Afrique

ESS - Real Bangui, aujourd’hui à 18h00 : L’Entente veut renouer avec ses traditions

Benchikha confiant.

Auteur : Akram F. dimanche 11 février 2018 08:13

L’Entente de Sétif renouera ce soir avec la compétition africaine en recevant, pour ce premier tour préliminaire des éliminatoires de la Ligue des champions africaine, l’Olympique Real Bangui sur le terrain du stade 8-Mai-45 dont les gradins seront quasi vides en raison de la sanction dont a écopé l’ESS suite aux incidents qui ont émaillé sa dernière sortie africaine contre le Mamelodie Sundowns en 2016. Les Sétifiens ont purgé une année de suspension et il leur reste à purger deux matchs à huis clos, sans oublier qu’ils ont été disqualifiés de l’édition de 2016. C’est donc sans le soutien de leur public que les camarades d’Akram Djahnit entameront cette nouvelle aventure, avec l’espoir, comme d’habitude, de pouvoir aller très loin dans cette compétition. Mais comme on le sait, l’équipe de Benchikha passe par une période très difficile avec une crise de résultats qui dure depuis le mois de décembre. Il faut rappeler en effet que l’ESS n’a pas gagné en championnat depuis six journées. Une très mauvaise série qui a été ponctuée de plus par une élimination en Coupe d’Algérie. Entre-temps, le club de Aïn Fouara a changé d’entraineur après le départ de Madoui en faisant appel à Abdelhak Benchikha, mais ce dernier, en dirigeant cinq matchs à la barre technique de l’Entente, n’a pas encore réussi à provoquer le déclic. Ce déclic, il va aller le chercher toutefois ce soir en compétition africaine, un match qui coïncide avec le retour de l’équipe dans son antre après deux déplacements de suite en championnat et un autre en Coupe d’Algérie. Le coach sétifien n’a guère été découragé par cette longue série de mauvais résultats et croit encore en son équipe et en ses capacités de revenir au-devant de la scène. Pour lui, ainsi que pour les joueurs, ce match est l’occasion pour renouer avec la victoire et reprendre confiance en soi, sachant que l’ESS recevra tout de suite après le CRB au 8-Mai-45 en présence de son cher public qui pourrait venir en nombre pour annoncer le retour de l’Aigle noir.
Un adversaire inconnu au bataillon
Voilà les conditions dans lesquelles l’ES Sétif va aborder le match de ce soir face à une équipe qui n’a pas de traditions dans cette compétition et qui est presque inconnue au bataillon. Le staff technique de l’ESS ne connait pas cette équipe et ne connait pas sa façon de jouer. La seule information qu’on possède de cette formation, c’est qu’elle vient de jouer trois matchs amicaux dans un tournoi organisé spécialement à Bangui pour préparer son déplacement à Sétif. Il faut savoir en effet que le championnat en République centrafricaine n’a pas encore débuté et c’est la raison pour laquelle ce tournoi fut organisé sur ordre de la Fédération centrafricaine. En plus clair, le Real Bangui est en manque de compétition, il a très peu de matchs dans les jambes et cela peut profiter à l’ESS qui, malgré ses difficultés en championnat, doit faire nettement la différence avant le match retour à Bangui. Il est nécessaire en effet d’assurer la qualification ici à Sétif pour éviter toutes mauvaises surprises au match retour, en pensant à ne pas encaisser à domicile, ce qui est très important.
Benchikha confiant
Il est à noter aussi que la préparation de ce match n’a pas été comme le souhaitait Benchikha avec des séances d’entraînement plus ou moins perturbées à cause des absences d’éléments souffrants de différents bobos. Ce n’est que jeudi que le staff technique a pu disposer de l’ensemble de son effectif, mais il reste tout de même un peu réduit en raison des blessures de Bakir et de Iboud et de la non-qualification des nouvelles recrues Aouedj et Banouh. Malgré cela, Benchikha, comme à ses habitudes, ne s’en plaint pas. Il dit que son équipe est prête pour ce premier rendez-vous africain.

Publié dans : ess Benchikha Real Bangui

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Classé 6ème, Mohamed Salah aurait-il mérité d'être dans le top 5 du Ballon D'or 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 2492 12/12/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir