aujourd’hui
Aussi, nous avons appris que le président de l’ESS a décidé de rencontrer les joueurs aujourd’hui à l’occasion de la séance de la reprise où il compte les réunir et leur demander des explications suite au match nul contre l’USMB alors qu’il avait réuni toutes les conditions nécessaires pour un meilleur résultat.
-------------------

Fellahi démissionne

Farès Fellahi, le manager de l’ESS, vient de démissionner de son poste sans préavis. Il a surpris tout le monde en remettant la puce téléphonique du club et de faire savoir qu’il est partant. On ne connait pas vraiment les raisons de cette décision, pour le moins surprenante, mais on croit savoir qu’elle a un lien avec la présence de Boulahdjillet à Blida à l’occasion du match face à l’USMB. Certaines indiscrétions laissent entendre que ce dernier se rapproche de plus en plus de l’équipe senior, alors qu’il est l’entraîneur des juniors et cela n’aurait pas plu à Fellahi. C’est ce qu’on dit, mais l’intéressé n’a pas voulu donner des explications.
«Je suis démissionnaire et je garde pour moi les raisons de ma démission»
Nous nous sommes approchés de Farès Fellahi afin de connaître les raisons de sa démission, mais l’intéressé n’a pas voulu nous en dire plus. « Je suis démissionnaire de mon poste d’une manière définitive. En ce qui concerne les raisons de ma démission, je préfère les garder pour moi, je ne veux pas en parler », nous a-t-il déclaré.
Hammar : «Nous allons examiner cette situation plus tard»
Nous avons eu par la suite une discussion à ce sujet avec le président de l’ESS qui dit qu’il n’en sait pas plus que nous. « Pour le moment, je n’ai reçu aucune démission officielle de Fellahi. Je sais qu’il a remis la puce de son téléphone, sans plus. Je ne connais pas les raisons de cette démission et je ne vois de rapport avec Boulahdjillet qui est allé voir le match à Blida. Je ne vois en quoi sa présence puisse déranger ou influer sur le résultat du match. Nous allons examiner cette situation plus tard », fait-il savoir.
 

 

Publié dans : ess Fares Fellahi Hammar-Madoui

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3913 22/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir