Ligue 1 & 2

ESS 3 - CRB 2 : L’Entente revient de loin

Taoussi : «C’est la meilleure façon de préparer le WAC»

Auteur : Akram F. mardi 11 septembre 2018 08:04

Stade : 8-Mai-45 (Sétif)
Affluence : moyenne
Arbitres : Bouzerar, Rahmouni, Yahi
Avertissements : Si Mohamed (8’), Tarikat (42’), Djarrar (59’), Haied (79’) (CRB), Radouani (80’) (ESS)
Buts : Lakroum (9’), Bouguelmouna (83’ et 90’+5 sp) (ESS) ; Bournane (27’), Bakir (csc 43’) (CRB).

ESS : Boultif, Radouani, Ferhani, Bedrane, Rebiai, Sidhoum (Bouguelmouna 68’), Draoui, Djahnit, Djabou, Bakir (Ghacha 51’), Lakroum (Laouafi 79’)
Entraineur : Taoussi

CRB : Si Mohamed Cédric, Keddad, Bechou, Soumalia, Chatal (Benouadah 81’), Djarrar, Selmi, Bournane (Balegh 74’), Boulekhoua, Tarikat, Bendourrouya
Entraineur : Cherif El Ouazzani

On jouait la dernière minute du temps additionnel lorsque Bouguelmouna, désormais le buteur maison, reçoit une balle de la tête de Radouani, il la reprend d’un geste acrobatique à l’entrée de la surface en faisant mouche. Il venait d’offrir trois précieux points inespérés à son équipe qui a souffert le martyre, avant de venir à bout de cette équipe du Chabab qui était à deux doigts de réaliser l’exploit. L’Entente revient de loin, mais une nouvelle fois, elle s’est montrée fragile à domicile. Avant d’en arriver là, on était rentré directement dans le vif du sujet au coup d’envoi, avec une équipe sétifienne entreprenante dès les premières minutes de jeu. C’est Lakroum qui va se mettre en évidence en ce début de match, avec une première tentative suite à une frapper que Si Mohamed va repousser difficilement, avant de revenir à la charge à la huitième minute en profitant d’une balle qui avait ricoché sur le dos de Keddad. Il se fait faucher par Cédric et l’arbitre n’hésite pas à désigner le point de penalty. Lakroum se fait justice lui-même et ouvre la marque pour son équipe (9’). Le jeu s’est calmé un peu, mais s’est animé de nouveau à partir de la 25’ lorsqu’un tir de Djabou frôle le poteau. Tout de suite après, le Chabab réagit sur un corner de Chatal, repris et dévié de la tête par Keddad, avant que Bechou ne sollicite Boultif d’un tir puissant que le gardien sétifien parvient à repousser (26’). Ce n’était que partie remise, puisqu’une minute plus tard, et sur un contre rapide, les Belouizdadis vont niveler la marque. Bechou tente la frappe en dehors de la surface, Boultif repousse, mais la balle revient dans les pieds de Bournane qui l’a mis facilement au fond des filets (27’). Les Sétifiens réagissent deux minutes plus tard avec une reprise de la tête de Rebiai que Cédric sauvera sur la ligne (29’), puis un peu plus tard sur un corner de Djahnit que Draoui reprendra en voyant sa balle renvoyée par la transversale sur Bedrane qui tente à son tour un coup de ciseaux mais il rate le cadre (38’). On assistera alors à une grosse bourde de la défense de l’Entente. Djahnit récupère une balle de contre du Chabab, il la remet à Bakir qui la donne à son tour à son gardien, sauf que celui-ci, occupé par diriger ses coéquipiers, n’a rien vu venir et le ballon est allé tranquillement mourir au fond des filets (43’).

Bouguelmouna, le sauveur
A la reprise du jeu, les Sétifiens vont jouer le tout pour le tout en exerçant un pressing continu sur leur vis-à-vis. Radouani rate un but tout fait à la 69’ suite à une déviation de Bouguelmouna en envoyant sa balle dans les décors. Les tentatives vont se poursuivre sans que l’Entente ne parvienne à inquiéter Si Mohamed, puis vint la 83’ qui a vu Djabou pénétrer dans la surface et servir Ferhani qui s’est fait faucher par un défenseur adverse. L’arbitre désigne une nouvelle fois le point de penalty, et cette fois-ci, c’est Bouguelmouna qui s’en charge pour remettre les deux équipes à égalité, avant de faire exploser le 8-Mai-45 dans l’ultime minute du temps additionnel.

------------------

Taoussi : «C’est la meilleure façon de préparer le WAC»
C’est un entraineur très satisfait qui s’est présenté devant les journaliste. Invité à donner ses premières impressions concernant cette victoire face à son ancienne équipe, le technicien marocain a lâché :
«C’est une victoire très importante qui intervient avant un rendez-vous très important qu’est ce quart de finale de la Coupe d’Afrique. Je pense qu’on ne pouvait pas espérer mieux pour préparer le match du WAC. Il faut donc féliciter les joueurs qui ont fait preuve de beaucoup de détermination et de courage.»

«Mes craintes se sont confirmées»
Interrogé sur la première mi-temps manquée de son équipe, Rachid Taoussi a expliqué : «Vous savez, avant un rendez-vous important, les joueurs perdent toujours leur concentration. En effet, je savais que mes joueurs avaient la tête dans cette rencontre du WAC. Il fallait donc les secouer et les mobiliser pendant la mi-temps pour les pousser à aller chercher ce succès. Dieu merci, il y a eu une bonne réaction de mes joueurs qui ont fini par décrocher ce précieux succès.»

«Les changements ont porté leurs fruits»
Pour terminer, le premier responsable du staff technique de l’ESS a aussi salué les belles rentrées des remplaçants lors de cette rencontre. «Les changements opérés ont porté leurs fruits.  On était quelque peu en difficulté en deuxième période mais les joueurs qui sont rentrés ont apporté le plus qu’on attendait d’eux. Ils ont su emmener le danger là où il fallait et créer le décalage au milieu d’une défense du CRB bien regroupée. Il faut continuer à travailler et essayer d’enchainer les bons résultats aussi bien en championnat qu’en Coupe d’Afrique», a-t-il conclu.

 

 

Publié dans : Djabou Bouguelmouna Taoussi

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que le carton rouge contre Ronaldo en Ligue des Champions face à Valence soit mérité ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4209 19/09/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir