Ligue 1 & 2

ESS 1 - CSC 0 : Le leader en perte de vitesse

Benchikha : «C’est la victoire du cœur et on jouera pour une place au podium»

Auteur : A. F. samedi 03 mars 2018 08:40

Stade : 8-Mai-45 – Sétif
Affluence : nombreuse
Arbitres : Bouzerar, Rahmoune et Yahia
Buts : Haddouche (33’) ESS
Avertissements : Ait Ouameur (78’) ESS, Bencherifa (47’), Khadir (80’) CSC


ESS : Zeghba, Ziti (Aouedj 73’), Nessakh, Oubambou, Bedrane, Rebie, Sidhoum, Ait Ouameur, Haddouche (Saâd 88’), Djahnit, Benayad (Amokrane 90’+3’)
Entraineur : Benchikha


CSC : Rahmani, Khadir, Bencherifa, Benayada, Zalani, Zerara, Lamri, Kebbal (Dehar 61’), Belkheir (Bezzaz 80’), Abid, Aichi
Entraineur : Amrani

Le Clasico de l’Est du pays entre l’ESS et le CSC a tenu toutes ses promesses et les deux équipes ont eu un rendement de qualité,  étalant toute leur classe devant un stade plein à craquer qui n’a pas pu contenir les milliers de supporters qui se sont déplacés à Sétif pour suivre ces chauds débats. Au final, le dernier mot est revenu à l’ESS qui empoche les trois points et qui se rapproche davantage du trio de tête. Quant au CSC, les choses s’annoncent difficiles pour s’offrir le titre surtout après la victoire de l’USMA à Biskra et en attendant le match entre le MCA et le MCO.
Le poteau sauve Zeghba d’un but tout fait
Le premier quart d’heure de la partie a été équilibré entre les deux teams et aucune équipe n’est parvenue à se procurer vraiment des occasions nettes à scorer, mis à part quelques tentatives de part et d’autre, mais sans danger pour les deux gardiens Rahmani (CSC) et Zeghba (ESS). La première nette action de la partie est survenue à la 28’ sur ce bolide de Sid Ali Lamri, l'ex-Sétifien. Mais le poteau renvoie le cuir et sauve le keeper, Zeghba, et l’ESS d’un but tout fait, au grand dam des Sanafir entassés dans les tribunes.
Haddouche donne l’avantage à l’ESS
La menace des poulains d’Abdelkader Amrani a secoué les camarades de Hamza Ait Ouameur qui se ruent en attaque et reprennent les choses en main. Leurs efforts ont été récompensés par l’ouverture du score à la 33’, par l’entremise de Haddouche Zakaria, suite à une erreur de marquage dans l’axe central de la défense du CSC. Le reste du premier half n’a rien changé au score qui reste 1 à 0 en faveur des gars d’Ain Fouara.
Abid a failli égaliser
Après la pause, les protégés de Abdelkader Amrani reviennent sur le terrain avec la nette ambition de remettre les pendules à l’heure. Sur un coup franc bien botté à la 49’ par Toufik Zerara, le centre avant du CSC, Mohamed Amine Abid, surgit et d’une tête, mais le ballon passe légèrement à côté du cadre,  ratant l’égalisation. Les camarades de Belkheir ont essayé de se procurer d’autres occasions de but, mais l’arrière-garde de l’ESS, bien en place, a annihilé les tentatives de Abid et compagnie, surtout celle procurée à la 67’, où le défenseur, Obambou,  dégage en catastrophe en corner.
Tir puissant de Lamri, Zeghba s’interpose difficilement
Continuant dans leur domination, les capés d’Abdelkader Amrani se procurent une occasion en or à dix minutes de la fin de la rencontre, par l’ex-Sétifien, Sid Ali Lamri. Sur un tir puissant des 30 mètres du milieu de terrain constantinois, n’était ce plongeon du keeper, Zeghba, qui s’interpose avec brio et prive le CSC d’un but tout fait, il aurait pu  remettre les pendules à l’heure.
Zeghba, toujours lui, sauve l’ESS d’une égalisation certaine
Dans le temps additionnel, les Constantinois ratent une occasion en or à la 90’+3’, suite à cette belle parade du gardien de but, Zeghba, qui, d’une belle claquette, dévie le ballon en corner au grand bonheur des supporters sétifiens. Et c'est sur ce petit avantage d’un but à zéro en faveur de l’ESS que s’achève ce Clasico de l’Est du pays. Le CSC n’arrive plus à enchaîner avec les bons résultats durant cette deuxième moitié de la saison. La course au titre est bel et bien relancée et les gars d’Ain Fouara reviennent à la charge et ne perdent pas espoir de terminer sur le podium, puisqu’ils totalisent 33 points. Quant aux poulains d’Abdelkader Amrani ces derniers doivent se racheter dans les plus brefs délais pour éviter une mauvaise fin de saison.
--------------------------------


Benchikha : «C’est la victoire du cœur et on jouera pour une place au podium»
L’entraîneur de l’ES Sétif se dit content de la victoire réalisée face au leader le CS Constantine et reste confiant quant aux capacités de son groupe de jouer pour une place sur le podium. Il déclare ce qui suit à la fin du match : « On a joué avec un effectif amoindri, mais mes joueurs ont joué avec du cœur et cette victoire est amplement méritée. On a vécu des moments difficiles, mais le plus important, c’est la victoire. Ziti et Haddouch ont continué difficilement la rencontre, malgré leurs blessures. Mais ils ont tenu le coup. On négociera le reste du parcours match par match et on jouera pour une place sur le podium. »

 

Publié dans : Abdelhak Benchikha ESS - CSC 

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Classé 6ème, Mohamed Salah aurait-il mérité d'être dans le top 5 du Ballon D'or 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4293 13/12/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir