Coupe d'Algérie

ES Setif 2 – SCM Oran 0 : L’Entente passe, mais…

Bouchar : « On savait que ça allait être difficile »

Auteur : Akram F. vendredi 25 novembre 2016 22:18

Sans surprise, l’Entente de Sétif a décroché hier son ticket pour les 16es de finale de la coupe d’Algérie en battant l’équipe de Medioni Oran par deux buts à zéro. Mais contrairement à ce que l’on attendait, c’était loin d’être une partie de plaisir. Les Sétifiens ont été vraiment mis en difficulté avant de pouvoir réagir en seconde période sur deux balles arrêtées, faut-il le souligner au passage. Les troupes de Amrani, en effet, ont tenté de débloquer la situation dès les premières minutes pour ne pas se compliquer la tâche après, comme en atteste cette reprise de la tête de Boulemdaïs sur un centre de Ziti, que le gardien oranais a déviée remarquablement en corner (1’). Juste après, sur une perte de balle dans la défense oranaise, Boulemdaïs en profite pour solliciter Touati à hauteur des 18 mètres, mais encore une fois, le portier de Medioni parvient à repousser le ballon (3’), avant d’intervenir une troisième fois en l’espace de quatre minutes pour sauver une balle de but des pieds d’Amokrane qui a manqué d’inspiration suite à une jolie passe en profondeur de Boulemdaïs (4’). L’Entente avait une autre opportunité au quart d’heure de jeu suite à un coup franc d’Amada mais sa balle est passée légèrement au-dessus. Curieusement, le jeu baisse d’intensité et se concentre beaucoup plus au milieu de terrain où l’équipe de Medioni, après avoir été en alerte en début de match, s’est ressaisie un peu en essayant même de surprendre son hôte à la 37’ sur une frappe que Khedaïria a interceptée sans grande difficulté. Et c’est sur le score de zéro à zéro, surprenant faut-il le dire, que l’arbitre Dafri a renvoyé les deux équipes aux vestiaires. La deuxième période allait être totalement différente de la première. C’est, en effet, une équipe sétifienne métamorphosée, plus entreprenante et plus déterminée qui fera sa réapparition sur le terrain et on ne tardera pas d’ailleurs à assister à l’ouverture du score par l’intermédiaire de Bouchar. Ce dernier a repris victorieusement un coup franc excentré de Haddouche, donnant l’avantage à son équipe à la 52’. Un but qui a libéré les joueurs et leur public qui étaient sous une forte pression. Dans la foulée, et après une tête de Haddouche qui passera à côté, Djabou enclenche une attaque de la ligne médiane avant de pénétrer dans la surface, mais il se fait faucher par Raho sous les yeux de l’arbitre qui n’hésitera pas à désigner le point de penalty. Un penalty qui sera exécuté et transformé par Amada (56’). L’Entente fait le break et la joie des joueurs est indescriptible, car ils ont vraiment douté avant de pouvoir faire la différence. On notera cependant une belle tentative de Medioni pour réduire le score, c’était à la 75’ suite à une frappe de Bendjelloul où Khedaïria a dû étaler toute sa classe pour la dévier en corner, sans oublier le ratage de Adsi qui s’est retrouvé face à face avec Khedaïria qui a eu une nouvelle fois le dernier mot (83’). Il y aura d’autres tentatives sétifiennes, sans que cela change quoi que ce soit au tableau d’affichage.
 

Bouchar : « On savait que ça allait être difficile »
«On savait que le match allait être difficile pour nous, car un match de coupe n’est jamais facile à aborder quel que soit le statut de l’adversaire. Je suis très content d’avoir contribué à cette victoire et à la qualification. Ce but va certainement m’aider à retrouver tous mes moyens et il ne faut pas oublier que ce qui comptait aujourd’hui, c’était la qualification.»

 

 

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Opposés à Liverpool en 8e de finale de la LDC, Brahimi et le FC Porto vont-ils se qualifier pour les quarts ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3933 12/12/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir