Divers

Enterrement grandiose pour Djouad

Menad : «Un grand homme nous a quittés»

Auteur : H. R. lundi 22 février 2016 21:51

C’est dans une ambiance triste que l’ancien président du Mouloudia d’Alger et du GS Pétrolier, Mohamed Djouad, a été inhumé hier. Le défunt a eu droit à des obsèques officielles organisées, pour rendre hommage à ce grand homme qui a servi le football algérien et notamment le sport à travers les nombreuses consécrations internationales qu’il a obtenues avec l’équipe du Mouloudia d’Alger en handball, basket-ball, volley-ball et en athlétisme. Parmi les personnalités présentes, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, qui a tenu à se rendre au cimetière de Oued Romane. Idem pour le frère du président de la République, Saïd Bouteflika en l’occurrence, conseiller du chef de l’Etat, ainsi que le P-DG du groupe ETRHB, Ali Haddad, qui est aussi président du Forum des chefs d’entreprise.

La reconnaissance des autorités à son égard
La présence d’Abdelmalek Sellal et de Saïd Bouteflika prouve que l’Etat algérien est reconnaissant envers Mohamed Djouad pour tout ce qu’il a donné au sport en Algérie. C’est un hommage des hauts responsables du pays qui n’oublieront jamais ce qu’a donné cet homme intègre qui a réussi à remporter dix Ligues des champions d’Afrique de handball avec le Mouloudia et quatre Coupes d’Afrique des vainqueurs de coupe. On a aussi noté la présence du directeur général de la DGSN, Abdelghani Hamel, ainsi que du secrétaire général de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi-Saïd. Par ailleurs, une foule nombreuse était présente au cimetière. Il y avait également de nombreux supporters du club et tous ceux qui ont connu Djouad au Mouloudia ou à Sonatrach.

Neggazi : «Je n’oublierai jamais tout le bien qu’il a fait»
L’ancien goléador du CR Belouizdad, Noureddine Neggazi, n’est pas prêt à oublier le défunt Mohamed Djouad : «Je pris Dieu de l’accueillir en Son Vaste Paradis. C’était quelqu’un de très généreux qui était très proche de la jeunesse. Je suis triste car je n’oublierai jamais les services qu’il m’a rendus. Il m’a fait beaucoup de bien. Qu’il repose en paix !»

Menad : «Un grand homme nous a quittés»
Djamel Menad, l’ancien attaquant de la sélection algérienne des années 90, était attristé par le décès de Mohamed Djouad : «Allah yerrahmou. C’est une perte pour le sport algérien. Il a beaucoup donné. Une chose est sûre, nous avons perdu un grand homme.»

Laïb : «On a perdu un grand homme»
L’ancien président de l’USM El Harrach, Mohamed Laïb, nous a parlé de ses relations avec le défunt : «On a perdu un grand homme. J’avais de très bons rapports avec lui. Il a aussi rendu d’énormes services au football algérien et au sport en général.»

Mana : «Djouad m’a beaucoup aidé lorsque j’étais revenu au club en 2001»
Abdelkader Mana, qui était un bon ami à Djouad avec lequel il entretenait de très bonnes relations, nous a dit : «Sincèrement, j’avais de très bonnes relations avec Mohamed Djouad. C’était un brave type. Il m’avait beaucoup aidé. Allah yerrahmou. Je me souviens que lors de mon retour aux affaires de l’USMH en 2001, je l’avais sollicité. Je lui avais demandé un entraîneur et un soigneur. Il m’avait envoyé le soigneur ainsi que Hamid Bacha qui avait pris en main le club. Il m’avait aussi donné 30 ballons et 4  jeux d’équipements. C’est pour vous dire que c’était quelqu’un de très généreux.»

Lazizi : «Grâce à lui, personne n’oubliera l’année 1999 !»
Très peiné par le décès de son ancien président, Tarek Lazizi nous confie : «Djouad est une grande perte pour le Mouloudia. Je pense que tout le monde est unanime à dire qu’un grand monsieur qui nous a quittés. On ne garde de lui que de bons souvenirs, entre autres l’année 1999 où il avait donné de la joie au peuple du Mouloudia. Il va nous laisser un grand vide.»

Zenir : «C’était un homme qui avait des principes»
Abdelouahab Zenir, l’ancien capitaine historique du MCA, était très peiné par le décès de Mohamed Djouad, lui qui avait beaucoup travaillé à ses côtés durant les années 90. Rencontré à l’enterrement, il a déclaré : «Tout d’abord, Mohamed Djouad était un homme qui avait des principes et qui a beaucoup donné au Mouloudia. Sincèrement, je ne garde de lui que de bons souvenirs. C’était aussi un homme de parole. Sur le plan professionnel, il a obtenu des succès et tout le monde peut en témoigner. Il a géré beaucoup d’athlètes. Il a remporté aussi pas mal de titres dans plusieurs disciplines. Je pense que même si ça n’a pas bien marché dans le football puisqu’il n’a remporté que le titre de championnat, il a gagné quand même plusieurs trophées dans d’autres disciplines.»

Betrouni, Amrouche et Lezzoum abattus
Ils étaient complètement abattus, dès qu’on les a aperçus au cimetière  de Oued Romane. Le président de la SSPA/MCA, Achour Betrouni, l’entraîneur du club, Lotfi Amrouche et Ali Lezzoum étaient très peinés par cette triste nouvelle. Le premier cité l’a connu à Sonatrach. Le deuxième a été un joueur sous la coupe de Mohamed Djouad entre 99 et 2001, tandis que le troisième a joué sous ses ordres de 1995 à 2001.

Djaâfer Belhocine : «C’était comme un père pour moi !»
Djaâfer Belhocine, le président du Groupement Sportif des Pétroliers et membre du CA de la SSPA/MCA, parle du défunt : «Djouad était comme un père pour moi. Il m’a beaucoup aidé, j’ai appris à ses côtés. On a remporté beaucoup de titres avec lui. Je prie Dieu de l’accueillir en Son Vaste Paradis.»

Badji et 1999
Fayçal Badji était présent, à l’instar de plusieurs acteurs du football. Faut-il rappeler que Fayçal, qui n’a pas joué au Mouloudia sous la coupe de Mohamed Djouad, a failli être Mouloudéen lors de l’été 1999, après le titre remporté. Badji, qui faisait les beaux jours du CRB, s’était mis d’accord avec le président mouloudéen sur tous les détails avant que Djillali Selmi, président du Chabab à l’époque, ne le convainque de rester. Badji a tenu à nous dire de Djouad : «Je suis triste. C’était un brave type. Avec lui, je n’ai que de beaux souvenirs.»

Dispositif sécuritaire impressionnant
C’est un dispositif sécuritaire très impressionnant qui a été mis en place, hier, au cimetière de Oued Romane, à l’occasion de l’enterrement de Mohamed Djouad. Ceci s’est expliqué par la présence de hauts responsables de l’Etat.  

Hannachi a tenu à être présent
Alors qu’il vient tout juste de rentrer à Alger, en provenance de Paris, le président de la JS Kabylie, Mohand Cherif Hannachi, a tenu à être présent à l’enterrement de son ami Mohamed Djouad. La tristesse se lisait sur le visage du boss kabyle au cimetière qui se trouvait en compagnie de son bras droit, Malik Azlef.

Publié dans : Menad Mohamed Djouad Neggazi

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que le Napoli va reporter la Série A cette saison ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3884 24/10/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir