Ligue 1 & 2

ESS : A la veille de la réception du CRB : Suprématie sétifienne au 8-Mai-45 depuis 2012

Bouguelmouna «II faut faire attention au CRB»

Auteur : Khalil L. dimanche 09 septembre 2018 08:11

Avant de renouer avec la compétition africaine et la réception du WA Casablanca, l’Entente de Sétif doit d’abord redresser la situation en championnat en recevant demain sur le terrain du 8-Mai-45 le CR Belouizdad, pour le compte de la cinquième journée de la Ligue 1 mobilis. Si la rencontre s’annonce difficile et compliquée par rapport à plusieurs paramètres, l’adversaire du jour semble néanmoins réussir aux Sétifiens depuis quelques années, particulièrement à Sétif où le Chabab n’a pu glaner le moindre point depuis 2012. La dernière fois où les Belouizdadis avaient réussi à damer le pion aux Sétifiens dans leur fief, c’était lors de la saison 2011/2012, à l’occasion de la 23e journée sur le score de deux buts à zéro. Depuis, c’est une suprématie incontestable de l’Entente à domicile face au Chabab, avec huit victoires, dont six en championnat.
Six victoires de suite en championnat
A partir de la saison 2012/2013, les Sétifiens n’ont fait aucun cadeau au CRB. Cette année-là, ils l’ont emporté par la plus petite des marges (1,0), suite à une réalisation de Djahnit et c’est sur le même score que s’est achevée le match de la saison d’après, suite à un but signé Boukria. C’est également le même résultat qui a scellé le sort de la rencontre de la saison 2014/2015 sur un but inscrit par Benyettou, et colle comme si c’était le tarif maison à chaque fois que le CRB vienne à Sétif, c’est toujours avec un but à zéro que l’ESS avait remporté le match de la saison 2015-2016 avec un but signé Baouz. Le score a légèrement évolué lors de la saison 2016/2017 avec trois buts marqués dans le match et une victoire de l’Entente par 2 buts à 1 suite à deux réalisations de Nadji et Bakir et ça sera aussi le même score sur lequel s’était terminée la rencontre de la saison dernière et les buteurs sétifiens avaient pour noms Haddouch et Benayad.
Deux en Coupe d’Algérie
En plus de ces six matchs, les deux équipes s’étaient affrontées à deux reprises ces six dernières années en Coupe d’Algérie et le tirage au sort avait gâté les Sétifiens qui ont accueilli les Belouizdadis chez eux, au 8-Mai-45, après avoir été tirés les premiers. La première fois c’était en 2013 et ce sont les Ententistes qui se sont qualifiés avec une victoire de deux buts à un et la seconde fois c’était en 2016 et c’est encore l’Entente qui a décroché la qualification sur le même score de deux buts à un.
Les Belouizdadis ont toujours été des adversaires redoutables pour l’Entente
Il y a eu certes huit victoires de suite à Sétif depuis 2012, mais force est de constater que cela n’a jamais été facile pour l’Entente comme en témoignent les différents scores qui étaient étriqués et qui n’ont pas dépassé un but d’écart. Quatre fois 1 à 0, et quatre fois 2 à 1, ce qui montre que le CRB, même s’il n’a récolté le moindre point à Sétif depuis 2012, a  toujours été un adversaire redoutable pour les Sétifiens auxquels ils posaient d’énormes problèmes. Ça va être sans doute le cas demain à l’occasion de ce nouveau rendez-vous entre les deux formations, d’autant que les gars de Laâqiba sont à la recherche d’un bon résultat en dehors de leurs bases pour gagner en confiance et remettre de l’ordre dans la maison suite à des problèmes interminables depuis l’intersaison.
Une victoire pour se redresser et bien préparer le WAC
Les Sétifiens doivent donc faire très attention et le match du Paradou AC n’est pas si loin que ça pour leur faire rappeler qu’ils ne sont jamais à l’abri d’une mauvaise surprise. Leur objectif est de perpétuer la tradition à domicile face au Chabab en confirmant leur domination, mais aussi redresser la barre en championnat suite au dernier faux pas enregistré à domicile face au PAC et qui a fait coûter à l’équipe la première place du championnat. Mais ce match revêt en plus une importance particulière, c’est qu’il va précéder celui des quarts de finale de la Ligue des champions africaine et l’on peut comprendre donc, pourquoi les camarades de Djahnit doivent l’emporter demain. Psychologiquement, une victoire va les mettre dans de meilleures conditions pour bien préparer leur rendez-vous africain.
 

Bouguelmouna «II faut faire attention au CRB»

Le buteur de l’ESS parle ici du match de demain contre le Chabab et revient sur le parcours de son équipe.

Vous venez de bénéficier de deux jours de repos, vous en aviez besoin, non ?
Evidemment, car on était très fatigués et cela s’est ressenti dans notre dernier match contre le PAC. Nous avons enchaîné beaucoup de matchs depuis le début de la saison, que ce soit en Ligue des champions, en Coupe arabe ou en championnat, avec beaucoup de déplacements aussi, et cela a fini par nous fatiguer. Ainsi, ce repos nous a fait beaucoup de bien.

Vous renouerez directement avec le championnat et ce match qui vous attend demain contre le CRB. Un commentaire ?
C’est un match qui ne sera certainement pas facile pour nous, car en dépit des problèmes que vit le CRB, ça reste une grande équipe avec son histoire et son palmarès. Pour revenir au dernier match contre le Paradou, il est vrai que nous avons souffert physiquement, mais il y a eu des erreurs qu’on avait commises et qu’on devrait retenir pour ne pas les refaire une nouvelle fois face au CRB. Je pense que tout le groupe est conscient de cela et il ne faut pas oublier que nous avons un entraîneur qui est en mesure de mettre en place la stratégie qu’il faut pour gagner ce match.

Vous recevrez juste après le Widad de Casablanca en quart de finale de la Ligue des champions. Vous y pensez déjà ?
Bien sûr que oui, même si la priorité du moment est donnée au match du CRB. Cette équipe du WAC n’est pas à présenter, elle avait fait sensation au cours de la dernière édition en remportant le titre et les informations en notre possession laissent entendre qu’elle est toujours aussi forte que la saison passée. Mais nous, on s’appelle l’ESS et ils doivent certainement pas être satisfaits en tombant sur nous. Et nous allons tout faire pour décrocher la qualification, car nous avons beaucoup souffert pour arriver à ce stade de la compétition et on ne compte pas s’arrêter aux portes de la demi-finale. Nous avons nos chances et nous allons les jouer à fond.

Sur le plan personnel, vous êtes devenu le buteur de l’équipe. Qu’en dites-vous ?
Je suis content d’avoir réussi mes débuts avec l’Entente, car c’est une grande équipe qui a besoin d’attaquants efficaces qui doivent faire la différence. Les supporters de l’ESS sont également très exigeants et j’essaie de faire de mon mieux pour les satisfaire. J’espère que je serai plus efficace à l’avenir, mais il ne faut pas oublier que c’est toujours la victoire qui compte et que le nom du buteur importe peu.

Après dix matchs, comment évaluez-vous le parcours de l’Entente ?
C’est un parcours positif, nous avons bien débuté la saison en nous relançant dans la course pour la phase des poules de la Ligue des champions et se qualifiant au quart de finale, tout en passant le premier tour de la Coupe arabe. Nous avons fait également un bon parcours en championnat malgré deux faux pas. Nous espérons maintenant qu’on continuera sur cette dynamique jusqu’à atteindre nos objectifs et gagner des titres. Nous avons beaucoup souffert depuis le début de la préparation, certains joueurs n’ont pas eu de vacances et on tient à ce que ces sacrifices soient récompensés.
 

 

Publié dans : ess Bouguelmouna

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quel est votre pronostic pour le match des Verts ce dimanche face à la Togo ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4270 20/11/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir