Coupe d'Algérie

ESA 2 - USB 2, USB aux tirs au but (5 à 4) : Azeffoun avec les honneurs !

Kaced : «Nous avons gagné l’estime de ce public»

Auteur : B. Ferhati samedi 19 décembre 2015 22:30

Stade : Aït-Amar-Djaffar  (Azeffoun)
Affluence : nombreuse
Arbitres : Choul, Bazine, Mogar
Avertissements : Aït Aïder,  Khettal, Tiouartit (ESA) ;  Aloui, Abdi (USB)
Expulsion : Bouchekrit  (97’)
Buts : Amerkane (2’ sp), Si Ali (97’ sp) (ESA) ; Louz (18’ et  91’ sp) (USB)

ESA : Bezzi, Sehili (Morsli), Slimi (Kehane), Dob, Aït Aïder, Amerkane, Tiouartit,  Khettal, Lamini, Si Ali, Baour
 Entraîneurs : Kaced et Aït Ramdane

US Biskra : Aloui, Bouledieb, Allati, Taïbi, Abdelli (Abdi), Bouchekrit, Louz, Djoghma, Seghier, Hani (Bakhtadji), Ferhi (Merazka)
Entraîneur : Boukezoula

 

Conscients du challenge qui les attendait, les Ententistes d’Azeffoun ont joué un match d’hommes ce samedi face à l’US Biskra pour le compte des 32es de finale de la Coupe d’Algérie. L’entrain et la volonté dont ils ont fait preuve durant les 90’ de la partie n’ont pas finalement payé. Au terme de la rencontre, Dame Coupe a tourné le dos aux littoraux d’Azeffoun,  pourtant, ce n’est pas faute d’avoir essayé puisque les Ententistes se sont donnés à fond et ont même dominé les débats au point de voir les Biskris chercher uniquement les penalties, notamment dans les prolongations.
La physionomie du match n’a pas dérogé à la règle caractérisant les matches de coupe. Sur les quatre buts marqués, trois l‘ont été sur penalties, ce qui dénote du jeu et de l’enjeu qui a prévalu le long des 90’.  On jouait la première minute quand la défense Biskrie commit l’irréparable sur Khettal qui s’infiltrait sur le côté gauche des bois gardés par Aloui.  L’arbitre désigne le point de penalty, une sentence exécutée par Amerkane qui signait ainsi le premier but.  On pensait que tout allait pour le mieux pour les  locaux, mais sans doute du fait d'avoir reculé un peu, les gars de Biskra ont intensifié leurs raids créant des occasions d’égaliser sans y parvenir jusqu’à la 18’ où Louz profitant d’un cafouillage à l’intérieur de la surface de réparation égalisa d’un tir puissant.
Ce n’est qu’à partir de ce moment que les locaux ont pris le taureau par les cornes en décidant de prendre le jeu à leur compte, ce qui leur a valu de se créer des occasions très dangereuses. On recensera les deux tirs de Lamini et de Baour à la 20’ et la 25’ ou encore lorsque ce dernier remet sur ce même Lamini une balle millimétrée et qui tire, mais un défenseur la dévia de justesse et ce, à la 35’. Cet état de fait resta inchangé jusqu’à la fin de la première mi-temps.
En seconde période, l’enjeu a pris le dessus sur le jeu, comme si le round d’observation qui devait être en première période a été relégué au début de la deuxième période. Notons tout de même un léger ascendant où Ivahryens inquiétèrent Aloui à la 57’ par un tir des 25 mètres signé Slimi, l’obligeant à le dévier en corner. Amerkane aussi, 10’ plus tard obligea ce même gardien à boxer des deux mains le ballon pour éviter une deuxième réalisation des locaux.  Signalons la faute commise sur Kehane à la fin du temps réglementaire par le dernier défenseur biskri, longtemps contestée par les locaux car l’arbitre n’a signalé ni un penalty encore moins l’expulsion du fautif.  Tout le monde savait alors qu’on se dirigeait vers les prolongations, chose faite quelques secondes après cette action.
A l’entame des prolongations, une balle anodine toucha la main de Khettal à l’intérieur des 18 mètres, l’arbitre désigne le point de penalty. Louz tire et inscrit son deuxième but. Les Ententistes n’ont pas pour autant abdiqué puisque ils multiplièrent les actions. On jouait la 97’, sur un tir de Baour, Bouchekrit s’interpose en déviant le ballon de sa main, d’ailleurs il sera expulsé sur le champ car les bois étaient vides et Si Ali rétablit la marque.
Lors de la seconde partie des prolongations, les littoraux d’Azeffoun ont carrément dominé les débats se créant des occasions de scorer et souvent sauvées in extremis par la défense biskrie. Longtemps, le public local avait cru à un éventuel troisième but, il n’en fut rien. Finalement, les tirs au but ont choisi les visiteurs au grand dam de la galerie locale qui a longtemps applaudi les siens à la fin de la rencontre sans doute pour les remercier de leur prestation, et à ne pas en douter, celle-ci était au dessus de la moyenne.
 

Kaced : «Nous avons gagné l’estime de ce public»
«Nous sommes déçus mais nous avons gagné l’estime de ce public. J’espère que nous allons le rendre heureux dans les  prochains jours.  Nous avions en face une équipe qui a une maturité et qui joue bien au ballon. Nous la félicitons.»

Aït Ramdane : «C’est frustrant de perdre aux penalties»
«Dommage pour ce nombreux public, nous aurions aimé le rendre plus heureux. C’est un match de coupe qui s’est joué sur des détails. C’est frustrant de perdre aux penalties, mais félicitations aux Biskris.»

Boukezoula : «On a été plus volontaires»
«C’est un match de coupe et en pareil cas la volonté prime. Je pense que nous avons été plus volontaires. On est heureux de cette qualification.»

Saou Brahim : «La chance était avec nous»
«Nous remercions les gars d’Azeffoun pour leur accueil, je pense que nous avons eu plus de chance, sans plus.»

Publié dans : Dob Aït Aïder Amerkane Tiouartit Bouchekrit Louz Djoghma.

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3911 20/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir